En ce moment
temps
16:19

Qui part ou repart en 2019 ?

le 17 août 2018 13:52
par FomeZero
Revenir au Forum Peut-être en septembre ! Répondre 30 réponses 894 vues 3 5 0
Rien de définitif mais sans doute septembre.
par Nikita le 17 août 2018 16:43 3 3 0
Je sens que ca commence a mijoter dans ma tete,les puffins ont tout capote en mai, ce septembre je ne les verrai pas non plus, donc il y a une solution... d'y revenir l'annee prochaine en mai/ juin ou septembre !
par psotka le 17 août 2018 20:15 3 1 0
Moi je repars en 2019 !!! Avril ou Juin/Juillet, aucune idée. Dans le même esprit, mais pour 2 semaines avec un pote !!!! Bonne idée hein ?
par Balrogue le 18 août 2018 01:44 3 0 0
Ca y est , billet acheté.
Ca sera Skogar --> Landmannalaugar pour début juillet 2019, en longeant plus ou moins la piste officielle ( pas trop envie d'être dans la foule non plus). Première rando en Islande mais il y a tellement de blogs et de carnets de voyage sur ce pays que je sais déjà à peu prêt où bivouaquer.
Vol sur Transavia (ça sera une première). Les billets sont déjà très chers pour juillet prochain chez WOW et Iceland'air. On verra.

'Hope for the best, prepare for the worst' il parait.
par Ototoro le 22 septembre 2018 15:23 0 0 0
Le meilleur prix en été avec icelandair bagage inclus, c'est combien?
par Jooo le 22 septembre 2018 15:37 0 0 0
Aucune idée du prix mini. Mais en ce moment les billets pour fin juin début juillet sont à 380€ chez iceland'air et + de 400€ avec wow.
Chez transavia c'est un peu moins de 200€ le prix d'appel A/R.
Ces montants inclus un bagage de 20kg en soute.

par Ototoro le 22 septembre 2018 19:46 0 0 0
Nous ferons notre premier voyage en juin (probablement pas le dernier....). Wow Air, et campervan de Snail. La route 1 devrait nous combler en 10 jours.

J'ai lu de nombreux compte-rendus et carnets de voyage ici et sur Voyage Forum. Nous sommes excités!!!
par Steve le 23 septembre 2018 04:53 1 0 0
Pas en 2019 vu comme c'est terminé mon trek de 10 jours cette année:
Les Landsbjoerg ont du venir me chercher près de Habarmur après que je me sois retrouvé bloqué 36 heures dans une tempête. Ma femme est pas fondamentalement contre le fait que j'y retourne, mais pas tout de suite.
Je peux la comprendre. C'est pas franchement agréable de se faire réveiller par un téléphone d'un islandais à 1h du mat qui aimerait avoir des renseignement sur mes compétences en montagne et la couleur de mon matos pour aider à me retrouver plus vite.
Peut-être en 2020 dans le Hornstrandir ou le Lonsöraefi
par Hik le 24 septembre 2018 12:01 2 2 0
Tu n'avais pas vu l'alerte météo ?
J'étais au même moment à Þórsmörk et la tempête était annoncée partout depuis le 25/08. J'ai donc renoncé à la suite de mon programme et suis retournée à Reykjavik pour ne pas risquer de voir ma tente s'envoler ou pire encore...
par Hohl le 24 septembre 2018 14:49 3 0 0
J'hésite encore entre un saut dans le nord en hiver, nord que je ne connais pas encore, (fin mars) ou retourner du côté de Stokkness pour faire vraiment le tour de ce coin là que je trouve vraiment magique.
par marcao le 25 septembre 2018 08:34 0 0 0
Oui, c'était moi. Comme je randonnais seul en autonomie depuis le 20 août, cela faisait quelques jours que j'avais plus de batterie et presque jamais de réseau sur mon parcours. Du coup, j'avais pas de possibilité de voir cette alerte météo.
Mais le responsable des Landsbjoerg à été plutôt sympa en parlant de moi à la presse
(https://icelandmag.is/article/hiker-rescued-early-morning-did-everything-correctly-faced-swelling-rivers-extreme-weather)
Et quand la tempête m'est arrivé dessus, j'étais vraiment pas à un bon endroit, je passais le col à l'est du Torfajökull. Je suis redescendu un peu vers le nord, mais j'ai du m'arreter à un endroit vraiment pas idéal à presque 1000m d'altitude.
Je suis resté bloqué prresque 24h dans ma tente avec des rafales qui dépassait largement les 100km/h et j'ai bcp prié pour qu'elle ne s'envole pas. Quand deux élastiques qui tiennent les sardines on lâché, je me suis dit qu'il me fallait vriament descendre plus bas sinon, j'y restais. J'ai donc tout remballé comme j'ai pu et je suis parti sous la pluie et le vent.
Epique comme descente, avec une visibilité réduite et la neige qui te fouette le visage. Et arrivé en bas, pas moyen de traverser les rivières, je me suis retrouvé bloqué par le vent sur un plateau sans moyen de redescendre. J'étais tellement mouillé malgré les Goretex que j'étais pas loin de l'hypothermie. Du coup j'ai déclenché ma balise et j'ai remonté ma tente tant bien que mal en attendant les secours.
Mais si j'avais pas pu me remettre dans ma tente, pas sûr que je serais en train de vous raconter mon aventure...

par Hik le 25 septembre 2018 12:57 4 0 0
Mince, je comprends mieux...quelle (més)aventure ! Vu les conditions dantesques et l'impossibilité de traverser la Jökulgilskvísl, c'était la seule solution.
En tout cas, les secouristes ont bien fait la part des choses, car tu as suivi les consignes de sécurité en leur déclarant ton itinéraire et en louant une PLB.
Tu as dû trouver les heures bien longues blotti dans ta tente, attendant que la tempête passe et hésitant sur la marche à suivre. Et ta femme a dû se faire un sang d'encre après l'appel des secours. Quelle horreur !
Je comprends que vous soyez un peu refroidis à l'idée d'y retourner en 2019...
Bon vent (sans jeu de mot) à toi ;-)
par Hohl le 25 septembre 2018 15:19 0 0 0
Hé bien... Je vois bien le secteur que tu évoques pour y avoir dormi, dans des conditions déjà pas faciles, mais sûrement rien de comparable. Tu as pris une série de bonnes décisions, bien joué et heureusement !
Les smartphones ne tiennent plus le coup pour la batterie, même en les laissant éteints, mais un chargeur externe n'est pas trop lourd...
J'ai appris au fur et à mesure que le plus important en Islande était de ne pas être pressé, de ne pas bloquer sur un objectif d'itinéraire, quitte à camper longtemps sur une position (record personnel à 60 heures, tempêtes (petites comparées à toi sûrement) et brouillard, il faut un bon bouquin... Je deviens de plus en plus flemmard, je sors même plus de la tente quand ça pleut, cette année j'ai encore fait 36 heures sans bouger... (et le livre était bof bof !). Mais dans ces moments-là on récupère bien et les grosses journées s'enchaînent bien ensuite.
Mais là tu devais être secoué bien plus fort et si les accroches de la tente ont cassé... D'ailleurs par curiosité Hik, quelle était ton modèle de tente?
par Bolli le 25 septembre 2018 20:10 0 0 0
C'est une Terra Nova Zephyros 2, une tente supposée être une deux places, mais je l'utilise toujours seul en principe ou alors parfois avec un de mes enfants (ils sont encore petit). J'aime bien avoir un peu de confort et elle me permet de prendre mon sac à l'intérieur
Elle a résister à la pluie tout le temps qu'il a fallu, et c'était tout sauf une petite bruine, je crois que je pourrais la monter sous une douche que cela ne serait pas pire. La la seule chose qui a lâché c'est donc deux élastiques des sardines. Vraiment pas à me plaindre de ma tente, ni du reste d'ailleurs. Je connais pas une veste qui tiendrait ad æternam avec un vent et une pluie pareille.
J'ai eu le responsable Landsbjoerg qui dirigeait mon opération de sauvetage au téléphone hier (je leur ai fait livrer des chocolats suisse et il était très content...), et il m'a dit que selon ses estimations, j'ai eu des rafales à plus de 120km/h, du coup je peux être vraiment content de mon matos.
Le temps était effectivement long à attendre vu que je ne prends rien avec, même pas un livre, le but étant de me retrouver seul avec moi même pendant plusieurs jours. Et je pense que ce qui rendait aussi l'expérience longuette, c'est que je n'avais aucune idée de combien de temps cela allait durer, donc j'avais toujours l'impression que cela se calmait, que c'était bientôt fini, mais cela repartait de plus belle juste après. Je crois que c'était ça le plus dur à encaisser. Et vu le bruit et les conditions, je n'ai pas bcp dormi, c'est pas vraiment possible quand tu en est à juste espérer à chaque rafale que la tente ne s'envole pas ou ne se déchire pas...
J'arrêtais pas de regarder le baromètre de ma montre en espérant le voir remonter, mais au contraire il arrêtait pas de baisser
Mais bon, je suis là, en santé et j'ai déjà de nouveau projet Islandais pour 2020 ou 2021, donc tout va bien. Entretemps, je vais peut-être quand même privilégier un peu la Suisse ou je suis loin d'avoir réalisé tout ce qui me fait envie.
par Hik le 27 septembre 2018 17:18 3 0 0
Une nouvelle tempête annoncée pour demain et samedi !
par FomeZero le 27 septembre 2018 20:09 1 0 0
Les routes de l’intérieur du pays sont fermées cause de la tempête annoncée. Vont-elles néanmoins rouvrir une fois celle-ci passée ??
par FomeZero le 27 septembre 2018 20:22 1 0 0
Je crois très bien comprendre ce que tu décris sauf que toi tu l'as vécu puissance 10 000.
C'est assez fou comment l'Islande peut agresser moralement parfois, moi qui étais un idéaliste je suis devenu hyper pragmatique en trekkant là-bas... Rien n'est prévisible, sûrement pas le tracé qu'on a élaboré depuis son ordi à la maison... Elle en a des tours dans son sac...
On vit des trucs d'une intensité folle, dans un extrême comme dans l'autre... Pas si facile de reprendre une vie normale d'ailleurs.

Oui aucun vêtement ne protège vraiment de la pluie, c'est que sous la tente qu'on peut commencer à se sentir sec.
Ok pour la tente, malgré tout je pense que les marques nordiques restent les plus adaptées aux pays nordiques(mais c'est les pays nordiques, c'est cher!). Moi aussi j'ai souhaité augmenter la surface cette année(pour les fameuses séances lecture), et c'est cool...

Finalement sur une quinzaine y a très souvent au moins une (petite) tempête qui se pointe. Au final, en allumant mon smartphone 3-4 fois par jour et dès que j'atteins une hauteur, je finis par trouver du réseau sans trop de problème, et j'inclus là-dedans des coins très très paumés(genre entre l'Eiriksjokull et le Langjokull). Je consulte la tendance sur 3 jours, plutôt fiable, et à partir de là je décide de si je passe au-dessus des 700-800 mètres et à quel moment le créneau est le meilleur. Si je suis frustré de rater un super secteur j'attends un petit moment, comme les 36 heures au pied du Prestahnjukur cette année.
Quand je disais plus haut que je pouvais rester trois jours sans bouger j'explore quand même les autours du bivouac à la moindre accalmie.

La Suisse est après l'Islande le plus beau pays que je connaisse, c'est beau un 4000...
Et c'est pas bien cher à côté de l'Islande, même si en trek on s'en fout, la seule question avec la carte bleue c'est son poids ! (et de checker si on l'a toujours!)
par Bolli le 27 septembre 2018 22:41 4 0 0
Vrai qu'en Islande, entre le programme et la réalité, il peut y avoir un sacré grand écart. Après, quand je pars, je prévois en principe deux points de passage: le départ et l'arrivée, le reste c'est en fonction des conditions et de mes envies. Je programme bien sûr plein de point GPS de la zone ou je vais randonnée, mais je prévois pas de chemin précis à l'avance.
Ce qui est fou en Islande c'est comment tu peux détester ce pays à cause de conditions qui deviennent pénible et une heure après, tu adore être là tellement c'est beau et sauvage juste parce les nuages se sont dissipés. Je connais pas d'autre endroit dans le monde qui me fait cela aussi fort (mais je ne connais pas tous les pays du monde non plus...).
Tu as tout à fait raison concernant la Suisse pour ce quoi est d'être un des plus beau pays, je ne vais te contredire vu que je suis un helvète :-)
par Hik le 28 septembre 2018 07:38 3 0 0
Tout à fait d'accord avec toi, je partage tes impressions
par Bolli le 28 septembre 2018 08:20 1 0 0
Bonjour Hik et Bolli,

Je suis entièrement d'accord avec vous et également en ce qui concerne la Suisse.
Etant alsacienne, j'ai l'habitude de traverser la Suisse ou d'y aller skier, mais je n'y avais jamais séjourné en été. Or j'ai récemment passé quelques jours dans le Haut Valais et j'ai adoré. J'ai vraiment découvert le pays, ses alpages et ses hauts sommets !
par Hohl le 28 septembre 2018 09:03 1 0 0
C'est pas vraiment l'endroit le plus approprié ici, mais si vous avez pas l'occasion d'aller en Islande, une belle randonnée sur plusieurs jours en Suisse est de faire le chemin des cols alpins, 610km entre le lac Léman et les Grisons au sud du Rhône (vous êtes pas obligé de faire le tout en une fois ;-) ; www.schweizmobil.ch/fr/suisse-a-pied/route-06.html ).
Il y a vraiment de belles étapes et des fromageries de montagne à presque chaque étapes.

Bon, on va peut-être arrêter de polluer le topic "Départ 2019" avec des histoires de 2018...
par Hik le 28 septembre 2018 09:36 1 0 0
Merci pour le lien.
Fin du HS ;-)
par Hohl le 28 septembre 2018 10:21 1 0 0
Merci pour le lien , super inspirant c'est clair !
par Bolli le 28 septembre 2018 22:08 0 0 0
moi moi moi !!!
Je repars en 2019 fin aout/début septembre pour 3 semaines !
youpiiiiiiiiiiiii
par sibair le 10 octobre 2018 15:37 2 0 0
Petite escapade du 3 au 13 avril. Sans doute le nord ouest, selon la météo.
par Nikita le 13 octobre 2018 10:08 1 0 0
Moi ! :-) Je reviens de 10 jours dans le sud (Deuxième voyage en islande) et je repars le 26 juin jusqu'au 08 juillet avec mon fils de 10 ans. Nous ferons principalement le landmanalaugar. Mes billets sont bloqués, la voiture est louée pour le reste... je dois encore réfléchir ;-)
par benika le 13 octobre 2018 19:19 1 0 0
Nous aussi...comme je l'indique dans un autre post, départ en juillet du 16 au 30,je pars avec mes deux enfants 15 et 18ans, réservation par transavia, voiture par BCR, ça c'est fait ! ;-))))
par DS le 14 octobre 2018 12:50 1 0 0
Je reviens pour la 6eme fois du 9 au 19 septembre 2019 et je ne sais pas si je ne vais pas craquer avant;
par psotka le 21 octobre 2018 23:19 0 0 0
Psotka
Je le sais que tu ne tiens pas jusqu’en septembre
par Nikita le 22 octobre 2018 07:03 1 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil