En ce moment
temps
02:15

L'islande du 28/08/2014 au 10/08/2014

le 13 septembre 2014 11:25
par cileu
Revenir au Forum Bonjour à tous,
Je vais d'abord remercier toutes les personnes qui m'ont aidé à préparer ce voyage par leur bons conseils. Nous avons passé des vacances magnifiques dans à pays fantastique (que c'est dur de rentrer en France...).
Nous sommes partis le 28/08/2014 très tôt le matin de Mulhouse avec easyjet. Rien à dire, habitant en Alsace ça a été bien pratique.
Nous avons loué un Duster chez Blue Car Rental, aucun souci, la voiture était neuve (20 000Km au compteur) avec GPS offert (ça a été surtout utile à Reykjavik, sinon c'est vraiment pas nécessaire). Pour le moment pas de surprise de retrait sur la carte et je ne me fais vraiment pas de souci car ils étaient très pros et sympathiques, je les recommande.
Jour 1 (28/08) : Thingvellir, Geysir, Gullfoss. Très belle journée ensoleillée, nous avons dormis au camping de Geysir, c'était sympa de pouvoir revoir les geysers le soir avec moins de monde.
Le camping de Geysir est bien avec des sanitaires propres, un petit coin abrité pour pouvoir cuisiner s'il pleut. 1500 ISK par personne et douches gratuites.
Jour 2 (29/08) : Petit arrêt à Gullfoss tôt le matin, puis route vers Kerlingarfjoll, premier contact avec les pistes Islandaises. Nous avons un peu marché dans le coin, mais sommes allés voir les hot springs en voiture en soirée.
Le camping de Kerlingarfjoll était sympas avec un emplacement agréable. Il y a une petite cuisine avec quelques tables, des tables sur une terrasse quand il fait beau. Les douches sont "communes". 1750 ISK par personnes, douches gratuites.
Jour 3 (30/08) : On quitte Kerlingarfjoll tôt le matin direction Hjalparfoss, Stong et Gjain, Haifoss, puis nous sommes allés au Landmannalaugar par la F225. Nous avons passés les deux gués avant le camping (mais nous l'avons regretté le lendemain). En arrivant la responsable du camping nous dit qu'ils attendent une violente tempête et que nous ne pouvons pas planter la tente. Du coup nous avons dormis dans la voiture, un peu naïfs nous ne sommes pas allés nous garer de l'autre côté des deux gués, résultat avec la tempête et les fortes pluie nous n'avons pas pu repasser les gués le lendemain : Bloqués au Landmannalaugar...
Le camping est assez rudimentaire pas de salle commune pour faire la cuisine, juste un petit abri. 1200 ISK par personne et douches payantes 400 ISK pour 5 mn d'eau chaude.
Jour 4 (31/08) : Avons passé la journée dans la voiture, puisque la tempête ne s'est pas calmée, il a plu toute la journée sans interruption (d'ailleurs pendant nos vacances le diction islandais qui dit que si la météo ne te plait pas il faut attendre 5 minutes n'a pas été vérifié une seule fois, à chaque fois que nous avons eu de la pluie c'était pour la journée complète). Donc pas de rando, on s'est juste baigné dans la source chaude pour se remonter le moral. Le Landmannalaugar en pleine tempête a été un cauchemar pour nous, nous n'avions qu'une envie c'était de partir, mais impossible de passer les gués...
Nouvelle nuit dans la voiture.
Jour 5 (01/09) : Tôt le matin la pluie s'est enfin arrêtée et nous nous sommes dit que c'était le moment ou jamais, on a tout de suite passé le gués et avons pris le petit dej de l'autre côté vraiment soulagés de pouvoir partir. Nous devions prendre la F208 sud pour rejoindre la côte, sur les conseils des rangers nous avons abandonné l'idée, car ils semblaient dire que les gués étaient très hauts (le duster n'est pas très performant pour les passages de gués profonds avec du courant). Nous quittons donc le Landmannalaugar par la F208 nord avec un immense regret de n'avoir rien vu de ce lieu qui semblait tellement magnifique... Ce jour là nous avons fais beaucoup de route pour rejoindre Klaustur, notre étape pour la nuit. Une petite balade et installation au camping. Un super camping, nous avons pu laver et sécher nos habits qui étaient trempés du Landmannalaugar (un simple aller retour de la voiture au toilettes et on était trempés...). Il y a une cuisine avec des tables, et des sanitaires très propres, le problème c'est qu'il y a beaucoup de monde donc il faut savoir patienter pour pouvoir cuisiner à l'abri. 1200 ISK par personnes et douches payantes 300 ISK pour 5 mn d'eau chaude.
Jour 6 (02/09) : Laki (2 gués assez larges, dont l'un avait pas mal de courant)
On se sentait bien au camping de Klaustur donc on est restés.
Jour 7 (03/09) : On est partis relativement tard du camping car avec un beau soleil nous avons pu faire sécher un peu la tente (la quickhiker de décat était bien mais avait du mal à sécher et beaucoup de condensation même si pas de pluie...) Petite rando à Skaftafell. Le camping sur place de nous a pas vraiment inspirés. Du coup on est allés à celui de Svinafell, sans regret car il était sympas avec une énorme salle commune pour faire la popote. 1200 ISK par personne et douches gratuites.
Jour 8 (04/09) : A partir de là nos déplacements n'ont plus vraiment été logiques puisque nous avons suivi le soleil et avons fait des aller retour sur la côte (le duster ne consommait vraiment rien, donc ça a aidé). Le matin nous sommes allés à Jokulsarlon, mais déception en arrivant, il pleut, tout est bouché on y voit rien. On décide d'aller plus à l'ouest où la météo semble plus clémente et de revenir plus tard ici. On prend donc la direction de Vik, Dirolaey, Reynisfjara. Nous avons passé la nuit à Thakgil, l'emplacement de ce camping est magique et la route (piste) qui y mène est magnifique. Par contre la "salle commune" est une grotte dans laquelle il y a un poêle à bois. On aurait pu y manger au sec en cas de pluie mais c'est relativement humide et pour nous aucun moyen de faire du feu, on avait pas de bois et disons que c'est pas quelque chose qu'on trouve à tous les coins de rue en islande... 1200ISK par personne et douches gratuites.
Jour 9 (05/09) : Rando du Rother pour aller jusqu'au glacier, l'après midi nous avons fait un tour à Vik (surtout pour acheter un pull et quelques autres articles de laine). Puis nous avons décidé de refaire la route vers l'est pour aller à Jokulsarlon le lendemain. Le camping de Svinafell était l'étape du soir. C'est le début du Rettir (lorsque les islandais rassemble les moutons pour l'hiver), certains le font en quad mais ceux que nous avons vu ce soir là le faisait à cheval, ce fut un spectacle magnifique. C'est un des avantages de partir en septembre, l'inconvénient c'est que nous n'avons plus vu un seul macareux (c'est une petite déception).
Jour 10 (06/09) : Jokulsarlon sous un soleil radieux. Nous avons la chance de voir un renard arctique au bord de la route mais le temps de s’arrêter, de sortir l’appareil photos et de ce rendre compte que l'objectif est tout embué avec une nuit fraîche dans la voiture.... Pas de photos du petit renard... On s'est rattrapé à Jokulsarlon. Comme nous sommes arrivés tôt, nous étions presque seuls, nous avons commencé à marcher vers le glacier, et là, quelle joie ! Un phoque est installé sur une plaque de glace et nous regarde. On est resté un petit moment à le prendre en photo et après on s'est dit qu'on devrait le laissé tranquille, on avait un peu l'impression de le déranger dans son petit repos. On continue à marcher, en se retournant de temps en temps pour voir s'il est toujours là. On a vu plus tard d'autres touristes lui jeter des cailloux pour le faire bouger, ça nous a vraiment choqués! Les gens n'ont vraiment aucun respect pour la nature et les animaux sauvages...
Nous avons repris la route vers midi et sommes allés à Skogafoss et Seljalandfoss (pas restés très longtemps car il y a avait une légère pluie et surtout beaucoup de monde). Nous avons passé la nuit à Hveragerdi. Le camping est pas trop mal, une petite cuisine à l'abri, mais c'est surtout les sanitaires qui étaient sympas.1400ISK par personnes et douches gratuites.
Jour 11 (07/09) : Nous voulions faire la marche jusqu'aux sources chaudes mais il pleut (et ce sera comme ça toute la journée) du coup on est allés à Krisuvik, Seltun, le Lac Kleifarvatn (que nous n'avons que deviné car tout était bouché)Un nouveau coup au moral, alors nous sommes allés au Blue Lagoon. Ce n'était pas au programme car ça semblait vraiment trop touristique, mais finalement ça nous a remonté le moral car on était toujours sous la pluie mais dans l'eau chaude. Il y a effectivement beaucoup de monde mais je dois avouer que c'était agréable quand même. Prix : 35€/ personne pour formule standard.
Nous avons passé la nuit à Grindavik, le camping est tout neuf, la salle commune est grande et très bien chauffée, ce qui permet de faire sécher les habits trempés... Comme la météo prévoit de la pluie pour les trois prochains jours et que notre tente est plus ou moins sèche, on décide de dormir dans la voiture pour le reste du séjour.
Camping : 1250 ISK par personne et douches gratuites.
Jour 12 (08/09) : Il pleut toujours... On décide de partir à la recherche de Bruarfoss (ça fait de nouveau un trajet important en voiture, mais du coup on est à l'abri de la pluie). Avec toutes les informations que j'avais collectées sur les forums et carnets de voyage nous n'avons pas eu trop de mal à la trouver et ce fut une grande satisfaction car elle est vraiment magnifique (j'imagine que sous le soleil elle doit être encore plus belle). De retour à la voiture, il pleut toujours... On décide d'aller voir la cascade de Glymur, de nouveau une petite trotte en voiture. Après la rando on est mouillés jusqu'au os et le moral et pas top... Ça va être encore pire en arrivant au camping de Reykjavik. Je déconseille ce camping, trop de monde, sanitaires qui donnent pas envie, pas beaucoup de tables dans la salle commune. Bref, on devait redormir là, la nuit suivante mais on a de loin préféré retourner à Grindavik, plus proche de l'aéroport et beaucoup plus propre. Camping Reykjavik : 1500 ISK par personnes, je suppose que les douches sont gratuites mais pour être honnête on a abandonné l'idée de la douche car vraiment pas envie d'y mettre les pieds...
Jour 13 (09/09) : Visite de Reykjavik et retour à Grindavik dans l'après-midi pour faire sécher quelques affaires et préparer les sacs pour le départ du lendemain.
Jour 14 (10/09): C'est le jour du retour, restitution (rapide) du Duster chez Blue Car et ensuite patience à l'aéroport. On a déjà un pincement au cœur de partir et en arrivant chez nous gros coup de cafard, qu'est ce qu'on était bien là bas...
Nous avons déjà envie d'y retourner...
A nouveau merci à tous ceux qui m'ont donné des conseils dans la préparations de ce voyage, si certains sont en préparation et ont des questions c'est avec plaisir que j’essaierai de répondre.
Le mois de septembre est un mois sympas pour partir car je pense qu'il y a moins de monde qu'en pleine saison, les campings étaient tous encore ouverts, nous n'avons pas eu froid la nuit malgré nos sacs de couchage décat avec une temp de confort un peu limite par rapport à ce qui est conseillé. Nous regrettons de ne pas avoir vu de macareux mais en contre partie on a vu le début du rettir...
Nous avons quand même eu un peu de mal dans la communication. Tous les islandais rencontrés parlaient anglais, certains avec un fort accent. Mais notre niveau d'anglais est un niveau vraiment scolaire, j'aurai vraiment du y accorder une plus grande importance dans ma scolarité, j'ai beaucoup de regret par rapport à ça... Mais on a plus ou moins toujours réussi à se faire comprendre et comprendre ce qu'on nous disait...
Voilà, j'espère que ce petit retour pourra aider d'autres personnes.
Répondre 0 réponses 1009 vues 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil