Voyage Islande - Votre carnet de voyage pour l'Islande
En ce moment
temps -3°
04:27

Les curiosités de la péninsule de Snaefellsnes

le 08 juin 2014
par Sig
Les curiosités de la péninsule de Snaefellsnes

Si on a la chance de passer par la péninsule de Snaefellsnes, il est préférable de compter 2 jours pour en profiter pleinement tant les sites à voir ne manquent pas. Le littoral de la péninsule propose un paysage diversifié. Les criques rocheuses alternent avec les plages de sable noir et la lumière des plages de sable fin.

L’avifaune est omniprésente dans la péninsule notamment les huitriers-pie, cormorans et autres sternes arctiques. Les plaines du parc national de Snaefellsjökull sont principalement constituées de lave qui s’est écoulée de Snæfellsjökull ainsi que de petits cratères. La plupart des champs de lave sont d’ailleurs recouverts de mousse.

Volcanisme et sources chaudes

Outre le mythique Snaefellsjökull, dès l’entrée dans la péninsule, un cratère volcanique de scories nommé Eldborg (« la forteresse de feu ») est intéressant à voir. Il est vieux de plus de 5000 ans et mesure 60 mètres de haut.
L'ascension en elle-même est relativement facile et rapide (20 minutes environ) mais il faut compter tout de même environ 2H pour faire l'aller-retour jusqu'au cratère.

Le cratère Eldborg

Tout près d’ici, il est possible de se détendre dans une source chaude, il existe deux sources chaudes dans le coin repérables sur la carte des sources d’eau chaude du site : Landbrotalaug et Raudamelslaug.

La faune Islandaise bien représentée

Qui dit « oiseaux » dit souvent « renard arctique » à proximité en Islande. La péninsule ne déroge pas à la règle, par exemple à Londrangar dans le sud ouest le long du rivage bien connu pour ses deux grands pics de basalte d’une hauteur de 75 mètres pour l’un et 60 mètres pour l’autre qui donnent au lieu ce côté magique. Les oiseaux adorent se percher sur ces pics ou près des falaises et les renards arctiques sont nombreux à l’affut !

Un peu avant sur la côte sud, un détour à Ytri Tunga semble indispensable pour observer une colonie de phoque qui squatte les lieux depuis plusieurs années juste derrière la ferme du même nom. Les phoques sont des animaux craintifs mais il n’est pas rare de pouvoir les approcher à une dizaine de mètres pour les photographier.

Eglises étranges...

 Búðakirkja Le village de Búðir est bien connu pour son église… noire ! L’église de Búðarkirkja a été érigée en 1703 par Bent Lárusson, qui. Elle a été reconstruite par Steinunn Sveinsdóttir en 1848. La légende raconte que sa construction provient d’un rêve de Bent Lárusson. Le bâtiment appartient au Musée national d’Islande. Búðakirkja est un endroit idéal en Islande pour les lunes de miel et les mariages.

Autre église étonnante, celle de Stykkishólmur à l’architecture pour le moins surprenante.




Des villages et ports de pêche

Stykkishólmur est particulièrement connu car il s’agit au même titre que Olafsvìk d’un des deux points de départs de nombreuses excursions en bateaux, soit pour un simple whale watching, soit pour faire une halte sur l'île de Flatey avant de rejoindre les Fjörds du Nord Ouest.

Hellnar et Arnastapi sont eux deux tout petits ports de pêche situé dans le sud ouest de la péninsule. Le port d’ Arnastapi est splendide, entouré de colonnes de basalte, de fissures et cavités. Il est reconnaissable par l’immense statue en pierre. Par la côte il existe une petite rando très connue et très sympa à faire pour rallier le village à Hellnar (Plus de détail dans l’article à venir).
Port d’Arnastapi

Arnastapi est également le point de départ d’excursion en motoneige et toutes activités comme les randonnées accompagnées vers le mont Snaefellsjökull. Les informations et réservations se font à l’auberge d’Arnastapi.

Dans les rochers en hauteur de plage de Hellnar, vous trouverez Sauðahellir (surnommé « la grotte des moutons »), une ancienne grotte dans laquelle les moutons étaient gardés, ouvert aux deux extrémités.

Les villages de la côte Nord sont eux plus connus pour être d’excellents spots pour observer le soleil de minuit durant la période de Mi-Juin à Mi-Juillet, il s’agit d’Hellissandur et de Rif. Nombreux sont les photographes à attendre le bon moment avec leur trépied et leurs objectifs.

A l’extrême ouest se trouvent les falaises de Svortuloft, de hautes falaises dans lesquelles les fortes vagues de l’Atlantique claquent violemment comme pour signaler l’endroit le plus (ou presque) à l’Ouest de l’Islande.

Sur la côte Nord un peu plus à l’Est se trouve le village de Grundarfjörður connu pour être jumelé avec la ville bretonne de Paimpol mais surtout pour l’exceptionnel montagne qui le surplombe côté mer :
Kirkjufell.

Kirkjufell

Le nom de Kirkjufell signifie littéralement « montagne église » en islandais, ceci étant certainement dû à sa forme de clocher. Cette montagne se distingue par les différentes couches de laves que l’on peut apercevoir à son sommet.

Crédit photo Kirjufel © knlml - Fotolia.com
Crédit photo Eglise de Budir © Carmen de Bruijn - Fotolia.com