En ce moment
temps 13°
04:59

Voyage en Islande fin février 2016 : retour d'expérience

le 28 février 2016 13:52
par Emilie
Revenir au Forum Bonjour c'est mon premier post sur le forum.

Je reviens tout juste d’Islande où j’ai passé 6 jours en compagnie de mon chéri. J’aimerai partager avec vous mon récit car je lis ce forum depuis 2012, date de mon premier voyage en Islande (juin), et les différents sujets qui y sont disponibles m’ont énormément aidé pour l’organisation de mes deux voyages alors je tiens à vous remercier et j’espère pouvoir aussi grace à mon retour d’expérience vous aider à bien préparer les vôtres.
L’Islande en hiver c’est le cadeau que mes amis m’ont offerts pour mes 30 ans, j’étais vraiment très émue! Nous sommes donc partis du 21 au 27 février avec mon chéri. J’ai eu 4 bons mois pour préparer ce court séjour donc j’étais tranquille.

Voici le premier itinéraire que j’avais envisagé de faire
Jour 1 : arrivée à 16h, on récupère le 4x4 chez Blue Rental Car, direction Blue Lagoon et nuit à Borgarnes
Jour 2 : le sud de la péninsule de Snæfellsnes nuit à Borgarnes
Jour 3 : le Cercle d’or, nuit à Laugarvatn
Jour 4 : les cascades du sud, nuit à Vik
Jour 5 : Parc de Skaftafell et Jökulsárlón, nuit à Vik
Jour 6 : retour à Reykjavik

Après avoir regardé les kilomètres sur Google maps, surveillé la météo et lu les premiers retour d’expérience, j’ai changé mon itinéraire pour le suivant :
Jour 1 : on file direct à Borgarnes
Jour 2 : le sud de la péninsule de Snæfellsnes, nuit à Borgarnes
Jour 3 : le Cercle d’or, nuit à Laugarvatn
Jour 4 : les cascades du sud, nuit à Vik
Jour 5 : Retour vers Hveragerði visite du parc géothermique, nuit vers Selfoss
Jour 6 : Péninsule de Reykjanes et Reykjavik

Nous avions déjà fait le tour de l’île en juin 2012 (nous étions restés 10 jours). Pour le voyage en hiver je voulais revoir les lieux « coup de coeur » qui sont facilement accessible. Nous avons du coup privilégié le sud.

Voici ce que nous avons finalement pu finalement faire :

La veille du départ je surveille la météo et une belle tempête de neige balaye le nord ouest du pays. Les routes pour Snæfellsnes et même l’accès au Cercle d’Or via Mosfellsbær (route 36) sont fermées ou non praticables. On sent que le programme va devoir être revu sur place. Et oui l’hiver en Islande est imprévisible et très instable.
Les sites que je consulte sont road.is et vedur.is. Dans l’avion ils font pas mal de pub pour safetravel.is que je n’ai pas utilisé mais qui à l’air tout aussi bien au niveau des alertes.

Jour 1 : On a pris un vol via Icelandair au départ de Paris. Pour la triste anecdote une jeune fille a fait une grosse crise d’angoisse pendant le vol et le personnel a été très réactif malgré que ses parents ne parlaient pas un mot d’anglais. Une des hôtesses s’est assise auprès de l’adolescente pour l’allonger et la prendre dans ses bras. Elle lui a donné de l’oxygène puis elle a été installée en première classe. Si vous n’aimez pas l’avion franchement Icelandair fait partie pour moi des compagnies que je trouve les plus sures et les vols ont été parfait. Alors NO STRESS :) en plus il y a des documentaires très sympa sur l’Islande, de quoi vous occuper pendant les 3h de vol.

Arrivés à 16h, on récupère le 4x4 Nissan Qashqai chez Blue Rental Car. Le temps de récupérer les valises et la voiture il est déjà 17h. L’agence de BRC est à 5min à pied de l’aéroport, très facile à trouver. Pour rejoindre Borgarnes depuis Keflavik nous avons mis 1h45, la route était dégagée jusqu’à Akranes puis enneigée jusqu’à Borgarnes (indiquée comme glissante sur road.is) Alors en 4x4 c’est nikel, c’est la première fois qu’on conduit sur de la neige/glace, la voiture tiens très bien la route. On a malheureusement croisé une petite Toyota Yaris dans le fossé car oui même sur la route 1 ça glisse alors l’hiver ne vous poser pas de question si vous ne voulez pas stresser tous les jours sur les routes, il faut un 4x4. Nous avons payé 397 euros les 6 jours chez BRC (GPS inclus et sièges chauffant c’était bien agréable :D). Je ne regrette pas ce choix.
Arrivés à Borgarnes avec un magnifique coucher de soleil, nuit chez Egils appartement (studio numéro 1 au top) et dîner au restaurant du musée (excellent!)

Jour 2 : la route de Snæfellsnes n’est toujours pas accessible alors on met en place le plan B qui est plutôt sympathique puisque nous décidons d’aller voir les cascades Hraunfossar et Barnafoss qui se trouvent seulement à 50 minutes de route de Borgarnes. Nous n’avions pas visité ces 2 cascades en été. La route est classée jaune sur road.is on roule à 80 km. On arrive sur place et nous sommes seuls, il est 10h du matin, on a vu le lever du soleil sur la route (couleur extraordinaire) il fait environ -2 degrés. Le spectacle est grandiose. Crampons aux pieds OBLIGATOIRES ça glisse autour des cascades c’est une vraie patinoire. L’eau turquoise est omniprésente sur ces 2 cascades, avec le blanc de la neige le rendu est magnifique. Cette visite n’était pas prévue dans mon planning et je conseille vivement cette petite escapade.

On retourne à Borgarnes recharger la caméra (et oui la batterie ne tiens pas bien avec le froid glacial) on visite le musée du Settlement Centre, on a préféré la partie sur la Saga d’Egill. On retourne au restaurant du musée qui sert le midi un buffet vraiment pas cher pour l’Islande (environ 16 euros) et qui est délicieux. On regarde la météo et road.is nous informe que les routes pour la péninsule sont redevenues praticables. OK on y va!
On part vers 13h30, on met 1h50 pour rejoindre Arnastrapi. Les lumières du soleil sont grandioses. On fait la balade sur la côte d’Arnastrapi à Hellnar. Le Snæfellsjökull est ensoleillé sans aucun nuages, parfait pour les photos. Il y a un peu de touristes sur ce site (1 seul bus) mais ça reste supportable. On passe voir l’église de Budir sur le chemin du retour, on boit un capuccino dans le bel hôtel du même nom et on arrivera à Borgarnes pile à la tombée de la nuit. On retournera encore au fameux restaurant du musée qui est un must!

Jour 3 : Je vais m’installer au pied de l’église de Borgarnes pour regarder le lever du soleil (il se lève à 9h alors c’est bien pratique), il fait froid mais le spectacle est magique. La route 36 pour Thingvellir est enfin ouverte (ouf, sinon nous aurions dû faire un détour via Selfoss pour rejoindre le Cercle d’or). Depuis Borgarnes on va mettre 1h45 pour arriver au parc National de Thingvellir. La route 36 était très enneigée (elle était inaccessible la veille), on est bien contant d’être en 4x4.
On arrive à Thingvellir et là c’est tout simplement magique. Il y a du monde dû au fait que les touristes se déplacent principalement en Bus pendant l’hiver donc forcement 3 bus qui arrivent d’un coup sur un site ça devient vite un envahissement que nous n’avions pas connu en été. Du coup sur tout les sites « incontournables » il y a beaucoup de monde, bien plus qu’en juin.
La cascade Öxarárfoss est gelée! Le reste du parc est couvert de neige. Il fait 1 degré on a vraiment de la chance depuis notre arrivée.

On passe faire notre check in à Héraðsskólinn (l’ancienne école reconvertie en auberge de jeunesse) située à Laugarvatn et on casse la croute vite fait en achetant baguette et jambon à l’épicerie du coin. On part pour Geysir en début d’après-midi (25 min de route) et bien évidemment c’est blindé de monde. Strokkur fidèle à lui même nous impressionnera et je suis vraiment dégoutée de voir que des gens ont jeté des pièces dans les petites sources aux eaux turquoise visibles sur le site. C’est trop moche su coup. On reste une bonne demi heure, on se fait un café au Geysir café (le Swiss Mocha est une tuerie), et on part à Gullfoss (ma préférée).

EXTRAORDINAIRE elle est encore plus belle l’hiver, elle est si immense! Il fait très froid et ça glisse, il y a du monde mais c’est pas grave, j’aime Gullfoss et j’ai déjà hate de la revoir. Bien évidemment le chemin pour accéder au plus prêt de la cascade est fermé l’hiver donc il faut aussi visiter cette beauté de la nature en été :) On rentre à Laugarvatn et on file au Fontana pour profiter des sources chaudes. C’est cher mais on a eu le droit à un discount de 10% grace à notre auberge. Il y a du monde mais on avait le bassin à 32 degrés pour nous tout seul. On a dîné au restaurant Lindin, monsieur a apprécié son menu, moi j’ai eu le droit à un semblant de bisque de homard sans aucun goût. Pas de bol :’(

Jour 4 : je me lève pendant que le chéri dort pour aller voir le lever du soleil au bord du Laugarvatn, et c’était le plus beau lever que j’ai vu! J’étais seule sur mon rocher et les couleurs étaient magnifiques. On s’est fait un café dans le salon très cosy de l’Héraðsskólinn et c’est parti pour les cascades du sud! Premier arrêt pour Seljalandsfoss (c’est blindé de monde), on se fera notre petit sandwich devant la cascade qui est une vraie patinoire. Malgré que le chemin soit inaccessible, des gens essayent d’aller derriere la cascade et escaladent des endroits interdis…exaspérant.
On a de la chance il fait un soleil éblouissant et tout les volcans sont visibles! Hekla nous dévoile enfin son sommet, et sur toute la route du sud chaque volcan se succédera l’un après l’autre, c’est magnifique. Petite halte pour photographier l’Eyjafjallajökull.

On arrivera à Skogar vers 14h30 (je ne me souvenais pas de toutes ces marches ^^’) on monte donc direct en haut de la cascade pour retourner faire notre balade coup de coeur de notre voyage en été, celle qui longe les différentes cascades tout là haut. On ira pas aussi loin qu’en été mais que c’est beau. On est seuls dans ces lieux immaculés, c’est encore plus beau que j’imaginais. L’Islande est à voir en hiver, les paysages sont sauvages et d’une beauté… J’en ai les larmes aux yeux! On restera au moins deux heures à se rouler dans la neige (oui oui c’était très tentant :D) et à regarder les belles cascades. On redescend au pied de Skogar quand même, elle est toujours aussi majestueuse et on profitera d’une douche bien fraiche :D C’est la mega patinoire jusqu’au parking.

On repart et on cherche l’accès au Dakota (l’épave de l’avion) qu’on trouvera facilement puisque tout le monde y va. C’est juste après le pont qui annonce Solheimasandur il faut continuer genre 1 ou 2 km et c’est là à droite vers la mer. Et oui tout le monde y va même les petites voitures qui galèrent comme jamais sur cette route glissante et enneigée. Je me demande même si en été cette route n’est accessible qu’en 4x4, bref on ose pas trop les suivre de près car il suffit d’une plaque de verglas pour envoyer tout le monde dans le décor… il y a bien 4km de patinoire avant d’arriver au site de l’avion. On a beaucoup aimé ce lieu, le contraste plage de sable noir et neige est à voir. L’avion quand a lui est très photogénique :)

On repart direction Vik, nuit à la Guesthouse Carina et dîner au restaurant Berg de l’Icelandair Hôtel où nous avons testé l’agneau qui est très cher :’( (environ 34 euros le plat) mais excellentissime. Mais après notre petit sandwich du midi on l’avait bien mérité.

Jour 5 : le voilà le fameux temps islandais que j’appréhendais. Vent glacial, neige, pluie aujourd’hui on est servi! Je ne vais pas me plaindre, sur 6 jours ce sera la seule journée avec un temps pas terrible. On va voir la magnifique plage Reynisfjara et ses colonnes de basalte noir. Les lumières du soleil qui essaye malgré tout de percer les nuages est extraordinaire sur cette plage. On fera de très belles photos mais comme d’hab il y a des personnes très imprudentes qui montent sur les rochers alors que la mer est très dangereuse. Vent, grosses vagues, nous avons vu que certains photographes se sont fait emporter par des vagues les jours précédents (heureusement pas de morts) il faut être très vigilant. L’été nous avions pu nous balader un peu partout sur la plage qui était moins dangereuse.

On part ensuite pour monter au phare de Dyrholaey et là c’est une route vraiment horrible qui nous attend. On croisera 2 petites voitures bien en galère qui luteront pour faire demi tour. Même avec le 4x4 il y a un passage très limite. Si vraiment il fait un temps horrible et que les routes ne sont pas top je pense que vous pouvez faire l’impasse sur le petit phare. J’y suis allée seule d’ailleurs car le chéri est resté dans la voiture. Beaucoup de vent là haut, attention à vos portières de voiture!

On reprend la même route que la veille, on repasse devant les volcans qui sont aujourd’hui invisibles, on croisera un accident juste au croisement qui mène à Seljalandsfoss :( Pause sandwich sur une station service N1 et là les écrans affichent le site safetravel.is avec une alerte mer dangereuse pour la plage de Reynisfjara.
Sur la route 1 juste après le pont entre Hella et Selfoss on s’arrêtera à la cascade qui n’est pas mentionnée dans les guides mais que j’ai connu grace au forum, Urridafoss sur la route 308. C’est un bel endroit et là, il n’y avait presque personne.

On arrivera à Hveragerdi sous une forte neige vers 16h et là on est stupéfait avec d’autre touristes de voir que le parc géothermique est fermé d’octobre à avril!!! Alors là c’est la grande surprise car ni dans le guide ni ailleurs je n’avais vu que le parc était fermé l’hiver :’( Il n’est ouvert qu’au groupe avec reservation préalable via des excursions j’imagine.
Je voulais aller à la piscine d’Hveragerdi qui est située dans un cadre magnifique mais la neige se fait de plus en plus violente et les routes deviennent de plus en plus enneigées alors on décide d’aller à notre guesthouse plutôt que de se retrouver coincer. On croisera une voiture dans le fossé sur le chemin… Après 10 min de route les chutes de neiges deviennent moins violentes et nous arriverons à notre guesthouse Bitra (10 min de Selfoss) vers 17h où nous seront très bien accueillis comme toujours lors de ce séjour. Attention cette guesthouse n’est accessible qu’en 4x4 en hiver. Elle est isolée en haut d’une petite colline et c’est surement pour ça aussi que c’est moins cher.
On dînera au restaurant Fjorubordid désormais incontournable de nos vacances islandaise, le spécialiste des langoustines situé à Stokkseyri (15min de Selfoss). 63 euros le menu mais on parle d’une vraie soupe de langoustines en entrée, 300 gr de langoustines en plat et d’une énorme part d’un délicieux gâteau en dessert. Les langoustines sont tellement bonnes, fraiches, fondantes. ça vaut largement le prix.

Jour 6 : il a neigé toute la nuit et impossible d’aller à Reykanes :’( Du coup on va direct à Reykjavik après avoir eu un super petit déj dans notre guesthouse. J’ai même testé le harreng avec un oeuf et du pain noir et c’était délicieux!

On arrivera à Reykavik vers 11h30, la route 1 est complément enneigée. Nous avons prévenu le matin même la Guesthouse Igdlo qu’on arriver aplus tôt car le check in est normalement à 14h. Ils garderont nos valises dans un local. On va rendre la voiture à l’agence BRC du centre ville, tout s’est bien passé OUF. On va à pied à l’Harpa qui est juste à côté, on passera au vieux port (pas si incroyable) puis on flânera dans les rues de Reykjavik. On pourra même marcher sur le lac Tjornin qui est gelé! Il y a plein de cygnes et de canards c’est très sympa. On découvrira un énorme disquaire pas loin de la guesthouse, le Lucky Records pour ceux que ça intéresse. Ils ont beaucoup de vinyles mais les prix sont plutôt élevés par rapport à la France. Très beau magasin néanmoins.
On passera la soirée dans les très beau café/bar Kaldi. (5 euros la bière artisanale en happy hour). Comme il n’y a pas de place on partage une table avec deux islandais d’Akureyri fort sympathiques. On passera aussi au Lebowski bar pour manger un burger et puis au lit à 22h car le lendemain on doit prendre l’avion de 7h40. On se lèvera à 4h15 pour aller prendre le Flybus à la gare routière (BSI) situé à 8min de marche de la guesthouse. Bien pratique.

Pas d’aurores boréales pendant ces 6 jours, l’activité solaire étant nulle malgré 2 belles nuits claires. Nous étions en période de pleine lune il parait que ce n’est pas l’idéal mais de toutes façons sans activité solaire on n’espérait pas voir grand chose. C’est vraiment dommage mais ça me fait déjà une bonne excuse pour revenir en Islande :) :)
Pour l’équipement vestimentaire c’était la technique de l’oignon! Chaussettes Damart, sous pantalon et coupe vent. Mon copain avait sous pantalon, jogging et coupe vent. En haut j’avais tshirt/pull/polaire et manteau. Bonnet, écharpes et gants obligatoires. Pour les chaussures on avait des bottes hautes de type « ski » et aussi nos chaussures classiques de randonnée. Avec les crampons ça glisse aussi mais c’est vraiment pratique. Attention de bien les enlevés dans les restaurants. Nous n’avons jamais eu vraiment froid.
Sur la route avec le 4x4 c’était nikel. Il faut bien évidemment être prudent mais on a pu rouler à 80/90km/h sans problème.
On a eu un temps vraiment parfait avec du soleil et des températures entre -2 et 3 degrés. Quand il y a du vent pas contre…. ça décoiffe! Il a fait jour de 8h30 à 19h (même si le soleil n’est pas encore levé, les routes sont déjà bien éclairées). On a bien profité des paysages et pu faire de longues balades alors cette période (fin février/mars) est idéale pour un voyage en hiver.

Si vous avez des questions n’hésitez pas je serai ravie de pouvoir vous aider à organiser votre voyage.
Merci d’avoir lu mes aventures islandaises :)
Emilie Répondre 13 réponses 1791 vues 4 0 0
Bonjour Emilie,merci pour ce retour de voyage. Je ne connais pas l'Islande en hiver,peut-être l'hiver prochain.....J'aimerais savoir comment était le guesthouse Carina,j'y passerai en septembre.J'ai pris note pour le restaurant Berg,j'adore l'agneau! Bon dimanche
par Nikita le 28 février 2016 15:24 0 0 0
Merci kikefret ! C'est vrai que j'ai peut-être un peu trop raconté ma vie mais comme je suis rentrée hier les souvenirs sont encore bien frais!
par Emilie le 28 février 2016 15:42 0 0 0
Bonjour Nikita, merci d'avoir pris le temps de me lire. Pour la Guesthouse Carina à Vik c'est un très bon choix, nous avons eu une grande chambre lit double avec balcon et vue sur la mer. Le buffet du petit déjeuner était très varié (sucré/salé) et tout était bon. La literie était très confortable et les salles de douches communes étaient propres et fonctionnelles. Nous sommes allés au Berg à pied et dans la nuit malgré le froid et c'était bien éclairé alors en septembre vous pouvez faire pareil au lieu de reprendre la voiture si ça vous dit. Il y a juste 10 min de marche :)
par Emilie le 28 février 2016 15:47 1 0 0
Merci pour vos conseils!
par Nikita le 28 février 2016 16:13 0 0 0
Bonjour,
Merci pour ce résumé de votre voyage !
Je pars bientôt avec ma femme (dans 15jours) et votre résumé m aide a préparer notre voyage.
Serait il possible d echanger plus en detail sur votre voyage par mail (photos et itinéraires) ?

Merci !
par Vargave le 01 mars 2016 22:55 0 0 0
Merci Emilie pour ce compte rendu bien agréable..on profite un peu du voyage comme ça :-)
Les lumières islandaises sont toujours fascinantes !
Et puis, partager les points difficiles est intéressant pour la préparation mentale: les conditions météo et l'état des routes..
Malheureusement, la plage de Reynisfjara a fait parler d'elle: un père de famille chinois y a trouvé la mort...devant l'inconscience des touristes, des policiers ont été postés pour faire de la prévention, mais juste un temps..de mise en place de panneaux d'avertissement multilingue..il parait que cela n'a pas empêché d'autres touristes de se faire prendre par les vagues sans autre accident mortel à déplorer heureusement ! À croire que les trolls restent figés dans la mer mais qu'ils rendent les vagues pernicieuses et criminelles !
Une question cependant, d'après l'expérience de ce séjour, le referais-tu ? Et si oui, modifierais-tu quelque chose?
Agréable journée
par Jacqueline65 le 02 mars 2016 09:19 0 0 0
Bonsoir Vargave, n'hésitez pas à me contacter via mon Profil Facebook, vous y trouverez les photos de mon voyage en hiver et en été. Mon compte est au nom de Mi Mie. Comme il est privé, il faudra que j'accepte votre demande d'ami :)
par Emilie le 02 mars 2016 23:41 0 0 0
Bonsoir Jacqueline65,

Merci pour votre message. Nous gardons un excellent souvenir de ces 6 jours en Islande, l'itinéraire que j'avais prévu était parfait pour le temps passé sur place. Avec un jour de plus nous serions allés jusqu'au Jokulsarlon qui doit être magique en hiver. Nous avons eu de la chance avec le temps qui nous a permis de pouvoir tenir l'itinéraire prévu et d'avoir en plus pu ajouter d'autres visites. Je pense repartir fin octobre juste pour un week-end de 4 jours pour tenter de voir les aurores. J'aimerai cette fois rester sur Akureyri que je n'ai jamais visité. Mais pour l'instant rien de concret :)
par Emilie le 02 mars 2016 23:55 0 0 0
Bonjour,
Je suis allée en Islande en 2012 !!!!!!
Est-ce que les hébergements sont toujours chers ?
A l'époque, une nuit dans un dortoir commun coûtait 60 €, tout en ayant apporté son duvet !
Est-ce toujours pareil ?

Si quelqu'un peut me répondre, merci.

par chimène le 03 mars 2016 10:57 0 0 0
merci beaucoup pour ce retour bien détaillé de ce voyage hivernal qui a eu l'air très bien. Ça me démange de plus en plus d'y aller en milieu de printemps, alors tes infos me sont bien utiles !
par Loupiote le 03 mars 2016 22:40 0 0 0
Bonjour!

Chimène: les prix qu'on a pu constaté en hiver en auberge de jeunesse (Hostel International) étaient: Avec duvet en dortoir de 6 (lits superposés) 30€ par personne à Vagnasstadir (30km au nord du Jokulsarlon) / à Akureyri avec duvet 21€ par personne.

Emilie: Il est possible de prendre un "bus volant" (un petit avion!!) à l'aéroport de Reykjavik pour aller à Akureyri (en...45min me semble-t-il), ça peut faire gagner du temps sur un court séjour.
par JuliaNY le 05 mars 2016 12:16 0 0 0
Oui ce serait parfait d'aller à Akureyri en avion, on gagnerai en temps et sur 4 jours ce n'est pas négligeable :)
Chimène je ne connais pas les prix pour les dortoirs. Pour notre nuit en auberge à Reykjavik avec une chambre double et salle de bain commune nous avons payé 48€.
par Emilie le 05 mars 2016 14:54 0 0 0
Bonjour
Merci pour vos infos. Mes derniers séjours en Islande remontent à une vingtaines d'année en été. Je souhaiterais y retourner l'hiver. Vous parler d'avion pour Akureyri. Mon inquiétude est de rester bloquer loin l'aéroport de Keflavik que ce soit en avion ou en voiture.
par Patrick le 08 mars 2016 16:09 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil