En ce moment
temps
02:04
  1. Accueil >
  2. Forum >
  3. Retour d'expérience : Le tour de l'Islande en 4 jours
    1. Retour d'expérience : Le tour de l'Islande en 4 jours

      Math, le 16 décembre 2018 17:51
      Revenir au Forum Bonjour à tous,

      Je vous fais un compte rendu de mon troisième voyage en Islande ayant eu lieu début août 2018 (oui mieux vaut tard que jamais). Ayant passé des heures à lire ce forum et trouvé la réponse à mes dizaines de questions, j’y contribue en retour.

      Comme le titre l’indique, le but de ce voyage était d’essayer de voir une bonne partie du pays (du moins ces lieux incontournables) en un minimum de temps pour des questions de budget et d’emploi du temps serrés. Je vous vois déjà crier au diable et je sais que la plupart d’entre vous apprécie prendre 2 à 4 semaines pour faire le tour du pays, mais les conditions ont fait que nous avions quatre jours.

      Ayant déjà été par deux fois 2-3 jours dans le sud du pays je connaissais bien tous les lieux d’intérêts plus ou moins touristiques entre Keflavik et Jokulsarlon et je voulais repartir cette fois-ci avec 3 camarades pour faire un tour global du pays et notamment en passant par les hautes terres.
      Etant donné que nous étions tous plus ou moins au milieu de nos stages de fin d’études ou alternances, nous avions un budget et un temps limité. Nous sommes donc partis sur 4 jours sur place. Quand je dis 4 jours sur place c’est 96h entre le moment de la prise en charge du véhicule et son rendu.

      Si peu de temps et la volonté de réduire le budget au maximum ont nécessité une certaine organisation :
      - Vols avec Wow Air payé 5 mois en avance 250€ A/R par personne. Pas de bagage en soute, ni de bagage cabine, seulement le sac à dos aux tailles exigé dans le prix du billet simple (j’ai quand même pu y faire rentrer mes vêtements, une tente tunnel, un matelas gonflable, oreiller, sac de couchage et matériel photo).
      - Choix du Dacia Duster en véhicule de location chez Blue Car Rental. Clairement le meilleur rapport qualité prix/espace à bord/capacités off-road. Le Jimny est aussi très bon mais bien trop petit pour 4 grands gaillards. Environ 500€ pour 4
      - Avoir un itinéraire et emploi du temps parfaitement planifiés. Avec des itinéraires bis envisagés en cas de routes impraticables (passage de gués importants pouvant être compliqués en Duster).
      - Profiter de la durée du jour très longue pour être actifs jusqu’à 18-20h par jour. Quatre jeunes gens dans la force de l’âge pouvant dormir seulement quelques heures en dormant pendant les liaisons pendant que l’un conduit. Cela permet aussi d’effectuer très tôt les visites de certains lieux très touristiques en paix et avoir peu de monde sur la route.
      - Pour des raisons de budget et temps, ne pas opter pour un quelconque logement mais pour du bivouac « sauvage », pas en pleine nature puisque c’est maintenant interdit. Nous avons privilégié des parkings discrets en bord de route où aucun symbole d’interdiction n’était affiché toujours en veillant à ne laisser aucune trace derrière nous. Trois personnes dormaient dans la voiture et un dernier dans une tente couloir à côté. Nous avions heureusement eu sans supplément un coffre de toit.
      - Question hygiène, croiser la route de sources chaudes régulièrement pour y faire une baignade.
      - A noter que nous roulions je pense plus vite sur les pistes par rapport à la moyenne (80-90 sur gravel road lisse par exemple et nous avons beaucoup dépassé et quasiment pas été doublé). Il est clair que des personnes prenant le temps de rouler lentement pourront voir leur trajet sur les pistes presque multiplié par deux.


      Le voyage maintenant :

      A noter que tous les lieux évoqués disposent de descriptions complètes sur ce site où d’autre blogs francophones.
      2500km dont 900km de pistes.
      Cet itinéraire est généralement conseillé pour une semaine et demi à deux semaines

      Jour 1
      - Après quelques heures d’attente et de repos à l’aéroport, on récupère la voiture à 23h30. Dacia Duster comme prévu et coffre de toit en bonus. Puis les étapes du jour :
      - Carcasse du DC-3 qui est notre premier arrêt pour être seuls à 3h du matin et le lever de soleil.
      - Dyrholaey
      - Reynisfjara, la plage de sable noir. Marée basse et mer « calme » permettant de longer les falaises sans problème. Puis retour sur nos pas
      - Skogafoss où on commence à croiser quelques personnes
      - Kvernufoss, juste à côté, très peu connue et encore sauvage
      - Baignade à Seljavallalaug à une heure encore peu fréquentée. L’eau est cette fois-ci bien chaude mais toujours aussi verte.
      - Seljalandsfoss avec pas encore trop de monde
      - Gljufrabui, juste à côté et très sympa
      - On poursuit ensuite sur la F249 avec pour but d’aller voir le canyon de Stakkholtsga qui ne nécessite pas de traverser la Krossa. Cependant, après quelques gués franchis, nous décidons de rebrousser chemin devant un gué plus volumineux en voyant un car venant de Thorsmork avoir quelques difficultés. On constate également que nous avons perdu notre plaque avant certainement dans l’un des gués précédents en allant trop vite, erreur de débutant.
      - Arrêt ravitaillement à Hella, il est maintenant 13h.
      - Routes 30, 32 puis 327 pour atteindre Gjain. Très joli
      - On continue sur la 327 puis 332 pour atteindre Haifoss. Impressionnant.
      - Il est maintenant temps de faire route vers le Landmannalaugar via la 32, 26 (gravel road très roulante), F225 magnifique et F208. Arrivée à 19h avec beaucoup de monde au camping et au lit à 21h après une longue journée et pour repartir très tôt le lendemain.

      Jour 2
      - Lever à 3h, on profite de la source chaude seuls (environ 40 personnes la veille au soir)
      - Levée de camp et caps sur la F208 sud, des passages de gués assez grands mais sans difficulté et déjà un beau soleil.
      - Petite pause au canyon d’Eldgja
      - On tente ensuite la F233 dans le but d’atteindre le Maelifell tout en sachant que le passage de la Holmsa risque d’être très très compliqué en Duster. Nous n’y parviendrons même pas puisque nous ne tenteront pas le passage d’un gué précédent où logent de nombreux rochers. Un aperçu : https://www.youtube.com/watch?v=jYdkXC7Bnl4
      - Retour sur la F208 plus roulante et moins jolie jusqu’à la route 1.
      - Cap maintenant sur le Laki après avoir fait le plein. F206 parcourue en 1h avec quelques gués pouvant être impressionnants mais pas de difficultés ce jour là avec le Duster. On arrive au pied du Laki à 10h, briefing du ranger, et on monte en haut, très joli point de vue par beau temps. On enchaine sur la boucle de la F207 avec là aussi quelques gués assez importants mais pas de difficultés puis retour via F206 à la route 1.
      - Direction Skaftafell (parking payant) pour faire la rando allant jusqu’à Svartifoss puis traversée du petit plateau jusqu’au point de vue donnant sur la langue glacière et retour voiture.
      - Route 1 jusqu’au Jokulsarlon aux alentours de 20h, puis côté plage pour voir les petits blocs de glace échoués.
      - Direction le début de la route 910 aux abords du lac Lagarfljot où nous passeront la nuit. LA route pour y aller se fait forcément un peu longue après une dure journée mais reste très jolie : route 1 le long des fjords, raccourci via la 939 (gravel road) de nuit et en plein brouillard (visu
      Répondre 16 réponses 1440 vues 1 3 0
      Moyenne 0 / 5 sur 1 votes
      La suite, le texte ayant été coupé :

      - Direction le début de la route 910 aux abords du lac Lagarfljot où nous passeront la nuit. LA route pour y aller se fait forcément un peu longue après une dure journée mais reste très jolie : route 1 le long des fjords, raccourci via la 939 (gravel road) de nuit et en plein brouillard (visu
      par Math le 16 décembre 2018 20:06 0 1 0
      La suite du texte, il a été coupé
      - Direction le début de la route 910 aux abords du lac Lagarfljot où nous passeront la nuit. LA route pour y aller se fait forcément un peu longue après une dure journée mais reste très jolie : route 1 le long des fjords, raccourci via la 939 (gravel road) de nuit et en plein brouillard (visu inférieure à 50m par moment) car en altitude, puis 95, 921 et 933 pour une arrivée à 1h du matin à l’intersection avec la 910. On laisse tomber Litlanesfoss et Hengifoss.

      Jour 3
      - Lever 6h avec pour objectif Askja toujours avec un super ciel bleu. 910 goudronnée jusqu’au barrage puis F910 peu roulante.
      - Arrêt baignade dans une source chaude qui reste encore très peu connue et très peu accessible dont je préfère taire le nom pour que le lieu reste ainsi. Les connaisseurs verront de laquelle je parle. Pour moi la meilleure du pays.
      - Poursuite de la F910. On fait la route accompagnés d’un Unimog allemand au pas de charge et on double plusieurs dizaines de voitures. En effet la route est accidentée par endroit au milieu des champs de lave et certains préfèrent rouler doucement. Certains passages dans des portions plates de sables sont très appréciables.
      - Arrivée à Askja et rando jusqu’au Viti. L’eau n’est pas extrêmement chaude donc on ne s’y baigne pas.
      - Direction la route 1 par le nord. En redescendant, on se fait arrêter au camp de base par un policier à cause de notre plaque manquante. Après vérification, on repart sans problèmes. On décide de ne pas tenter la F88 car la Lindaa est haute selon un ranger, donc rebelotte F210 et F905. Les gués sont plus costauds que le matin. On franchi l’un d’entre eux avec le courant qui nous pousse un peu latéralement sous le regard de personnes sur l’autre rive n’osant pas le franchir. F905 beaucoup plus roulante et retour route 1.
      - Dettifoss et Selfoss par la 862. On ne fait pas Hafragilsfoss car légère overdose de cascade pour certains.
      - Retour route 1 direction Myvatn et visite de Krafla, Namajfall, Grjotaga tout cela sous la pluie. On laisse tomber Hverfjall et Dimmuborgir qui ne nous semblent pas assez attrayants.
      - Godafoss
      - Pause à Akureyri
      - On dormira à l’entrée de la F35.

      Jour 4
      - Départ 6h, soleil toujours et on avale la F35 gravel road très roulante à 90km/h
      - Arrêt source chaude à Hveravellir très agréable. A noter que l’entrée sur le site (parking, source, site geothermique, douches) est payante mais tout est compris.
      - Kerlingarfjoll. Très très joli est différend du reste. Piste très raide jusqu’au parking tout en haut.
      - Gullfoss. Retour à la civilisation pour l’heure du déjeuner et bonjour aux dizaines de cars de touristes. Beaucoup de monde à notre goût.
      - Geysir, c’est le pompon carrément une croisière MSC d’italiens.
      - Bruarfoss toujours aussi magnifique. On y parvient par un chemin provenant d’une route située au nord-ouest de la cascade pour pallier les nouvelles restrictions d’accès par le sud dues au voisinage (on les comprend). Traversée d’une rivière de 20m de large sur des rochers par ce chemin.
      - Thingvellir rapidement. Pas hyper fan surtout avec le monde en plein après-midi d’aout.
      - Glymur et sa super randonnée (celle du côté après la traversée de la rivière par rondin de bois)
      - Petite balade dans les rues de Reykjavik dans le quartier de l’église.
      - Retour Keflavik à 23h et rendu de la voiture. 50€ pour la plaque manquante et ils n’ont pas vu un petit éclat dans le pare-brise fait probablement dans les dernières heures de notre périple.

      Bilan : 96h, 2500km donc 900km de pistes et environ 45km à pied. On a vu plein de belles choses, on a bien rigolé, on a savouré les F-roads, très chanceux sur le temps (seulement une averse sur notre tête pendant 15min) et bien sûr on était un peu fatigués. Tout ça pour 500€ par tête vol inclus je pense qu’on peut être satisfaits.

      La prochaine fois on ralentira tout de même un peu le rythme et on se concentrera sur les hautes terres et les fjords de l’ouest qu’on a laissé de côté cette fois-ci.
      Merci pour votre lecture et n’hésitez pas si vous avez des questions ou remarques.
      par Math le 16 décembre 2018 20:10 1 4 0
      Merci pour ce retour c'est vraiment sympa !
      par Bart le 16 décembre 2018 20:31 0 8 0
      La lecture de ce "selfie" m'a fait penser à ces chasseurs fiers de poser devant leurs trophées alignés l'un à coté de l'autre (Skogafoss, Kvernufoss, Seljavallalaug, Seljalandsfoss,...) avec un panneau au cou "notre chasse en 96h, 2500km dont 900km de pistes et environ 45km à pied".

      Et l'Islande dans tout cela ?
      par Gunni le 22 décembre 2018 15:25 10 0 0
      Je relève le défi !
      Je pense pouvoir faire de même mais en moins de 90 heures...
      par Gilet jaune le 23 décembre 2018 11:11 3 1 0
      Mais enfin voyons, pas le temps pour les selfies !
      Ce qui soit dit en passant ne nous à pas empêchés de s'arrêter changer la roue complètement soudée à son disque d'un couple au milieu de la F206 alors que des dizaines de touristes passaient sans même ralentir.

      Plus sérieusement je ne vois pas l'intérêt de passer 3h à contempler une cascade lorsque 30 minutes suffisent amplement à mon sens et ce n'est pas en roulant à 20km/h que j'apprécie une piste roulant. Chacun sa manière de voyager et de respecter celle des autres.

      A vrai dire j'ai posté ce retour d'expérience pour montrer qu'il était possible pour des personnes ayant un temps limité de voir autre chose que le sud ultra touristique et aussi pour voir les réactions que cela provoquerait de la part de certains membres de ce forum qui crient au blasphème dès que quelqu'un ose songer faire le cercle d'or en moins de 3 jours (je caricature). Encore une fois chacun voyage au rythme qu'il souhaite.
      Cordialement.

      PS:
      "Je relève le défi !
      Je pense pouvoir faire de même mais en moins de 90 heures...
      par Gilet jaune"

      Si c'est les rond points que vous pouviez bloquer moins de 90h...

      par Math le 27 décembre 2018 07:58 2 8 0
      Qu'avez-vous fait au Landmannalaugar ???
      par Gilet jaune le 27 décembre 2018 21:53 4 0 0
      Bonjour,
      Il me semble que vous avez manqué d'organisation et beaucoup trainassé à dormir. Puisque vous étiez 4 vous auriez pu établir des quarts et rouler non-stop...
      par Picea73 le 30 décembre 2018 06:40 3 1 0
      Manqué de préparation aussi car lorsqu'on veut aller au Maelifell avec un Duster, on prend la F232 afin d'éviter la Holmsa...
      En prenant la F233, ils n'ont même pas réussi à l'atteindre !
      Des amateurs, je te dis....
      par Gilet jaune le 30 décembre 2018 12:11 2 1 0
      Au total vous auriez obtenu le même résultat en restant à Reykjavík pour regarder des cartes postales, et n'auriez pas endommagé nos routes et pistes avec vos excès de vitesse !!!
      par Gunni le 01 janvier 2019 09:10 2 1 0
      Bonjour,

      Je trouve tous ces messages déplacés.
      On est sur un site de partage d'expériences ou sur une vision unique de la bonne façon de voyager ?

      Très bonne année 2019 à TOUS les voyageurs en quête de découverte.
      par Tolérance le 02 janvier 2019 07:49 5 5 0
      Désolé Math/Tolérance, il ne s’agit évidemment pas d’intolérance, mais de regret teinté d’amertume que cette île, où je vis partiellement depuis longtemps, soit devenue pour quelques-uns un terrain de jeu pour un sport qui conduit trop souvent au 112. L’Islande et les Islandais, communauté dont l’histoire est superbe et qui aujourd’hui sont un exemple de réussite sociétale, méritent autre chose. Meilleurs vœux à tous
      par Gunni le 02 janvier 2019 11:03 5 0 0
      Je pense sincèrement que chacun fait ce qu'il veut, sans à avoir rendre des comptes à qui que ce soit !
      Connaissant très (trop) bien ce forum, je savais que Math allait s'en prendre plein la figure...
      par Bonne année 2019 le 02 janvier 2019 16:49 4 1 0
      En même temps Math a bien précisé :
      "A vrai dire j'ai posté ce retour d'expérience [...] pour voir les réactions que cela provoquerait de la part de certains membres de ce forum qui crient au blasphème dès que quelqu'un ose songer faire le cercle d'or en moins de 3 jours (je caricature)."
      Donc c'était un peu attendu.

      Alors oui, chacun voyage comme il veut. A chacun de voir s'il préfère le fast food ou le gastronomique :)
      par Claire le 02 janvier 2019 19:35 1 4 0
      Tout le monde n’a pas les moyens de se payer la version gastronomique...
      par Gilet jaune le 02 janvier 2019 21:04 3 2 0
      Pourquoi pas après tout... C'est quand même 'ach'ment rocambolesque !
      par Jouge le 03 janvier 2019 09:52 1 0 0
      Je réponds...