En ce moment
temps
12:51
  1. Accueil >
  2. Forum >
  3. Trek du Laugavegur - Retour d'expérience
    1. Trek du Laugavegur - Retour d'expérience

      Louis, le 15 juillet 2019 08:13
      Revenir au Forum Bonjour les fanas de l’Islande,

      J’ai eu la chance de passer 9 jours de rêve en Islande et je tenais à partager avec vous quelques impressions/conseils sur ce trek. J’ai en effet eu l’occasion de lire de nombreux retours d’expérience sur ce forum, qui m’ont largement aidés dans la préparation de mon trek, donc j’ai envie de rendre la pareille !

      Avant toute chose, un grand Merci à Hohl, sans qui ce trek aurait été bien moins beau puisque j’aurais sûrement négligé certains lieux, mais aussi peuplé de galères en tous genres sans ses conseils avisés pour le matériel.

      Départ le 25 juin de Paris CDG pour le trek du Laugavegur, avec des sacs de 17 et 20 kg respectivement pour l’amie avec qui je suis parti et moi-même. A savoir : nous avons emporté 7 kg de nourriture lyophilisée reconditionnée dans des sachets fraîcheurs. Je vous encourage vraiment à adopter cette stratégie à deux avantages : le rapport calories/masse très avantageux, ainsi que le gain de volume dû au reconditionnement. Je suis passé par le site lyophilise.fr sur lequel vous pouvez trouver de nombreux repas complets et excellents. N’hésitez pas à me demander des précisions si vous voulez des avis sur ces repas ! Les 7 kg de nourriture comprenaient :
      - 20 repas lyophilisés
      - 12 desserts lyophilisés
      - 500 g de semoule
      - 1 kg de muesli
      - 500 g de flocons d’avoine
      - 500 g de lait en poudre
      - 500 g de tablettes de chocolat
      Répondre 18 réponses 924 vues 1 0 0
      Moyenne 0 / 5 sur 1 votes
      Le site beugue, je n'arrive pas à poster la suite de mon message... :(
      par Louis le 15 juillet 2019 08:18 0 0 0
      Slt Louis,
      j'étais sur le trek du 29 juin au 2 juillet.
      Effectivement, les retours sont précieux.
      Exemple: à chaque refuge, pour ceux qui y dorment, il y a des marmites qui bouent toute la journée, pas besoin de s'encombrer de plusieurs réserves de gaz (nous en avions pris 3, et une seule aurait suffit).
      Les lyophilisés reconditionnés, je n'y avais pas pensé, next time.
      Douches possibles sur deux refuges ( ALFAVATN et EMSTRUM) , 5000I isk.
      Petit restaurant à ALFAVATN, sympa.


      par Cevennol le 15 juillet 2019 09:04 0 0 0
      J'ai tapé le détail des journées sur un document Word mais le forum ne veut pas que je le publie... :(
      par Louis le 15 juillet 2019 12:34 0 0 0
      Nous avons eu un temps de rêve pour cette période pendant tout le trek : quelques gouttes de pluie un jour seulement pendant la durée de la marche, et le pluie se déclenchait uniquement lorsque la tente était montée…

      Dernière précision avant de démarrer le détail des journées, nous avons effectué tous nos déplacements en stop. Le stop fonctionne parfaitement en Islande, avec les locaux ou les touristes, pour peu que l’on reste sur les routes principales.

      J'ai réalisé un montage de ce trek ici, n'hésitez pas à le visionner pour vous mettre un peu plus dans l'ambiance (version longue à venir) ! https://www.youtube.com/watch?v=AlJRcMm3pLA&t=40s
      par Louis le 15 juillet 2019 12:34 1 0 0
      Jour 1 : Skogar – Baldvinsskali
      En démarrant de Skogar, vous ne pourrez pas passer à côté de la fameuse cascade de Skogafoss, la première d’une série de 24 cascades que vous allez rencontrer sur votre chemin. D’abord très vert, le chemin deviendra de plus en plus rocailleux et hostile puisque vous passerez dans un champ de lave séché à un moment avant d’aboutir à un champ… de cailloux. Nuit sur un emplacement du refuge de Baldvinsskali, à l’abri du vent, où nous avions accès à la cuisine et à une salle pour nous restaurer.

      Jour 2 : Baldvinsskali – Basar
      On commence par l’ascension d’un glacier. Cela semble irréel de marcher dans les névés à cette altitude inférieure à 1000m, mais c’est bien réel et l’atmosphère se refroidit d’un coup. Puis, on bascule petit à petit vers une vallée pleine de sortes de canyons magnifiques, où nous avons eu la chance d’observer une magnifique mer de nuages. Après une descente vers la vallée de Thorsmork, vous arriverez au camping de Basar, que je qualifierais de 4 étoiles…

      Jour 3 : Basar – Emstrur
      La plus belle journée à ce moment-là. Une balade où les couleurs changent du tout au tout en quelques centaines de mètres. Vous trouverez sur votre chemin le premier gué à traverser (il y en a 4 au total sur le trek). Le seul équipement qui me manquait sur ce trek : des chaussures fermées pour traverser. J’ai en effet énormément souffert sur chaque gué, puisqu’ils sont tapissés de pierres et que je les ai traversés pieds nus. Vraiment le seul point négatif de ce voyage, mais je ne peux m’en vouloir qu’à moi-même, c’est pour ça que je vous conseille vivement de vous procurer ce genre de chaussures fermées ! Ensuite, vous arriverez dans une sorte de vallée assez incroyable avant la montée sur Emstrur, le camping le plus beau à mon sens sur ce parcours.

      Jour 4 : Emstrur – Alftavatn
      Le désert. Une étape qui montre à quel point la faible densité de l’Islande n’est pas due au hasard ! Si les 11 premiers kilomètres de l’étape se ressemblent, contrairement aux jours précédents où les paysages étaient changeants, les derniers kilomètres (où on retrouve 2 gués à traverser) sont plus verdoyants et vraiment sympas à parcourir. Attention : il fait très froid sur ce camping car il n’y a aucune possibilité de s’abriter du vent.

      Jour 5 : Alftavatn – Landmannalaugar (étape doublée)
      La plus belle étape du trek du Laugavegur. Des couleurs magnifiques. Nous avons fait deux étapes en une ce jour là, en mangeant au refuge de Hrafntinnusker. Je ne vais pas épiloguer, je préfère vous laisser en compagnie des images de cette journée mémorable sur un des deux montages ci-dessus.

      Jour 6 : Rando 1 autour de Landmannalaugar - sommet de Blahnukur
      Comme me l’avait conseillé Hohl, nous avons choisi de nous orienter vers ce sommet. Il est vraiment magnifique, et vous avez sur les hauteurs un panorama à 360 degrés, le plus beau que nous ayions vu pendant ce trek (et pourtant, nous en avons vu de sacrément beaux). Je recommande si possible de le faire un jour de ciel bleu, ce qui projette une lumière magnifique sur les sommets en face. Vous aurez l’impression d’être plongé au cœur d’un dessin.

      Jour 7 : Rando 2 autour de Landmannalaugar – Lacs de Frostadavatn et Rjupnavellir
      Très jolie randonnée, très accessible, avec une vue imprenable sur ces deux lacs et encore une fois des couleurs rouges/ocres à couper le souffle.

      Nous sommes ensuite revenus en stop le soir du 7ème jour à Reykjavik, pour passer une nuit dans le Campsite de la ville, avant de nous refaire une santé et de partir visiter le 8ème jour la péninsule proche de Grindavik, à l’extrême sud-ouest de l’île, sur laquelle nous avons pu observer de nombreux oiseaux.

      Enfin, nous avons fini notre périple par une journée et deux nuits au Base Camp proche de l’aéroport de Keflavik, puisque comme nous étions dépendants du stop, nous avons préféré nous rapprocher assez vite de l’aéroport.
      par Louis le 15 juillet 2019 12:35 1 0 0
      Hello Louis,

      C'est sympa de faire un retour, merci à toi !
      Contente que tout se soit bien passé et que tu reviennes charmé par l'Islande, mais il ne pouvait en être autrement ;-)

      Par curiosité, as-tu consommé la totalité des 7 kg de nourriture emportés ? Quelle météo ?
      par Hohl le 15 juillet 2019 12:48 0 0 0
      Oups, je vois que tu as posté entre-temps...
      par Hohl le 15 juillet 2019 12:49 0 0 0
      Merci pour la vidéo, cela me rappelle de bons souvenirs et effectivement, vous avez eu un temps de rêve surtout à Landmannalaugar.
      par Hohl le 15 juillet 2019 13:25 0 0 0
      Hohl, oui nous avons tout consommé et avons même dû nous ravitailler un peu !
      Merci encore à toi, content que le film t'ai plu !
      par Louis le 15 juillet 2019 20:30 0 0 0
      Bonjour,

      si je peux ajouter quelques infos complémentaires, venant de terminer une semaine de rando dans le même coin.

      - les étapes du Laugavegur sont relativement courtes (sauf celle au départ de SKOGAR et la double étape Alftavatn-Landmannalaugar), en 4-5 heures elles sont pliées, donc ne pas hésiter à faire quelques chemins en rab. Mes coups de coeurs:
      o vue sur la vallée de la Krossa + Myrdalsjokull depuis le plateau situé juste à l'est du mont Tinjoll à Thorsmork.
      o le tour sur les crêtes de Hvanngilshausar , vue sur le Maelifellssandur puis retour par la vallée de Hvanngil (on distingue au loin le Maelifell mais on est quand même trop loin pour en profiter pleinement).
      o Passer au sommet du Hrafntinnusker depuis le refuge , redescendre de l'autre côté et aller voir les points chauds d'Ishellar. La voute de la grotte de glace s'est effondrée il n'y a pas longtemps par contre. Tant pis.
      o Le tour du Skalli au Landmannalaugar. Vue de fou sur les 4 glaciers principaux d'Islande si le temps s'y prête + toute la vallée de la Jokulgilskvisl. En plus on a la vue sur le Blahnukur ;)
      o Les points chauds et la vallée en contrebas de Storihver. Littéralement à 50 mètres du laugavegur mais personne n'y va. C'est purement incompréhensible alors que l'endroit est clairement magnifique.
      o Avant de remonter vers le refuge d'Emstrur, pousser un peu jusqu'au pied de l'Entujokull. Mais attention sans marcher sur la mousse !

      - je confirme le sens sud→nord. On fini a Landmannlaugar donc on a les bains chauds et éventuellement les jours de marche en réserve pour se balader dans le coin. Le seul problème c’est qu’il faut se taper plusieurs jours le camp de Landmann. qui pour moi ressemble beaucoup plus aux portes de l’enfer que le Hekla (cf le manque de courtoisie et de politesse des gens).
      - Pour finir une demi journée à la piscine municipale à reykjavik c’est magique. Compter 7/8 euros pour accès au bains d’eau chaude, saunas, saunas à vapeur …. Celle de Sundhollin est très bien et elle est à 50 mètres de la cathédrale Hallgrimskirkja. On ne peut pas faire plus facile !

      C’est tout.

      Ototoro, pas encore remis d’une semaine de beau temps non stop en Islande ….
      par Ototoro le 15 juillet 2019 22:05 2 0 0
      J'ai oublié : partir tôt le matin (07h30 - 08h00max). Ça permet d'être vraiment tout seul pendant 2 à 3 heures, le temps de croiser les premiers marcheurs dans l'autre sens. 90% des gens le font dans le sens nord-->sud.
      par Ototoro le 15 juillet 2019 22:07 0 0 0
      Magnifiques images, j’ai passé un agréable moment. Merci pour le partage
      par Nikita le 15 juillet 2019 22:16 0 0 0
      Petite précision concernant les refuges (pour ceux qui comptent y rester) vu le conseil avisé de Ototoro de partir tôt le matin.
      L'utilisation de la cuisine est autorisée uniquement entre 7h du matin et 23h - prévoir en connaissance de cause :)
      par Lullilalla le 16 juillet 2019 18:21 2 0 0
      Ototoro, merci pour ces précisions ! Je confirme pour l'heure de départ ! Nous partions entre 8h et 8h30, c'était déjà pas mal mais à partir de 7h ça doit être encore mieux.
      par Louis le 18 juillet 2019 15:39 0 0 0
      Bonjour à toutes et à tous,

      Je viens d'écrire un article sur mon blog The Outsiders pour partager ce qui sont d'après mon humble avis les plus beaux treks d'Europe avec bien entendu la mythique Laugavegur.

      https://blog.theoutsiders.travel/plus-beaux-treks-europe

      Au plaisir de répondre à vos questions sur le forum si besoin.

      Bonne soirée
      par Arnaud le 31 juillet 2020 18:36 0 1 0
      (via a chronique de Michel Sallé du 31 août pour l'association France-Islande)

      Pourquoi s'embêter à faire le trek du Laugavegur en 5 jours ? Le Lithuanien Vaidas Zlabys l'a fait en 4 heures 17 minutes et 29 secondes ! Et le 2ème est un Français, cocorico :)
      L'avantage de le faire aussi vite c'est qu'on est moins longtemps sous la pluie ?

      https://www.laugavegshlaup.is/en/articles/new-course-record-2020
      par Claire le 01 septembre 2020 20:20 0 0 0
      Le vainqueur de l'an dernier a fini en 3h59 min si je ne m'abuse... de quoi faire rever n'importe quel coureur amateur de marathon "normal" c.a.d sans dénivelé de 1000m , sans la neige, la boue et tout le reste.... Respect!!!

      Ceci dit j'ai rencontré un jeune Corse il y a deux semaines qui m'a dit texto qu'on lui avait vendu le Laugavegur comme étant exceptionnel.

      Je reprends ses paroles, il trouvait la route vraiment "blasante" et "monotone" parce que "un peu plat"....
      Quand on lui a demandé s'il ne trouvait pas le terrain un peu joli quand meme, il a rétorqué un "oui oui, enfin bon, moi, je suis habitué au GR20, alors ça, c'est pas mal mais bon....pffff..."



      Ergo tout est relatif....
      par Lullilalla le 01 septembre 2020 23:12 1 0 0
      Nan mais les Corses aussi... :)
      par Claire le 02 septembre 2020 07:37 1 0 0
      Je réponds...