En ce moment
temps
17:55

Ravitaillement depuis le Landmannalaugar

le 01 mai 2013 10:49
par Bolli
Revenir au Forum Bonjour,

Au mois de juillet j'ai prévu deux treks dans le centre-sud d'une durée de huit jours environ chacun. L'arrivée du premier et le départ du second auront lieu au Landmannalaugar. Entre-temps il me faudra me ravitailler, pour une durée assez longue en plus.
Pour le premier pas de souci je me fournis à Reykjavik.
Pour le second il me faudra un aller-retour en bus depuis le Landmannalaugar. Je pense que la meilleure solution est Vik, mais pourrai-je me fournir suffisamment. En fait y a-t-il une grosse épicerie ou une grande surface à Vik? Sinon que voyez-vous comme bon point de chute? Hveragerdi, Hella, Klaustur...?

Merci beaucoup, Bollitrek Répondre 10 réponses 2196 vues 0 0 0
Vous avez aussi la possibilite de faire envoyer "des vivres" par le bus.
Un sac plastique ou une boite en carton recuperee chez Bónus bien libelle devrait faire l'affaire.
par Jujux le 01 mai 2013 13:01 0 0 0
Bonjour.

La station service de Vik est bien équipée et possède un coté épicerie quand même assez bien fourni donc pas de problème.

Moi je fais des trek en autonomie total dans les coins les plus reculé d'Islande avec aucun ravitaillement possible entre le début et la fin.
Je commande des plats lyo, et pour le reste, je fais livrer des paquets (lorsqu'il y a une piste bien sur) dans un refuge ou j'ai prévu une escale.
par Lands le 01 mai 2013 18:18 0 0 0
Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce le forum et j'aurai quelques questions à poser sur le trek Landmannalaugar-Þórsmörk, notamment la possibilité de le faire seule. Mon plus gros doute étant la traversée des gués... Lands je vois que tu as une belle expérience de cette terre islandaise, pour ma part ce sera mon troisième séjour sur "mon" île volcanique, je découvre avec peu d'étonnement la possibilité de se faire ravitailler aussi simplement presque n'importe où (les islandais ont un sens pratique très poussé et un esprit de service fort développé ce n'est donc pas une surprise mais quand même!), merci pour ce tuyau. Puis-je te contacter en privé pour quelques conseils vu que ce n'est pas le sujet ici? Merci d'avance
par NA Thalie le 08 mai 2013 10:46 0 0 0
Sæl !

Bien sur, pas de soucis si tu préfère le contact en privé, .
Et pour les gués du laugavegur, ils se passent très bien rassure toi, c'est loin d'être les pires.
par Lands le 08 mai 2013 11:19 0 0 0
Na Thalie... mon mail est le suivant:

l.islandais@orange.fr
par Lands le 08 mai 2013 12:44 0 0 0
Merci beaucoup pour vos réponses
par Bolli le 08 mai 2013 19:00 0 0 0
Je confirme, aucun soucis pour les gués sur ce trek. Par contre, je te conseillerai quand même de le faire accopagnée. Même s'il n'y a pas vraiment de raisons, la visibilté selon le temps peut être très réduite et le temps change vite sur ce trek comme sur toute l'Islande...
par Hervé le 10 mai 2013 19:09 0 0 0
La première étape Landmannalaugar >Hraftinnusker est assez vallonée c'est vrai mais il n'y a aucun gué sur cette partie (12,5km). (il y a un camping pour la nuit. (perso, j'ai doublé l'étape et fait les 24km dans la journée).
La 2ème étape, Hraftinnusker > Alftavatn (12km) est également très vallonnée et accidentée sur la fin, il y a un gué qui se passe assez bien malgré le courant, mais de l'eau jusqu'au genoux et pas de problème non plus. attention à la descente quelques km avant Alftavatn, elle est très raide et casse gueule, n'hésite pas à marcher sur l'herbe afin d'éviter la partie poussiéreuse, tu auras une meilleure adhérence.
Sur les deux étapes il y a quelques névés à franchir mais rien de méchant.

La 3ème étape Alftavatn > Ermstur est quasiment plate mais on avance mal car c'est très cendreux, il y a un gué peu après le départ (de l'eau au dessus du genoux sans le moindre courant et le sol est gravillonneux).

La 4ème (ou 3ème si tu double 1ère/2ème) te menera jusqu'à la vallée de þórsmörk, il y a un gué avec un peu de courant mais de l'eau jusqu'au genoux, et sans problème particulier. (pas mal de pierres dans le fond) et aussi un passage de type "via ferrata" (juste après la passerelle) avec une chaine, mais ça se passe bien... le camping est complet, il y a un petit restaurant et il vendent quelques trucs qui te permetteront de tenir jusqu'à Skogar.

La 5ème si tu décide de la faire te menera jusqu'à Skógar (25km) et tu passera entre les coulées de Eyjafjöll en 2010, il y a un passage en via ferrata assez long ou ils ont mis des câbles (mal fixé d'ailleurs) mais ça se fait bien dans l'ensemble.
Une grosse montée bien raide et fatiguante environ 1h avant d'atteindre les coulées de lave, le reste de l'étape à partir de là, tu peux compter 4à 5h selon ton rythme, et le reste est en descente jusqu'à Skogarfoss, là aussi un petit passage en via ferrata avec des chaines, attention c'est étroit.
C'est à mon avis l'étape la plus difficile techniquement.

Aucun interet de le faire accompagnée même pour un premier trek, car il est tellement pratiqué que tu ne sera quasiment jamais seule sur le sentier et l'entraide est fréquente et naturelle en trek.

Petits conseils pour le gués (ils n'engagent que moi):
1°) les passer de préférence le matin.
2°) prévois des sandales à bout fermé pour les traverser, pour éviter de te retourner un ongle de pieds qui te handicaperait pour la suite.
3°) sonde la profondeur au fur et à mesure avec tes bâtons et appuie toi bien dessus lors de la traversée.
4°) évite les endroits où il n'y a pas de remous, c'est là que c'est le plus profonds.
Et SURTOUT: n'attache pas la sangle abdominale quand tu traverse, (car si tu tombe et que le courant est fort, c'est plus facile pour se débarrasser du sac).

Je ne suis peut-être pas un spécialiste, mais je voyage en solo et hors pistes et ça m'a bien souvent rendu service lorsque l'eau m'arrivait presqu'à la taille.

C'est promis, j'arrête mes "messages à rallonge"

par Lands le 10 mai 2013 21:25 0 0 0
Merci Lands pour ces bons conseils et ce topo! Je considère encore la question, ce sera mon premier trek solo et je regarde d'autres "pistes" qui n'en seront pas puisque je les veux hors-pistes ;-) Quoiqu'il en soit ce sera en liberté et autonomie, en Islande ça c'est incontournable. Je me déciderai peut-être sur place. À suivre. ...N'arrête pas tes messages à "rallonge" c'est aussi pour ça que nous sommes là! :-)
par NA Thalie le 13 mai 2013 22:56 0 0 0
Attention parcequ'en Islande, le hors pistes ne s'improvise pas, ça peut sembler faisable sur le papier mais il y a souvent des obstacles, genre des rivières infranchissables à gués, ou des canyons qui ne sont pas repérés et notifiés comme tels, de jolies zones gazonnées qui sont en fait des marécages.

Si tu n'a jamais fait de hors pistes dans des zones reculées, calcule bien ton coup et prévois un "plan B", et un GPS avec cartographie.

Si comme moi tu fais de la glace, fait gaffe au moraines avant de monter sur le glacier, elle sont parfois trompeuses.
par Lands le 14 mai 2013 18:27 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil