En ce moment
temps
15:03

Islande en mars

le 24 janvier 2011 23:23
par alisa
Revenir au Forum Bonsoir,

L'islandite aigüe ayant ressurgit à nouveaux alors que nous cherchions une petite station de ski sympa, nous avons plutôt opté pour un petit séjour d'une semaine début mars dans les contrées nordiques.

Au programme une petite visite de Reykjavik que nous avions un peu zappé lors de notre séjour estival, et la redécouverte du cercle d'or et de la côte sud sous d'autres lumières et peut-être sous un manteau de neige ?
En bref, se faire un gros plaisir, avec l'espoir de pouvoir contempler le spectacle d'une aurore boréale.

Quelques petites questions à ceux qui connaissent en cette saison :

- Est-il possible à cette période de rejoindre la rivière d'eau chaude dans la vallée de Reykjadalur à Hvergerði

- Même question pour la petite piscine de Seljavellir (si oui, j'aimerai avoir quelques précisions pour s'y rendre)

- De Hvergerði est-il possible en cette saison de faire l'AR jusqu'au Jökulsarlon dans la journée ?

- De Hvergerði est-il possible en cette saison de faire l'AR jusqu'à la péninsule de Snaefellsness dans la journée ?

Merci

Alisa Répondre 15 réponses 11577 vues 0 0 0
Il me semble qu'on peut faire la randonnée vers la rivière chaude en hiver, il faut simplement être bon chaussé, surtout s'il gèle.
Hveragerði-Jökulsárlón dans la journée, aller et retour, c'est beaucoup de route mais c'est faisable. Vous serez bien fatigués, il faut compter 10 heures aller et retour avec les arrêts. Ceci étant, si le temps n'est pas dégagé et s'il y a de la neige ou du verglas, ce n'est pas la même chose...
Hveragerði-Snæfellsness dans la journée est faisable. Cela ne rajoute qu'1h20 aller et retour entre Hveragerði et Reykjavik. Cela fera une grosse journée aussi, et là aussi tout dépend du temps et des conditions de route. Donc difficile à dire à l'avance, en mars, il faut prévoir au jour le jour en fonction de la météo.
par sk6reykjavik le 25 janvier 2011 21:54 0 0 0
Merci pour ta réponse
par alisa le 26 janvier 2011 23:33 0 0 0
Bonjour Alisa,

je vis en Islande, et y suis uide. Voic imes avis :

- Reykjadalur : c'est tout à fait possible d'y aller à pieds. Attention cependant : s'il a beaucoup neigé il peut y avoir des risques d'avalanche ; il peut y avoir beaucoup de verglas ou de glace ; cela peut aussi etre très boueux.

- Seljavallalaug : pour t'y rendre tu prends la route n°1 direction est depuis Hveragerði, et tourne à gauche au panneau "Hotel Edinborg". Tu continues toujours tout droit, et gares la voiture près de la nouvelle piscine. De là il te faudra marcher vers le fond de la vallée ; au bout de 15-20 minutes tu verras la piscine.
Remarque : la vallée de Seljavellir a été le lieu le plus exposé durant les retombées de cendres pendant l'éruption. La piscine est je crois très remplie de cendres. Autre remarque, l'eau n'y est pas très chaude.

- Jökulsarlon et Snæfellsness : c'est accessible depuis Hveragerði, sans problèmes ; c'est bien sur plus long si la météo est mauvaise, et ce sont de longues journées quoi qu'il arrive.

Bon voyage
par jegmachine le 27 janvier 2011 10:45 0 0 0
De toute facon, d'après leurs dates d'ouverture, la piscine de Seljavellir n'est ouverte que de mai à septembre donc cela ne marche pas pour mars.
Ils sont toujours en train de la nettoyer après les retombées de cendres et espèrent bien l'ouvrir en mai prochain si tout se passe bien.
par sk6reykjavik le 27 janvier 2011 10:56 0 0 0
sk6reykjavik : la piscine dont nous parlons ne ferme jamais. Elle se trouve au fond de la vallée ; en voici une photo
http://nattura.info/wordpress/wp-content/uploads/2008/10/satellite-pool-seljavallalaug.jpg

Il s'agit de la première piscine fabriquée en béton en Islande ; une plus récente a été fabriqué (probablement celle dont tu parles) depuis, æais l'ancienne n'a pas été détruite, et du coup, est toujours utilisable.

Et je pense qu'elle contient beaucoup de cendres à l'intérieur (c'est pas très grave en meme temps, c'est du sable noir)
par jegmachine le 27 janvier 2011 11:05 0 0 0
Merci pour vos réponses,

Effectivement, sk6reykjavik, je parlais de la vieille piscine au fond de la vallée.

J'ai vu aussi qu'il y avait pas mal de petites randonnées à faire du côté du massif de Hengill, je suppose que les restrictions pour Reykjadalur sont également applicables ?
Faut-il éventuellement prévoir des raquettes pour pouvoir randonner ou la couche de neige est-elle relativement faible à cette époque ?

Alisa
par alisa le 27 janvier 2011 20:48 0 0 0
effectivement les restrictions pour Hengill sont u peu les même que pour Reykjadalur.

S'il fait beau vous pouvez faire une rando sur 2 jours qui vous emmène de Hveragerdi, par Reykjadalur, jusqu'au sud du lac de Thingvallavatn, en passant par Hengill (Skeggja) ; s'il y a de la neige pous vouvez louer des skis de fond en ville, ou alors le faire en raquettes.
Pour le coup il faudrait demander à quelqu'un de soit venir vous chercher, soit vous emmener.

par jegmachine le 31 janvier 2011 11:13 0 0 0
Bonjour,

Nous comptons aussi partir en Islande le 21 mars prochain et nous avons quatre jours pour nous balader. Pensez vous que faire le sud avec une voiture de tourisme est réaliste ? (Thingvellir, Hella, Vik, jusqu'à Stafalell puis retour)
par fred fox le 07 février 2011 22:24 0 0 0
Bonjour Fred,

oui ton programme de la route sud est tout à fait faisable en mars avec une voiture de première catégorie ; au pire vous serez coincés quelques heures pour cause de tempete ou enneigement soudain et massif. Mais une fois le coup de vent passé, ou la déblayeuse, alors il n'y a plus de problème, la route sud étant la plus empruntée du pays.

Si vous allez jusquà Skaftafell, je vous conseille de passer une nuit dans le coin, histoire d'alléger les journées de conduite, et du coup de pouvoir profiter de Jökulsarlon, le glacier et la vue des hautes montagnes islandaises, et le parc national de Skaftafell.

Bon voyage,

Laurent
par jegmachine le 08 février 2011 11:59 0 0 0
Bonsoir à tous,

Voici un petit résumé de notre voyage

04 Mars
Départ de Nantes de bonne heure pour prendre l’avion de 13h20
Vol Icelandair sans problème qui nous dépose à l’heure sous le soleil.
Le temps de récupérer nos bagage et de changer quelques couronnes au guichet de l’aéroport et voici Kristjan de Reykjavik Rent a Car qui nous attend avec un panonceau à notre nom, trois minutes après nous sommes à leur bureau où nous prenons possession d’un Grand Vitara en très bon état.
Direction Hverargerði où nous avons réservé un petit cottage avec hot-pot sur la terrasse.

05 Mars
Le ciel est beaucoup moins clément que la veille.
Direction la Péninsule de Reykjanes, un petit détour au petit village d’Eyrarbakki sous une petite pluie fine.
Nous reprenons la route de la côte, arrêt à Strandarkirja, puis poursuite de la visite vers Seltún toujours sous les averses éparses.
Les manifestations géothermiques ont l’air moins actives qu’en été, les marmites de boues se sont transformées en mares juste frémissantes.
Nous décidons de rejoindre la pointe de Reykjanestá mais plus nous nous dirigeons vers l’Ouest, plus le temps se dégrade. Passé Grindavik, le vent souffle si fort que la pluie semble tomber à l’horizontale.
L’accès à la pointe parait très compromis, nous faisons donc demi-tour.
J’essaie de prendre la 428 que je ne connais pas, mais après un petit kilomètre, la piste est coupée par un congère de neige infranchissable pour notre petit véhicule.
Du coup retour par la 42 et la 417 vers Hveragerði. Malgré le mauvais temps, cette route est magnifique et réserve de belle vue sur le lac, quand à la 417, une couche de 10cm de neige mouillée oblige à une conduite prudente.

06 Mars
Ce matin le ciel reste mitigé, mais quelques percées bleues nous donnent de l’espoir.
Direction le Cercle d’Or.
Un premier arrêt au volcan Kerið, le lac est gelé et nous aussi d’ailleurs !!! car de temps en temps un vent assez fort nous apporte une petite averse de grésil.
Prochaine étape, Gullfoss, la cascade est magnifique, nous trouvons le site plus sauvage qu’en été.
Poursuite vers Geysir, où le Stokkur à bien du mal à vaincre le vent, son jet est aussitôt rabattu vers le sol, mais on persiste à se geler les doigts pour essayer de prendre en photo la fameuse bulle bleue.
Nous rejoignons Þingvellir et parcourons le site sous un temps un peu plus clément.
En été, le site nous avait paru un peu austère, et c’est avec plaisir que nous le redécouvrons sous son manteau d’hiver.
Retour vers Hveragerði par les routes 360 et 350 avec des vues magnifiques sur le lac.

07 Mars
Ce matin réveil sous la neige qui continue de tomber.
Nous partons donc à la découverte de Reykjavik et de l’église Hallgrimskirkja qui était masquée par des échafaudages lors de notre précédent séjour.
Nous rendons également visite au petit peuple à deux pattes qui vit sur le petit lac Tjörnin.
Le temps ayant l’air de s’arranger, nous décidons de rejoindre la pointe de Reykjanestá.
Nous en profitons pour passer par le site de Gunnuhver qui était fermé en juillet 2009. On se croirait vraiment sur une autre planète.
Le spectacle à la pointe est vraiment exceptionnel, la mer déchaînée vient se briser sur les falaises de roche noire.
Retour à Hveragerði par la côte.

08 Mars
Ce matin le ciel reste mitigé, mais la météo a annoncé du soleil donc direction la péninsule de Snæfellsnes.
Pour raccourcir le temps de route nous passons par le tunnel de Hvalfjörður, plus nous montons vers le nord, plus le temps se voile, et nous passons à proximité du volcan Eldborg sous des averses de neige.
J’avais prévu un arrêt à la source chaude de Landbrotalaug, mais il n’y avait pas beaucoup de candidats pour se mettre en maillot de bain au milieu des rafales de vent. Il faut dire aussi que le thermomètre affiche plus d’une dizaine de degré sous zéro. Nous nous contenterons donc de la source d’Okelda.
Un arrêt à la ferme d’Ytri Tunga où nous apercevons deux phoques nageant dans la crique.
Après un passage à la petite église de Budir, nous nous arrêtons à la faille de Raudfeldarga qui reste inaccessible, la hauteur de neige étant trop importante.
Nouvel arrêt à Arnarstapi et Hellnar, les falaises sont habitées par de grands oiseaux noirs.
Un peu plus loin, le phare de Malariff non loin des rochers de Londrangar est assailli par les vagues.
De temps à autre le sommet du Snaefells apparaît à travers les brumes.
Nous finirons notre périple à la plage de Djúpalón à contempler les vagues qui viennent s’éclater sur les rochers.
Et brusquement, le voile de nuages se déchire et le soleil vient nous illuminer, découvrant les sommets alentours et en particulier le maître des lieux.
Nous nous arrêtons de nouveau à Ytri Tunga où une petite colonie de phoque se prélasse sur les rochers.
On sent qu’il essaient de nous dire quelque chose : Gís-la-bær. Evoquent-ils une ferme proche ou essaient-ils d’appeler quelqu’un ?
Tout le chemin du retour se fera sous un soleil éblouissant.

09 Mars
Ce matin réveil sous un ciel dégagé mais toujours température polaire. -10°C.
Nous partons à la redécouverte de la côte sud.
Une grande partie des paysages reste nouvelle pour nous, car les nuages masquaient les sommets lors de notre précédent voyage.
C’est donc avec grand plaisir que nous découvrons les calottes de l’ Eyjafjallajökull et du Mýrdalsjökull étincelantes sous le soleil.
Arrêt à Seljalandfoss et Skógafoss qui nous fait admirer son arc en ciel.
Visite très intéressante du musée de Skógar.
Poursuite vers le promontoire de Dyrhólaey et la plage de Reynir toujours aussi belle et pour finir une petite visite à Vik.
Sur le chemin du retour, nous faisons un petit détour dans le Solheimasandur jusqu’à la carcasse du DC3. (vision insolite)
Il est hélas trop tard pour se rendre à Seljavallalaug, le soleil n’éclaire plus le vallon et la température n’incite pas à la baignade.

10 Mars
Dernière journée, ciel encore dégagé.
Le temps de ranger le cottage et d’essayer de trouver le propriétaire que nous n’arriverons pas à joindre, finalement nous laisserons la clé sur la porte. (nous sommes en Islande).
Nous repartons vers la péninsule de Reykjanes, nous avons envie de reprendre les routes 417 et 42 pour voir les paysages sous le soleil.
Pour la 417, se sera une autre fois, la piste disparaît complètement sous une couche d’une trentaine de cm de neige soufflée, après un timide essai, nous préférons rebrousser chemin et faire le tour par Reykjavik.
Au départ de la 42 nous croisons un séchoir où pendent des milliers de poissons. Puis on arrive aux alentours du lac Kleifarvatn qui est vraiment magnifique sous le soleil.
De nouveau un arrêt à Seltún tapissé de neige.
Un aller retour à Keflavik pour déposer nos bagages à l’hôtel et séance relaxation au Blue Lagoon pour finir l’après midi.
Retour à Keflavik où souffle un vient violent qui dure toute la nuit.

11 Mars
Levé aux aurores, on savoure notre petit déjeuner islandais et nous déposons la voiture sur le parking face au hall d’embarquement du terminal en laissant les clés dans la boite à gants.
Quelqu’un de l’agence viendra la récupérer plus tard.
A 7h40 nous quittons de nouveau le sol Islandais.

Alisa
par alisa le 13 mars 2011 23:51 0 0 0
Félicitations, on dirait un beau voyage.
par jegmachine le 22 mars 2011 16:08 0 0 0
Merci alisa !
Super CR, vous avez dû vous régaler :)
Petite question : le prochain voyage n'est pas pour tout de suite pour moi, du coup, j'y pense doucement. Es-tu contente d'y être allée en hiver ou si c'était à refaire, tu ferais l'été une nouvelle fois ?
Merci pour la réponse, même si elle ne va pas être simple je suppose :)
par toufik51 le 22 mars 2011 17:09 0 0 0
Bonsoir,
En effet, un beau voyage, et pour répondre à Toufik51, c'est vrai que ce n'est pas facile de choisir.
L'hiver, c'est vraiment un autre pays, la lumière est différente, les paysages changent régulièrement en fonction des chutes de neige.
Certains sites nous ont parus plus jolis, Þingvellir en particulier, Gulfoss aussi.
Par contre, les sites géothermiques ont l'air moins actifs en hiver. Pas de marmites de boue à Seltún, l'énorme qui est située juste au bord de la route s'était transformée en petite mare tranquille.
Je pense qu'il ne faut pas hésiter à découvrir le pays sous différentes saisons.

Une fois que j'aurais eu le temps de mettre à jour notre site, je vous fait signe pour découvrir les photos.

Alisa
par alisa le 22 mars 2011 23:19 0 0 0
Je ne suis pas sûr que l'activité géothermique soit liée à la saison. En mars 2009, Seltun était bien actif. Ça dépend plutôt de ce que se passe sous terre j'imagine…
Jusqu'ici, on a essayé fin juin, fin juillet, mars, et cette année ce sera mi-avril… Bien sûr, il y a moins d'activités possibles hors saison, mais l'Islande est toujours belle quelle que soit la saison et peut-être encore plus authentique hors de la haute saison touristique…
@+
Pierre
par Pierre le 23 mars 2011 08:49 1 0 0
Bonsoir à tous,

Voilà, j’ai fini de mettre à jour notre site, c’est donc avec plaisir que nous vous invitons à partager notre aventure hivernale au pays des elfes et à venir découvrir les photos de l’Islande sous son blanc manteau.

Alisa
http://islande.2009.free.fr



par alisa le 08 mai 2011 22:23 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil