En ce moment
temps
11:23

Avis tempête ce 30/12/15

le 30 décembre 2015 07:47
par Dexter
Revenir au Forum Bonjour à vous,

Pour ceux qui sont sur FB, la page "info météo" (très fiable, ce ne sont pas de simples amateurs) signale une tempête en Islande à partir de 13h (heure de Bruxelles) pour toute la journée. Je ne vais pas expliquer en longueur le phénomène mais il semble que sur le sud et l'est ce soit assez costaud.

Le site vedur.is lance aussi l'avertissement.

Voilà donc pour tous ceux et celles qui sont présents en Islande. J'espère que ça ira et surtout (un peu égoïstement) que cela ne va pas trop se reproduire les semaines qui viennent (surtout quand j'y serai....).

Je vous colle ce que la personne écrit sur sa page FB.


"FRANCK, PRODUCTEUR D’UN STING JET, A L’ASSAUT DE L’ISLANDE
Voici deux images satellites de la tempête qui se dirige actuellement vers l’Islande, la première à 12h00 TU (donc 13h00 heure belge), la seconde à 21h45. Elle est nommée Franck par les Britanniques, Eckard par les Allemands. A 21h00, la pression au centre du système était estimée à 946 hPa. Dans l’après-midi, la dépression a été le siège d’un phénomène assez rare : le sting jet. Il s’agit d’un « écroulement » d’un air très sec venant de la haute troposphère (ou de la stratosphère inférieure) en direction du sol, générant des vents extrêmement violents à la pointe nuageuse derrière le centre de la dépression, cette dernière étant en train de se creuser très rapidement. Le phénomène se produit comme suit. Le Jet Stream s’abaisse lié à un enfoncement d’air stratosphérique. Il finit par rencontrer les nuages s’enroulant derrière le centre dépressionnaire. L’air venant de la haute troposphère et de la stratosphère étant très sec, il sublime/évapore instantanément les cristaux de glace/gouttelettes d’eau composant les nuages. Or, la sublimation, au même titre que l’évaporation, consomme de la chaleur. En réponse, l’air au contact de ce phénomène se refroidit brutalement. Il devient plus lourd que l’air environnant et chute vers le sol en s’y écrasant et en produisant de très violentes rafales, souvent supérieures à 160 km/h. Heureusement dans notre cas, le Sting Jet s’est produit en pleine mer.
Ce Sting Jet se remarque sur les images satellites par l’aspect effiloché de la pointe nuageuse derrière le centre dépressionnaire, comme ici sur l’image satellite en couleur. J’ai entouré cette zone pour que vous puissiez la repérer.
Notez que Franck produit en ce moment des rafales parfois supérieures à 120 km/h sur les Iles britanniques. Les services météo islandais s’attendent à des vents encore plus forts sur les côtes sud et est de l’île." Répondre 0 réponses 589 vues 1 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil