En ce moment
temps 10°
06:13

choix location 4x4

le 27 avril 2014 13:44
par Kowalski44
Revenir au Forum Bonjour à tous !

J’hésite toujours sur le choix du 4x4 à louer pour un séjour de 3 semaines l’été prochain (15/08 au 05/09).
En ce qui concerne les routes F, je compte retourner à Landmannalaugar/Eldgja et au Laki, Askja (éventuellement retour par la F88, mais j’ai des souvenirs moyens du gué de la Linda), , et découvrir Kverkfjöll,la F26, Kerlingarfjöll, les fjords de l’Ouest (…). Je ne connais pas ces dernières routes. Et lors de mon dernier (et premier) voyage en Islande, je ne conduisais pas (nous avions loué un Hyunday Monospace 4x4…).

Nous serons deux et novices en conduite de 4x4. Nous avons mis de côté assez vite la Jeep Wrangler Unlimited (sans doute top mais sûrement trop, et qui serait certainement largement sous-utilisée) et opté à priori pour un Grand Cherokee chez Glacier. Plus confortable et aux aptitudes 4x4 suffisantes (un avis ?).
Mais j’attends d’avoir l’info exacte sur la garde au sol et les pneus montés.
Il y a également une solution intermédiaire chez un autre loueur : un Grand Cherokee réhaussé (+8cm) avec pneus plus costauds (245/70/17). Presque au même prix que la Wrangler mais sans doute plus confortable ??

Vous avez sans doute déjà lu et répondu à des questions de ce genre mais si vous avez un avis à donner, je suis preneur ! J

(je ne compte pas traverser des gués de malade, mais la garde au sol du Grand Cherokee ‘de base’ (sans Quadra-Lift) est de 20.3cm, ce qui me paraît pas extraordinaire. La plupart du temps, ça doit passer, mais ce sont les quelques cas un peu plus délicats qui me font hésiter).

Merci de vos retours et avis!
Kowalski
Répondre 2 réponses 1028 vues 0 0 0
Bonjour.

Le Grand Cherokee est un bon 4x4 qui est, à mon avis, bien adapté aux pistes islandaises. Certes, 20 cm de garde au sol c'est un peu court, non pas pour l'eau des gués, mais surtout pour les ornières, rochers et autres obstacles, dont le fond des rivières à passer à gué. La version surélevée est sûrement un meilleur choix. Cela dit, 8 cm de plus ne vont pas changer grande chose si le niveau de l'eau est assez élevé pour vous poser des problèmes, sauf si votre véhicule islandais dispose d'un snorkel, chose qui m'étonnerais.

Vous n'aurez aucun problème pour aller dans les fjords de l'Ouest, si vous ne sortez pas des itinéraires "classiques". Pas de difficultés majeures également pour Kerlingarfjöll et Kverkfjöll. La seule difficulté de la F 26 est le gué en amont (ou en aval, cela dépend d'où vous venez...) près du refuge de Nyidalur. Il s'agit néanmoins uniquement d'une question de hauteur de l'eau. Sil les conditions sont bonnes, les "deux" modèles vont passer.

Bon voyage.
par lupogrigio49 le 27 avril 2014 19:36 0 0 0

A propos des 4x4 :

compte tenu que beaucoup des sites remarquables se trouvent à l’intérieur, dans les hautes terres de l’ile, leur accès ne peut se faire que par les pistes F plus ou moins roulantes et difficiles, sable, gravier, cailloutis, gros cailloux pentes raides et parfois neige, sans parler des gués plus ou moins profonds, avec plus ou moins de courant.

Les Islandais qui s’adonnent durant leurs congés à des balades dans les hautes terres, possèdent souvent des supers 4x4, suréquipés, surélevés et avec des roues énormes et schnorkels.

Ces modèles ne sont malheureusement pas disponibles chez les loueurs ordinaires ou alors, peut être peut-on en trouver chez Arctic Trucks, mais je n'en connais pas les prix de location.

La majorité des loueurs offrent des 4x4, sans équipements particuliers, dont des petits SUV crossover, genre Hiunday Tucson ou Toyota RAV 4 qui ne sont que des pseudos 4x4 sans boites de transfert équipées de vitesses courtes et ne sont donc pas recommandés pour assurer la sécurité lors de franchissements de gués un peu profond et avec du courant.

Il faut privilégier un vrai 4x4, rustique, sans électronique sophistiquée, de préférence diesel pour éviter de noyer l’allumage d’un moteur a essence au milieu d’un gué, avec boite de vitesse manuelle et boite de transfert équipée de vitesses courtes, disponibles à tout moments, blocage de différentiel, tels que devant des pentes un peu raides ou des gués avec du courant, les vitesses courtes sont impératives pour assurer un franchissement sans danger.

Il reste entendu que devant certains gués, même un vrai 4x4 standard sera dans l’impossibilité de le franchir sans risques et le plus sage est de rester humble et de faire demi-tour même si l’on voit un autochtone avec super 4x4 s’y aventurer sans complexe.

Sur une piste fréquentée, devant un gué, le plus sage est d’attendre que plusieurs voitures le passent, de bien observer leur trajectoire et éventuellement demander conseil à l’un des conducteurs avertis avant de s’y engager.

Le franchissement des gués doit se faire en seconde courte, en maintenant le régime moteur assez élevé ( régime de couple moteur le plus élevé ), il faut s’engager doucement mais résolument dans l’eau sans jamais faire retomber le régime moteur jusqu’à sortir complètement du gué. Ne jamais changer de vitesse dans un gué !

Certain véhicules ont des verrouillages de roues avant pour la position 4x4, sur les pistes, laisser le verrouillage en place, même si l’on ne roule qu’en position boite longue et en 4x2, cela évite d’oublier de verrouiller les roue avant, avant de se mettre en position 4x4 devant un obstacle.

Pour ceux qui n’ont pas la pratique de boites automatiques, privilégiez une voiture à boite de vitesses manuelle, on sait précisément sur quel rapport de boite on se trouve pour aborder un obstacle.

Lors de mon premier séjour en Islande, je n’avais encore pas conduit de 4x4 et donc fait mes premières armes avec un Mitsubishi Pajero de location à boite manuelle et vitesses courtes, mais on prend vite possession de l’intégralité des possibilités du véhicule.

2 petits conseils si vous venez avec votre propre vehicule :
un petit jerrycan en plastique de 5 ou 10 litres en réserve de carburant,
des grands sacs poubelles en cas d'ensablement éventuel à glisser sous les roues ( ça m'est arrivé en effectuant une manœuvre de demi tour sur une piste sablonneuse ), l'idéal serait aussi une pèle bêche pliante de l'armée américaine !

Boris.

Sur une piste fréquentée, devant un gué, le plus sage est d’attendre que plusieurs voitures le passent, de bien observer leur trajectoire et éventuellement demander conseil à l’un des conducteurs avertis avant de s’y engager.

Le franchissement des gués doit se faire en seconde courte, en maintenant le régime moteur assez élevé ( régime de couple moteur le plus élevé ), il faut s’engager doucement mais résolument dans l’eau sans jamais faire retomber le régime moteur jusqu’à sortir complètement du gué. Ne jamais changer de vitesse dans un gué !

Certain véhicules ont des verrouillages de roues avant pour la position 4x4, sur les pistes, laisser le verrouillage en place, même si l’on ne roule qu’en position boite longue et en 4x2, cela évite d’oublier de verrouiller les roue avant, avant de se mettre en position 4x4 devant un obstacle.

Pour ceux qui n’ont pas la pratique de boites automatiques, privilégiez une voiture à boite de vitesses manuelle, on sait précisément sur quel rapport de boite on se trouve pour aborder un obstacle.

Lors de mon premier séjour en Islande, je n’avais encore pas conduit de 4x4 et donc fait mes premières armes avec un Mitsubishi Pajero de location à boite manuelle et vitesses courtes, mais on prend vite possession de l’intégralité des possibilités du véhicule.

2 petits conseils si vous venez avec votre propre vehicule :
un petit jerrycan en plastique de 5 ou 10 litres en réserve de carburant,
des grands sacs poubelles en cas d'ensablement éventuel à glisser sous les roues ( ça m'est arrivé en effectuant une manœuvre de demi tour sur une piste sablonneuse ), l'idéal serait aussi une pèle bêche pliante de l'armée
par Boris Plotnikoff le 27 avril 2014 21:38 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil