En ce moment
temps 12°
08:38

pont de Krokur HS

le 23 juillet 2014 20:44
par Bolli
Revenir au Forum Vers le 10 juillet, le pont etait demonte.
La traversee de la Markarfljot qui en a decoule, je m en rappellerai.

Donc amis trekkeurs, soyez avertis et dites si jamais le pont est remis en place.

pardon pour les accents,

Bolli Répondre 7 réponses 1303 vues 0 0 0
Bonsoir Bolli,
Alors tu perfectionnes ta technique de traversée de gué ? ;-D
Tu n'es pas encore dans le Lónsöraefi ? Ou tu y es déjà allé ? Ce n'est plus au programme ? Qu'en as-tu pensé, raconte !
par Hvítserkur le 23 juillet 2014 21:14 0 0 0
Finalement le tracé de l'Est est décalé à 2015.
J'ai manqué de temps dans mes planifications à cause de mon activité professionnelle et je ne voulais pas faire n'importe quoi puisque je partais avec mon frère.
Quand même, ce mois de juillet dans le centre-sud, la météo a été contrariante.
On a même fini par obliquer vers la plaine tellement les massifs du Fjallabak ne se désengorgeaient pas.

Et toi Hvitserkur, es-tu allée en Islande cet été ou quelle région du pays t'attire en ce moment?
par Bolli le 13 août 2014 15:53 0 0 0
Bonjour,
D'accord. J'ai vu que cet été était plutôt pluvieux en effet. Dans quels endroits êtes-vous allés alors finalement ? J'ai traversé la Markafljót à pied à côté de la F210 (au niveau de Hagafell) en 2011 alors que toutes les rivières étaient super hautes et c'était déjà une expérience. Ce n'était que mon deuxième voyage en Islande. Pour le moment, je n'y retourne pas car j'ai déjà parcouru les principaux itinéraires de randonnée (il me reste la partie Laki - Skaftafell à découvrir), j'y suis déjà allée quatre fois, il y a trop de tourisme et je ne veux pas participer à la dégradation, et je voudrais y aller en hiver mais pour ça, il faut que je m'entraîne à skis. ;-)
par Hvítserkur le 14 août 2014 13:26 0 0 0
Bonsoir,

On a traversé la Markarfljot environ 7-8 kilomètres en aval du gué d'Hagafell.
Grâce à celui-là j'ai pris la mesure de la limite du possible en matière de gué.

On a suivi un Laugavegur alternatif dira-t-on et dans une deuxième partie on est allés jusqu'à l'Hekla. Il a manqué l'idée de montée en pression.

Sinon dans la vallée de la Thjorsa un projet de 80 éoliennes est à l'étude. Ca ne servirait qu'à l'industrie, les Islandais ont bien assez d'électricité déjà. Je suis tombé sur des opposants avec qui j'ai pu échangé, j"espère qu'ils auront gain de cause. Il faut lutter contre je crois. En rapport il me semble: https://www.facebook.com/Thjorsarver?fref=ts

Je comprends ce que tu évoques par participation à la dégradation. Ceci dit on continuera à ne voir personne durant des jours dès qu'on quitte le parcours du Routard. Limiter la circulation me paraît la bonne solution, limiter le parc des loueurs de voitures. Je ne crois pas que les grands déplacements quotidiens soient nécessaires en Islande, ça s'apparente alors à du "fait", "j'ai vu", "next", "done".
Ensuite dans les discussions: "j'ai fait le Grand Canyon, le Macchu Picchu, le Kilimandjaro, Geysir... Next!"
Bon pardon si je ne suis pas clair.

En attendant, en discutant avec des Islandais, certains dénoncent l'appât du gain chez certains de leurs concitoyens.
Les habitants de Reykjavik ont l'air de saturer avec les touristes.

L'an prochain j'y vais en bateau, ça changera. Une autre région que les Islandais eux-mêmes prennent pour un trou paumé.

Ne serait-ce que dans le Fjallabak, j'ai en tête trois nouveaux tracés après ce voyage. Il me faudra étudier la faisabilité.

Bonne soirée, je crois que je suis un peu parti dans tous les sens...
par Bolli le 14 août 2014 23:56 0 0 0
Bonjour !
OK. Pourquoi ? La hauteur, la puissance du courant ? Vous avez traversé en vous tenant l'un à l'autre ? Après, ce qui est difficile avec la Markafljót, tout du moins au niveau de Hagafell, c'est que le fond est recouvert de grosses pierres.
Qu'entends-tu par le manque de « montée en pression » ? Vers l'Hekla en ce moment, ça peut sonner paradoxal, hahaha !
Merci pour l'info sur la vallée de la Þjórsá, j'avais juste entendu parler de projets de barrage. Pour le Þjórsárver, ils avaient parlé dans la presse de la suspension de la procédure de classement de la zone en site protégé, mais pas de nouvelles récentes.
Oui, on ne voit pas grand monde hors des sites répertoriés par ce que j'appelle le Guide du mouton mais je me sens également responsable du fait que je suis une touriste moi aussi et puis ça me fait mal au cœur parce que j'ai déjà vu ce type d'évolution sur un site que je connais et je vois bien qu'ils sont en train de laisser le pays être détruit par la surfréquentation (et les pseudo-aménagements divers associés) et que ça sera irréversible. Par l'appât du gain de certains (pas seulement des Islandais, des membres de l'industrie du tourisme dans et hors du pays aussi) mais surtout par le moutonnisme qui développe le tourisme massif à certains endroits (ceux qui demandent sur les forums « que FAUT-il voir ? » et « quel parcours avez-vous fait (pour que l'on s'agglutine aux mêmes endroits et qu'on ait la certitude d'avoir bien suivi le troupeau et de pouvoir bêler en chœur « j'ai FAIT tel pays » après avoir seulement fait des sauts de mouton). Je ne pense pas qu'ils vont prendre des mesures pour limiter quoi que ce soit et je ne suis pas sûre que les opposants puissent faire grand chose, tu as vu comment ils ont muselé les salariés d'Icelandair et lors de la grève de l'aéroport ? C'est une honte !
En tout cas, tu as l'air parti pour écumer tous les recoins du pays. Profites-en, tu as encore le temps. Tiens-nous au courant de tes pérégrinations là-bas, ça m'intéresse (et d'autres aussi). Les infos sur les projets destructeurs aussi, les infos disponibles en anglais sont malheureusement trop parcellaires (comme par hasard).
par Hvítserkur le 15 août 2014 15:57 0 0 0
Bonsoir Hvitserkur,

Pardon du laps de temps pour répondre mais je suis très content de dialoguer avec quelqu'un qui a un recul sur l'Islande, et un recul sur d'autres choses...

C'est tout à la fois la hauteur et le courant qui étaient limites. Il a fallu trois tentatives pour franchir le deuxième bras, avec de l'eau au-dessus de la taille et surtout un très fort courant.
Pour le fond, quand il faut mettre toutes les chances de son côté, j'enfile mes chaussons néoprènes directement dans les chaussures, alors aucun problème avec les cailloux.
Rester stationnaire dans l'eau était déjà compliqué, pour avancer fatalement encore plus. A tâtons, grâce aux bâtons, c'est passé.
Je te laisse imaginer notre joie une fois sur l'autre rive. Et le soulagement que nous avons ressenti, car ça ressemblait quand même à une belle connerie.

Pour notre itinéraire, il n'était pas prévu d'approcher l'Hekla et son environnement dévasté, s'il est saisissant, manquait quand même de diversité par rapport au coeur du Fjallabak. On a vu la bête sur une série de plans, mais toujours "encapuchonnée". L'ascension prévue n'a pas eu lieu à cause du mauvais temps, encore...

Bon je repère des séismes pas loin du Karahnjukar avec les excitations du Bardarbunga...
D'accord je me calme...

Je vais être absent quelques temps mais j'espère poursuivre nos discussions.

Si le tourisme de masse m'interpelle, je garde à l'esprit que ce sont des Islandais qui le rendent possible. J'ai l'impression que le pays en prend conscience en ce moment-même, au vu des articles de journaux. J'espère que les Islandais vont trouver des bonnes solutions, au demeurant selon des critères écologiques.

Je ne vais pouvoir répondre les jours prochains,
mais à bientôt,

Bolli



par Bolli le 18 août 2014 00:35 0 0 0
Bonsoir Bolli,
Pas de souci pour la réponse, j'ai moi-même un travail très prenant, donc je ne peux pas répondre tout le temps.
Pas mal la traversée ! Tu mets des chaussons néoprène dans tes chaussures de rando ? Ou tu utilises des trails ? Parce que bonjour pour les faire sécher ! J'ai trouvé que le plus dur dans cette rivière étaient les cailloux qui partaient sous tes pieds avec le courant. Mais j'ai traversé bien pire depuis : une rivière assez large, très près du glacier. De l'eau jusqu'aux hanches, mais ce n'était plus qu'un détail. Notre guide nous avait dit que certaines personnes s'évanouissaient à cause du froid, je ne le croyais pas, mais après cette rivière, si. Le courant, on s'y habitue en fait.
Pour l'Hekla, ce qui est intéressant, c'est d'avoir une carte des différentes coulées de lave et de leur composition. Je re-poste le lien de ce livre que j'ai, il en existe peut-être de meilleurs maintenant, mais il est bien (quoique un peu technique, il est vraiment pour les passionnés mais vu que tu es thésard, ça ira ;-)) : http://www.decitre.fr/livres/guide-des-volcans-d-europe-et-des-canaries-9782603011553.html Il y a plusieurs pages sur l'Hekla. Il décrit toute l'évolution du volcanisme dans les zones principales, dont Myvatn, c'est franchement super intéressant.
Pour le tourisme, je suis assez pessimiste. L'Islande est actuellement un « produit » à la mode « à fort potentiel » pour l'industrie du tourisme et il y a trop de fric en jeu pour que ça s'arrête. Quand tu regardes les articles sur le projet de train entre Keflavík et Reykjavík, sur les différents hôtels, etc., tu revois le scénario de la crise bancaire. Les gars doivent prendre du LSD tellement leurs projections sont délirantes ! Bien sûr, ils avaient besoin de trouver une autre source de revenus après la crise mais l'industrie du tourisme délire complètement et le gouvernement n'ose rien faire car ça l'arrange. On ne peut pas vraiment blâmer les « petits » propriétaires qui veulent une petite part du gâteau, c'est tellement humain. C'est surtout la population normale qui va souffrir : les habitants du centre de Reykjavík se voient déjà déposséder de leur centre-ville, mais bientôt, les Islandais vont se voir déposséder de pans entiers de leur pays. Ça sera comme ici : je vis dans une région relativement touristique et je ne vais jamais dans certains endroits en été, j'ai même des potes qui ne vont plus à certains endroits hors saison maintenant qu'ils ont développé encore plus le tourisme car l'accès est trop compliqué et on a l'impression d'être à Disneyland. Pour les Islandais, ça sera pareil et ça l'est certainement déjà. Par exemple, quand je suis allée à Skaftafell en 2010, tu voyais encore quelques rares Islandais, mais en 2012, il n'y en avait plus. Pas étonnant. C'est dans les endroits isolés que j'en ai vu le plus. Même les fjords de l'Ouest sont heureux de se lancer dans une campagne de pub sur trois ans alors que ce n'est plus du tout le « best-kept secret » qu'ils vantent partout.
Ça va être un scénario type : enthousiasme et pub - fréquentation de masse - développement d'infrastructures et ruine écologique - désenchantement et gueule de bois, pour résumer... Enfin, je serais heureuse de me tromper.
par Hvítserkur le 20 août 2014 23:13 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil