En ce moment
temps
13:16

Traversée Skafta

le 15 mars 2017 10:54
par Yabsinthe
Revenir au Forum J'envisage de parcourir le Langisjor en kayak début juillet prochain
et, en parcourant le forum et les cartes, me demande s'il est possible de rejoindre la région du Laki en traversant la Skafta

Ce n'est qu'un projet, sans doute une idée un peu folle.
Je recherche donc un peu plus de données sur cette rivière le long du lac Langisjor.

J'ai cru comprendre que dans sa partie aval, la skafta se resserre en un seul cours et présente des "rapides" à hauteur de l'Uxamachintruc - donc infranchissables en mode pépère.

dans sa partie amont, la skafta s'étale en de nombreux méandres, et manque surement de profondeur pour y circuler en kayak.

Bref, à quelle hauteur pensez vous qu'il est possible de traverser cet obstacle mythique ?




Répondre 13 réponses 556 vues 0 0 0
Bonjour,

A priori, le bras situé entre le Langisjor et le glacier peut se traverser, il est assez profond mais calme en temps normal, mais le problème est qu'il y en a d'autres après pour rejoindre le Laki que je connais pas. Au niveau de Grasver, il y a énormément de bancs de sable dont je soupçonne une partie d'être bien mouvants. Au-delà, au niveau de la tyrolienne, le courant est déjà très fort et le cours des différents bras tumultueux, les berges pas forcément très accessibles. Je dirais que ça se tenterait sur la partie située entre le niveau de Fagrifjordur et de Sveinstindur - également pour des raisons d'accessibilité des berges - mais attendons l'avis d'autres personnes qui connaissent le coin.
par Hvitserkur le 15 mars 2017 15:40 0 0 0
Après consultation de vues satellites, je pense que c'est plutôt limité à la zone où il n'y qu'un seul bras juste avant le niveau de Sveinstindur mais quid de l'état des sables de l'autre côté ?
par Hvitserkur le 15 mars 2017 15:49 0 0 0
Merci beaucoup pour ces premiers éléments !
par Yabsinthe le 15 mars 2017 16:17 0 0 0
Sveistindur serait une bonne option.

L'an dernier, nous étions de l'autre côté, au pied du Kambar, au niveau du Kambarvatn et les sols n'étaient pas trop piegeux.

Cependant, les rangers nous avaient déconseillé de randonner trop près des rives car ils n'avaient pas encore pu juger de leur stabilité.


Et sinon, au bout du lac, coté Vatnajokull, y a t il une petite ballade sympa à faire sur 1 journée ?
Sauf marcher sur le glacier car nous ne sommes ni équipés, ni compétents...



par Yabsinthe le 15 mars 2017 18:01 0 0 0
Beau projet en tout cas, stimulant!
L'heure de la journée est un facteur d'importance je pense, le débit varie fortement.
Je ne connais pas bien la Skafta, ce n'était qu'un futile avis, histoire de participer à cette discussion intéressante!
par Bolli le 15 mars 2017 18:38 0 0 0
Oui, ça me semble pas mal dans ce coin mais les berges ne sont pas toujours très fiables car elles sont submergées ou découvertes en fonction de la hauteur de la rivière. Ça dépendra donc des conditions les semaines précédentes.

J'ai regardé mes photos de 2013 et l'autre rive m'a l'air d'être plutôt constituée d'une coulée de lave, ça ne doit pas être agréable à traverser, mais c'est envisageable.

Du côté Vatnajökull, je dirais d'aller voir Grasver, l'exutoire du lac et la vue sur la Tungnaá et Jökulheimar au loin. S'il fait beau, en prenant de la hauteur, on a une vue assez étendue sur les environs. Ne ratez pas Fagrifjörður en kayak mais je suppose que c'est au programme.
par Hvítserkur le 15 mars 2017 18:39 0 0 0
Je rejoins l'avis de Hvitserkur, un coup d'oeil sur les cartes et google earth montrent bien que l'endroit le plus approprié se situe au dessus du refuge de Sveinstindur quand la rivière ne fait qu'un bras. Dans mon souvenir c'est plutôt calme à cette endroit.

++

jérémie
par jérémie le 15 mars 2017 22:40 0 0 0
J'ai hésité à répondre à ce message. Parce qu'appeler Uxatindar "Uxamachintruc" me crispe plutôt.
Même si c'est du second degré, j'aime bien qu'on appelle les choses par leur nom. J'y lis (à mon premier degré) un manque de respect.
Et quand on connait cette magnifique montagne et le secret qu'elle cache derrière elle, ça fait mal à mon Islande sauvage...

Bref, préambule fait... Des projets comme ça, j'en lis deux par an sur ce forum, alors il sera dommage de faire la gueule et de ne pas y'apporter mon concours.

Traverser la Skafta est un vieux serpent de mer qui revient tous les ans.
Je m'y suis heurté plusieurs années. J'en connais deux (pas trois) qui l'ont traversé en aval de Grasver (entre Kringla et Haskanef). Des très expérimentés (encore plus que moi) qui y'ont vécu un enfer sans nom, surtout à cause des sables mouvants. Ce n'est pas très profond et sans trop de courant mais à pied, la traversée dure plus d'une heure.

Je n'ai pas canoté sur la Skafta mais sur une rivière du même style, la Kaldakvislk, plus au nord avec un miniraft. C'est abominable avec un tel engin. On n'y voit rien, on s'échoue tous les deux mètres sur les bancs de sable. On n'avance pas, on le remplit d'eau. Ce n'est pas facile de se sortir des échouages puisque si on descend, on s'enfonce jusqu'à la taille dans le sable... Bref, c'est dégueu, mais ça finit par passer en traversée et c'est sans doute moins difficile que de la traverser à pied.

Prends toi deux km de marge sur Sveinstindur en amont. Passé le refuge, la Skafta se resserre et devient complètement dingo. Ce n'est plus navigable. Un orteil dedans et c'est la mort assurée (mais rapide et sans douleur).


J'ai traversé des bras de la Skafta à pied plus en amont, sous le glacier. La première fois, le bras appelé Fljotsoddi, le plus au sud, au fond très mouvant mais finalement pas si difficile que ça.
La deuxième fois exactement à l'extrémité des Fögrufjöll, là où elle fait un angle droit, une des plus grosses c... de ma carrière de randonneur en Islande avec de l'eau jusqu'à la taille, mais heureusement un fond dur et un courant pas trop fort. Pour le coup, ici en kayak, tu passeras bien ce bras et tu pourras même laisser filer un petit moment avant de tomber sur les bancs de sable aval. En serrant bien rive gauche, j'imagine que tu vas arriver comme une fleur à l'aval de Trollhamar, là où les bras sud et nord se rejoignent.

Concernant la stabilité des rives de la Skafta, je ne sais pas où les rangers sont allés s'inventer que c'était dangereux mais tous le disent. Ben, imaginant qu'ils ont raison, il suffit de marcher à un mètre du bord, non? Je suis sûr qu'ils y'ont jamais mis les pieds.
Le danger absolu de cette région est le risque de Jokulhaup sur cette rivière qui y sont plutôt fréquents. Vaut mieux pas être sur l'eau ou les berges quand ils se produisent.

Enfin, pour terminer, ce n'est pas très intéressant d'aller se promener vers le glacier à l'extrémité du lac. Le terrain est morainique, sableux sans reliefs particuliers. De plus, comme il n'y a pas de pente, on ne prend pas assez de hauteur pour voir l'ensemble du lac.
C'est peut être intéressant (sûrement) d'aller vers les montagnes qui surplombent la Tungnaa (mais c'est plus loin).

David
par bigfoot le 17 mars 2017 09:11 0 0 0
Merci à tous pour vos retours bien précieux.

je visualise bien la galère des échouements sur les bancs. pas glop. L'idée de descendre depuis le Nord du lac jusqu'à Trollhamar me parle un peu plus.

On avisera sur place, en fonction de notre envie d'aventure, de l'état du fleuve et surtout de la fatigue après 20 jours d'Islande.

Le dernier bémol dans ce plan reste d'avoir à rejoindre la boucle du Laki pour redescendre sur Klaustur (vous me pardonnerez cette orthographe désinvolte )
en trainant le kayak démontable sur son chariot sur un terrain pas trop meuble ni caillouteux (scories).

La récompense d'une telle galère serait de tirer quelques bords sur le Kambarvatn et de ne pas repasser par Holsakjol.

Etape suivante et fin du voyage : Jokulsarlon - quelques glaçons pour agrémenter le pastis ou l'absinthe - avant de reprendre l'avion et pouvoir enfin côtoyer quelques grappes de touristes.

Question subsidiaire à Mr Bigfoot :
Depuis la N1, peut on faire cette boucle : montée la Djupa puis obliquer vers l'Ouest pour atteindre le canyon de ton trek 2016 et redescendre vers la N1 en longeant la Hverfisflot
le tout en 4-5 jours, sans avoir à rejoindre la civilisation entre ces deux sites ?



par Yabsinthe le 17 mars 2017 10:02 0 0 0
Non, Klaustur, ça va ;).
N'empêche, va voir derrière Uxatindar, tu seras surpris (et tu comprendras pourquoi ça m'agace).


N'oublie pas que mon idée de descente sur la Skafta reste une hypothèse que je n'ai pas vérifiée et qu'il y'a peut être quelques surprises en dessous de l'endroit où je suis passé. Je n'ai pas vu cette partie là depuis le haut des montagnes (brouillard).


Pour le retour du Laki, tu n'auras pas le choix que de rentrer par une route si tu tires un chariot. Le terrain est trop compliqué pour y faire passer des roues.
Un peu au sud de Trollhamar, il existe une vieille piste déglinguée et désormais inutilisée qui peut t'éviter beaucoup de peine pour te ramener au Laki.

Holaskjol: c'est pas possible puisque c'est de l'autre côté de la Skafta.
Alors donc t'as la route du Laki et c'est vrai qu'entre les 4*4, c'est pas jouissif... Tu peux prendre le bus pour rentrer, c'est pas humiliant et tu t'évites deux jours de m...! C'est ce que je ferais!
Sinon, t'as les options de retour par la piste de Miklafell moins fréquentée mais que je n'ai pas parcourue ou l'option par Ulfarsdalur/Leidolfsfell par une piste tracée au bulldozer au milieu des coulées qui est parfois très chaotique mais complètement inusitée et puis y'a les refuges de leidolfsfell et Hrossatungur plutôt sympas). Elle est quand même monotone comme tout ici mais t'a

A la question subsidiaire: oui, trois fois oui, c'est ça qu'il faut faire... Une boucle d'anthologie Djupa/Hverfisfljot.
Je dirais... Remonter la Laxa plutôt que la Djupa dans la plaine qui est pas folichonne... Retomber sur la Djupa juste sous le canyon qu'on explore sous toutes ses coutures.
Puis traverser plein ouest. Ne pas hésiter à visiter les canyons supérieurs de la Bruara. Le seul obstacle avant Hverfisfljot sera la Brunna qu'il faudra traverser à gué. C'est pas un monstre mais pas la traversée n'est pas anodine non plus (c'est une petite rivière glaciaire). Faut pas s'inquiéter, ça passe (faut juste choisir un endroit adéquat).
Rejoindre la Eirikfellsa à 2/3 bornes de sa confluence avec la Hverfisfljot pour la surprise du siècle (qui n'en est plus une à cause de mon blog).
Laissez les sacs à la confluence. Visitez en aller retour le débile canyon sous Hnuta vers l'amont jusqu'à sa sortie dans la plaine (moins intéressant ensuite).
Il suffit maintenant de descendre jusqu'à la n°1.
En 5 jours ça passe bien.
par bigfoot le 17 mars 2017 11:31 0 0 0
Non, Klaustur, ça va ;).
N'empêche, va voir derrière Uxatindar, tu seras surpris (et tu comprendras pourquoi ça m'agace).


N'oublie pas que mon idée de descente sur la Skafta reste une hypothèse que je n'ai pas vérifiée et qu'il y'a peut être quelques surprises en dessous de l'endroit où je suis passé. Je n'ai pas vu cette partie là depuis le haut des montagnes (brouillard).


Pour le retour du Laki, tu n'auras pas le choix que de rentrer par une route si tu tires un chariot. Le terrain est trop compliqué pour y faire passer des roues.
Un peu au sud de Trollhamar, il existe une vieille piste déglinguée et désormais inutilisée qui peut t'éviter beaucoup de peine pour te ramener au Laki.

Holaskjol: c'est pas possible puisque c'est de l'autre côté de la Skafta.
Alors donc t'as la route du Laki et c'est vrai qu'entre les 4*4, c'est pas jouissif... Tu peux prendre le bus pour rentrer, c'est pas humiliant et tu t'évites deux jours de m...! C'est ce que je ferais!
Sinon, t'as les options de retour par la piste de Miklafell moins fréquentée mais que je n'ai pas parcourue ou l'option par Ulfarsdalur/Leidolfsfell par une piste tracée au bulldozer au milieu des coulées qui est parfois très chaotique mais complètement inusitée et puis y'a les refuges de leidolfsfell et Hrossatungur plutôt sympas). Elle est quand même monotone comme tout ici mais t'a

A la question subsidiaire: oui, trois fois oui, c'est ça qu'il faut faire... Une boucle d'anthologie Djupa/Hverfisfljot.
Je dirais... Remonter la Laxa plutôt que la Djupa dans la plaine qui est pas folichonne... Retomber sur la Djupa juste sous le canyon qu'on explore sous toutes ses coutures.
Puis traverser plein ouest. Ne pas hésiter à visiter les canyons supérieurs de la Bruara. Le seul obstacle avant Hverfisfljot sera la Brunna qu'il faudra traverser à gué. C'est pas un monstre mais pas la traversée n'est pas anodine non plus (c'est une petite rivière glaciaire). Faut pas s'inquiéter, ça passe (faut juste choisir un endroit adéquat).
Rejoindre la Eirikfellsa à 2/3 bornes de sa confluence avec la Hverfisfljot pour la surprise du siècle (qui n'en est plus une à cause de mon blog).
Laissez les sacs à la confluence. Visitez en aller retour le débile canyon sous Hnuta vers l'amont jusqu'à sa sortie dans la plaine (moins intéressant ensuite).
Il suffit maintenant de descendre jusqu'à la n°1.
En 5 jours ça passe bien.
par bigfoot le 17 mars 2017 11:31 0 0 0
mince, fausse manip... j'ai envoyé sans finir ma phrase pour commenter la piste de leidolsfell... Pfff!
Ben... elle est monotone, quoi!!! :)
par bigfoot le 17 mars 2017 11:33 0 0 0
Oui, l'idée est bien de rejoindre la boucle du Laki pour y prendre le bus. Pour l'instant, ce n'est qu'une option, nous cherchons avant tout à bien explorer la region située en rive droite de la Skafta (Eldja, Langisjor, et quelques sommets environnants pour un bon mix navigation+trek).

Si ca se trouve, on reprendra tout simplement le bus depuis Holaskjol après une semaine dans les environs.

Direction : Klaustur pour quelques pylsa ... puis la boucle Djupa/Hverfisfljot

On va au maximum éviter de transporter nous memes le navire (kayak de mer double de 40kg+chariot).

Uxatindar est aussi au programme lorsque nous nous rendrons au Langisjor, les mains dans les poches (Nos bagages+kayak seront, eux, acheminés par la route).

par Yabsinthe le 17 mars 2017 12:15 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil