Voyage Islande - Votre carnet de voyage pour l'Islande
En ce moment
temps
00:18

Fjaðrárgljúfur et Fagrifoss

le 06 novembre 2016
par Sig
Fjaðrárgljúfur et Fagrifoss

Dans l'extrême sur de l'île, à environ 6 kilomètres avant Kirkjubæjarklaustur en partant vers l'Est se trouve le croisement avec la célèbre route 206, connue pour étant celle qui mène au Laki.

Une piste parfois compliquée dans sa deuxième partie avec quelques gués importants mais qui reste très praticable et simple sur les 15 premiers kilomètres.

C'est justement tout près du début de la 206, à exactement 8km de Kirkjubaejarklaustur que se trouve le site de Fjaðrárgljúfur, un lieu magique, souvent oublié des touristes car pas très bien indiqué.

Quand on se trouve sur la 206, il faut suivre la direction Lakagigar et au bout de 2 km de route praticable par tout types de véhicules se trouve le mythique canyon au nom difficilement prononçable de Fjaðrárgljúfur.

Fjaðrárgljúfur

Un canyon grandiose

En s'arrêtant au premier petit parking, on arrive au pied du Canyon, un petit chemin permettant de marcher et avoir une vue du haut. L'autre option est de continuer en voiture 2km environ jusqu'à un second parking qui permet d'accéder directement en haut du canyon.

Fjaðrárgljúfur s'est formé à la fin de l'age de glace, il y a environ 9000 ans. Suite à la fonte d'un glacier, un lac s'est formé dans la vallée derrière une immense roche dure et résistante.

Le ruissellement du lac a coulé à l'endroit où Fjaðrárgljúfur est aujourd'hui. Des rivières glaciaires ont transporté beaucoup de sédiments dans le lac et la rivière qui en sortit s'est creusée dans la roche et est descendue sur la palagonite devant elle.

Quand le lac s'est complètement rempli, la rivière a commencé à creuser dans les couches sédimentaires qu'elle avait précédemment laissées dans la vallée. Les terrasses des deux côtés de la vallée donnent une indication sur la hauteur et l'emplacement du lac.

Fjaðrárgljúfur

Dès l'arrivée sur le parking au pied du canyon, le paysage est impressionnant et les couleurs étonnantes : le vert de l'herbe très marqué dans cette région (et en particulier le long de la route 206) contraste avec le noir des roches et le bleu parfois turquoise de la Fjaðrá, rivière qui traverse justement Fjaðrárgljúfur.

C'est du haut du canyon que la vue est la plus impressionnante : un petit chemin permet de monter dans l'herbe et de longer le canyon.

On peut s'approcher très près des pitons rocheux pour observer la vue sur les 2km de sentier qui longe le canyon. Par endroits, la hauteur des falaises est de 100m

Il serait vraiment dommage d'oublier ce site qui est à notre sens, un des incontournables du sud de l'Islande, même si l'itinéraire ne mène pas forcément à la boucle de Lakagigar, le détour de la route numéro 1 de 2km vaut franchement le détour.

F206

La cacade au milieu de la verdure

Plus loin, le plaisir peut être prolongé jusqu'à la cascade de Fagrifoss. Attention ici toutefois, on s'enfonce un peu plus sur la 206, la piste devient accessible uniquement aux 4x4 et 2 gués sont à passer avant d'arriver sur place.

Il faut compter 45 minutes de magnifique piste, probablement une des plus belles de la région. Une route de terre un peu cahoteuse par endroit avec deux gués, le premier très facile et le second à 500m de la chute avec un peu plus de courant en fonction de la météo.

F206

Un petit parking permet de rejoindre la chute, assez impressionnante, haute de quelques dizaines de mètres et plutôt large.

La chute est alimentée par la rivière Kaldakvísl, celle justement que l'on vient de traverser en 4x4.

Si on ne souhaite pas rejoindre le Laki, il faut compter 50 minutes environ pour rejoindre la route numéro 1 par la même route qu'à l'aller.