En ce moment
temps 11°
09:08

«Inspired by Iceland» : le début de la fin ?

le 04 juin 2010 09:25
par Ulysse
Revenir au Forum Bonjour,

J'ai reçu hier un courrier de Birkir Hólm, de la compagnie aérienne Icelandair (je ne le connais pas personnellement, c'est juste une newsletter envoyée à tous les abonnés...), dans lequel celui-ci revient sur les "événements" des dernières semaines (i.e. les éruptions volcaniques et le désordre aérien) et , au nom de toute la compagnie, remercie les clients pour "leur patience et leur compréhension". Puis vient ceci :

"Je voudrais également profiter de cette occasion pour attirer votre attention sur la campagne « Inspired by Iceland ». Le 3 juin 2010 débute une campagne publicitaire internationale, mise en place par le gouvernement islandais et l'industrie du tourisme, afin de promouvoir l’Islande en tant que destination touristique. L’idée est de permettre à chacun de contribuer à cette campagne via les réseaux sociaux et autres canaux de communication en ligne. Je souhaite vivement encourager les personnes ayant visité l’Islande, ainsi que les personnes souhaitant s’y rendre, à participer à cette campagne et faire de l’Islande l’une des destinations préférées d’Europe du Nord."

Je ne sais pas comment vous, amoureux et passionnés de l'Islande tout comme moi, prenez cette nouvelle.

Personnellement, si elle ne m'étonne pas vraiment (ce genre d'initiative devait arriver un jour, il me semble ; les derniers événements n'ont fait que précipiter les choses), cette nouvelle m'attriste, et laisse présager des changements certes positifs pour le pays en terme de revenus, mais également totalement négatifs à mon sens pour ce qui est du devenir de l'Islande que nous aimons, c'est-à-dire sauvage, préservée, peu peuplée,...

L'Islande va-t-elle devoir subir tous les méfaits du tourisme de masse, qui envahit, détruit et dénature tout ce qu'elle touche ?

Mon point de vue est certes pessimiste et égoïste, mais je pense qu'il se justifie et qu'il doit être également celui de nombreux amoureux de l'Islande.

Je me trompe ? Répondre 27 réponses 3783 vues 0 0 0
Je partage ton sentiment, déjà perceptible ces dernières années avec le nombre de spots publicitaires, automobiles ou autres, et de petits chalets qui poussent par ci par là.. mais je me rassure en pensant que les gens continueront à préférer l' Espagne ou la Croatie plutôt que les pays nordiques. ce ne sera jamais une destination de masse.
par thierry b le 04 juin 2010 11:24 0 0 0
bonjour,

je ne m'inquiète pas trop...beaucoup de personnes disent trouver l'Islande magnifique mais n'iront pas à cause des conditions climatiques.
par maud119 le 04 juin 2010 11:36 0 0 0
@ thierry b

Nous sommes d'accord. Je pense également que globalement les gens continueront de préférer aller s'entasser sur les plages de la Méditerranée plutôt que de se rendre dans les pays "sauvages" du nord, et en particulier l'Islande.

Ceci étant, j'ai moi-même constaté depuis quelques années un développement de la publicité pour l'Islande, notamment à Paris (grandes affiches dans le métro,...). Et je dois avouer que j'ai cru percevoir une fréquentation plus importante du pays dans mes voyages des dernières années. La publicité porterait donc peu à peu ses fruits... En parallèle, les formules de vacances se sont développées. Et ce qui vient de se passer en Islande, s'il a pu en décourager certains, a dû aussi exciter la curiosité des autres. Il est possible que le réchauffement climatique joue son rôle aussi (il fait moins froid, donc certains pays attirent plus que par le passé), tout comme le développement depuis quelques années des activités en nature (randonnée,...), et du "retour à la terre".
par Ulysse le 04 juin 2010 11:40 0 0 0
Je suis partagé…
Oui, il y a de plus en plus de touristes en Islande… Et ce forum y est aussi peut-être pour quelque chose, non ? ;-)
Mais en cherchant un tout petit peu, on y trouvera toujours des coins tranquilles pour en prendre plein la tête, face-à-face avec la nature…
La campagne de pub est une réaction à une énorme vague d'annulations suite à l'éruption qui fait craindre une saison touristique catastrophique aux autorités islandaises cette année. Le tourisme est vital pour l'Islande en cette période de crise !
@+
Pierre
par Pierre le 04 juin 2010 17:48 0 0 0
Je suis tellement d'accord avec vous...
Mais je ne crois pas à un tourisme de masse, pas tout de suite en tout cas.
Voilà pourquoi mon cher compagnon de voyage me disait au retour: Ne parlons pas de l'Islande, ou alors disons que c'était... NUL.
On devrait tout s'y mettre! ^^
Mais l'Islande a tellement fleuri mon coeur qu'il est très difficile de la critiquer même pour une bonne cause! Dès que j'entends son nom je m'emballe, la tâche est donc bien difficile, hein.... ? :-)
Au moins, les touristes ne pourrons jamais altérer nos souvenirs!
par Lady Soya le 05 juin 2010 22:26 0 0 0
Nous sommes tous ici des amoureux de l'Islande, mais je ne pense pas qu'il y ait lieu de s'inquiéter.

Déjà il ne me semble pas que les pays scandinaves, en général et pas seulement l'Islande, soient touchés par du tourisme de masse...même si aimer ces pays est devenu un peu "tendance" notamment grâce à l'engouement médiatique des auteurs de romans policiers de ces pays (Stieg Larsson et Arnaldur Indridasson en tête...)
N'oublions pas que ces pays restent des destinations chères (voire très chères) donc déjà on peut difficilement parler de tourisme de masse.
De plus, vu l'état d'esprit des Islandais et leur amour immense pour leur pays je ne pense pas qu'il y ait un jour le risque de voir des plages bétonnées avec des buildings tous les 2 mètres :)
Et puis comme vous l'avez dit plus haut les touristes qui viennent dans ce pays ont plutôt le "profil" d'amoureux de la nature et des grands espaces et c'est l'atout touristique principal de l'Islande.
Vu la crise énorme qu'a connu le pays il est normal qu'ils veuillent relancer le tourisme mais je ne pense pas pour autant qu'ils feront n'importe quoi.

Depuis quelques années on cite beaucoup les pays scandinaves en exemple, car ils sont en avance sur nous en matière d'écologie, mode de vie...et on s'en inspire de plus en plus. Ce n'est pas un mal, au contraire ça prouve qu'on prend conscience que chez nous on est allez trop loin et qu'il faut que ça change...

De toute façon, quoiqu'il arrive, l'Islande restera toujours une destination unique, car elle ne laisse personne indifférent...



par I.A. le 06 juin 2010 15:38 0 0 0
De retour en France aujourd'hui suite à un troisième séjour en Islande, je tenais à revenir sur mon message d'il y a quelques mois.

Ce que j'ai constaté sur place n'a fait que confirmer ce que je redoute depuis quelque temps : si l'Islande reste un pays sauvage et terriblement séduisant, il est de plus en plus gagné par ce fléau qu'est le tourisme de masse.

Pour avoir parcouru cette fois-ci l'Ouest, les fjords du Nord-Ouest, le Nord, et avoir réalisé la randonnée Landmannalaugar-Skogar, j'avoue avoir été frappé par la présence nettement plus importante des touristes (en particulier français, allemands et russes) sur place. Il suffit de se promener dans Akureyri et Reykjavik, cela saute aux yeux (ces villes sont petites, alors forcément). Le nombre des bus en tous genres croisés sur les routes est plus important aussi. Et rien de bien rassurant là-dedans, bien au contraire, je trouve. Les Français (je parle d'eux car étant français cela me saute plus facilement aux yeux et aux oreilles) y amènent leur sans-gêne et leur grossièreté (pas tous, ouf). Et leur nullité en anglais est toujours aussi consternante (est-il si compliqué d'apprendre à dire "bonjour", "merci", "au revoir", "s'il vous plaît",...) ; certains s'adressent même carrément et directement en français aux Islandais (c'est du vécu, et tout frais).

Et le sans-gêne gagne peu à peu l'extérieur des villes. Je me suis retrouvé plusieurs fois cette fois-ci à ramasser des mégots de cigarettes, des papiers,... trouvés par terre, que ce soit par exemple sur le Laugavegur ou dans certains campings. J'ai d'ailleurs également été frappé par ces gens qui viennent en Islande, qui pour certains font de la randonnée, et se mettent à fumer. C'est consternant (pour moi, en tout cas). Une jeune femme m'a même demandé si j'avais une cigarette, alors qu'on était dans la région aride du refuge d'Emstrur, sur le Laugavegur.

Si je retourne en Islande, j'écarterai d'office Akureyri, Reykjavik (dont le développement urbain est impressionnant et pas toujours très heureux, cf le bord de mer, en phase de défiguration avancée), le cercle d'or, Myvatn et les "classiques" de la côte Sud. Il reste encore des refuges (dont je ne parlerai pas !), ouf.

J'exagère ? peut-être un peu, mais pour moi l'islande représente (-ait ?) l'un des derniers paradis sur terre, encore à l'abri, encore épargné par les ravages du tourisme de masse, un refuge, et j'aimerais que cela reste le cas encore longtemps ; je pense ne pas être le seul à éprouver ces sentiments. Je ne vais pas en Islande pour me retrouver face aux comportements insupportables de mes semblables, que je dois supporter le reste de l'année. J'y vais pour la nature, le calme, le silence, les contrastes, les chevaux, les oiseaux,... pas pour voir des troupeaux de touristes tout défigurer et polluer.

Paradoxalement, les "événements" d'il y a quelques mois ont je pense changé les choses, en accélérant un processus en cours depuis quelques années, à savoir la découverte de l'Islande par le monde. Je ne pense pas qu'il s'agisse simplement d'un effet de mode. Une éventuelle entrée dans l'UE n'arrangerait rien, en tout cas pas pour ce qui est de la préservation du pays des excès extérieurs. Économiquement, cela ne pourrait être que positif pour le pays, du moins dans un premier temps.

Je m'interroge sur la façon dont les Islandais voient cette évolution ? certains y ont tout à gagner (à commencer par les professionnels du tourisme), c'est évident, mais je pense que viendra un moment où certains d'entre eux (c'est peut-être déjà le cas ?) ressentiront le besoin de mettre un frein à ce développement non contrôlé du tourisme.

L'islande, un nouveau grand gâchis en perspective ?
par Ulysse le 31 août 2010 23:03 1 0 0
Alors très sincèrement, je suis désolée de dire ça, mais je trouve ton post absolument pathétique....
Je ne sais pas par où commencer pour argumenter. Pour situer un peu le contexte, nous revenons avec mon ami depuis un peu moins d'un mois d'un séjour de deux semaines en Islande. C'était notre première. Pour nous, pas d'effet d'appel de cette vidéo sympa, mais un rêve depuis 10 ans qui se réalise enfin. Tourisme de masse ? As-tu déjà voyagé en Europe ? Effectivement, il y a un peu de monde sur les sites touristiques, mais on est bien loin de la Côte d'Azur. Certains touristes se comportent mal, ça, c'est partout, qu'il y en ait beaucoup ou pas, mais certes, plus il y en a, plus ça se remarque.
Mon dieu, des gens fument pendant les randonnées ! J'ai randonné, et oui j'ai fumé de temps en temps ! J'avais un cendrier de poche. Alors effectivement, il y avait d'autres gens sur les sites qu'on visité, mais ohhh malheur, nous étions une dizaine, voir une quinzaine au maximum !
Alors après, je ne sais que te dire. Il semble que l'Islande t'appartienne à toi et toi seul et que les gens du reste du monde n'aient pas le droit de découvrir ce pays ? Peut-on juste savoir en quoi tu mériterais plus de découvrir l'Islande que d'autres ?
Pour info, je suis une amoureuse des pays du nord, j'y passe toutes mes vacances depuis de longues années, et contrairement à toi, je suis heureuse que mes amis, la presse et beaucoup d'autres gens finissent par s'y intéresser car il y a de nombreuses richesses naturelles à découvrir là haut. Pourquoi seul un cercle d'initiés y aurait droit ?
Je suis on ne peut plus d'accord concernant le respect de la nature, c'est une question d'éducation, et les pays peuvent faire en sorte de sensibiliser les touristes à la préservation de l'environnement. Quand tu caricatures les français en les réduisant en râleurs malpolis et ne respectant rien, ne penses-tu pas que tu es pareil quand on lit ton discours ? Sache que la Scandinavie restera encore pour de longues années une destination pour les privilégiés vu le coût de la vie sur place. Ce n'est pas pour demain que les plages de sable noir d'Islande seront recouvertes de serviettes de plage. Je ne veux pas être agressive, juste te faire prendre conscience de ce que tu écris. J'avais déjà lu les premières réactions à ton post au début car je vais sur ce forum tous les jours. Ca m'avait choqué et j'avais trouvé ça absurde et donc pas souhaité répondre. Je trouve qu'aujourd'hui ça dépasse quand même un peu les limites et que tu fais surtout part de beaucoup d'égoïsme.
Après, chacun son point de vue...
par Héloïse le 01 septembre 2010 00:00 0 0 0
PS : pour info, d'après le Gravepine Magazine qu'on a lu sur place, le tourisme en Islande a sensiblement diminué en 2010 à cause des "événements" dont tu fais part.
par Héloïse le 01 septembre 2010 00:04 0 0 0
J'ai eu la même réaction qu'Héloïse sans trouver les bons mots...
Je trouve également ta réaction très égoïste... Tant mieux si du monde vient visiter le pays et découvre autres choses que les destinations touristiques habituelles.
Par contre, de là à parler de tourisme de masse...Certes il y a un peu plus de monde dans les sites touristiques (Cercle d'Or, Jökulsarlon, Landmannalaugar...) mais il suffit de sortir légèrement des sentiers battus pour se retrouver seuls au monde. Et puis si on trouve toujours qu'il y a du monde et si on en a la possibilité, partir hors de la haute saison (en juin et en hiver), là on est sur d'être peinard :)
par Steve Austin le 01 septembre 2010 08:24 0 0 0
Le tourisme de masse va là où il fait chaud, c'est-à-dire dans le sud de l'europe. L'Islande est une terre de passionnés, et les quelques goujats qui se croient "chez eux" sont très rares, même dans les zones genre triangle d'or.
Cet été, je me suis baladé 15 jours dans le nord ouest pour profiter de la nature et de la solitude, et je n'ai pas été déçu. Mais j'ai visité également le sud pour voir de quoi il retournait avant de reprendre l'avion. Eh bien les zones touristiques sont au contraire en parfait état, avec très peu de déchets abandonnés sur le sol, même quand les cars déposent une cinquantaine de voyageurs.
Par contre, j'ai profité des balades dans les terres désertiques pour visiter quelques refuges. Et c'est là que j'ai vu des déchets laissés n'importe où, des tetrapacks de lait abandonnés ouverts, et des papiers de gâteaux vides. Là, ce ne sont pourtant pas des touristes (trop sale pour les attirer), mais bien des "purs et durs" de la rando. Feraient bien de balayer devant la porte les "propriétaires de la natures sauvage" ;-)
par Le concombre masqué le 01 septembre 2010 11:23 0 0 0
je suis d'accord avec le concombre masqué. Les endroits que j'ai trouvé les "plus sales": le landmanalaugar et le refuge de Hveravellir.
Alors Hveravellir, fin juin à 10h30 du matin, toilettes sales, sans papier, 1 de cassée, je n'ai pas payé!! (un refuge) alors que partout ailleurs tout etait propre et gratuit. Et effectivement au cours des randonnées, des mégots le long des chemins (là ce n'est pas le touriste de masse qui y va) .
Les surprises agréables? une petite source chaude inconnue où l'on a pu se baigner, seuls! , une piscine innattendue sur une plage route 62, les plages de sable blond entre Bildudalur et Selardalur que l'on attendait pas, sous un cliel beu, eau turquoise, falaises, (photo irréelle qui ne ressemble pas du tout à l'islande et là, les amis sont bluffés!) ....les phoques là où on ne les attendait pas, les hordes de chevaux galoppant le long de la 26, la superbe guesthouse à la fin du séjour avec vue sur l' Askja, un des deux meilleurs accueils, et toutes les surprises... Et surtout La solitude et les paysages desertiques . Sans oublier la météo entre le 11 juin et le 2 juillet qui a été très favorable tout le long du parcours (2.5 jours de pluie).
Sinon, je pense que c'est comme partout, hors saison il n'y a personne. Juillet et aout c'est infernal. Mais je pense qu'il n'y aura jamais un gros tourisme de masse car la grande majorité des touristes en été recherche le soleil et la chaleur (faites le test autour de vous) . Et la météo de l'Islande est bien loin de ces shémas là.
par marie le 01 septembre 2010 12:12 0 0 0
C'est tapageur comme titre...

A peu près d'accord avec ceux qui pensent que la situation économique fait quelques heureux touristes aventuriers qui rêvaient d'y aller sans pouvoir se le permettre. Quoi qu'il en soit, les tarifs demeurent particulièrement élevés et les conditions climatiques peu favorables au tourisme de masse. Tout le monde autour de moi s'est étonné de ma destination en raillant de moi à partir en vacances avec bonnet doudoune & gants. L'évocation du volcan n'en parlons pas... J'allais revenir tout noir et congelé. Je sais aussi que l'éruption a fait du tort à ceux qui hésitaient d'essayer.

Certes, maintenant plusieurs amis ravalent un peu en voyant les photos, mais finalement très très peu s'y rendront un jour.

Je n'ai pas fait de treck mais quelques belles randonnées, j'ai toujours été surpris de la propreté sur les routes et aux abords, idem dans tout les hébergements ainsi que sur les gros sites, ce qui incite naturellement au respect. Il y aura toujours des écarts de conduite naturellement.

Cependant, j'ai noté que j'ai souvent entendu parler Français, Italien et Allemand, je pense que les nouveaux vols direct depuis Milan, Paris Bruxelles, Francfort aident beaucoup.

Cordialement,
Bruno
par Pixell le 01 septembre 2010 13:21 0 0 0
Effectivement, il y a bien des endroits "peuplés" tels le Landmannalaugar et ses nombreuses tentes, les bateaux remplis de touristes à Husavik (la plus belle connerie touristique à mon avis...), à Jökulsarlon dans le bateau à roues ( là encore du grandiose!!), ... mais il suffit de très peu de km pour se retrouver complètement seuls (lors de notre périple dans le Lakagigar, 4 voitures seulement d ournée, seuls dans le parc de Lonsaeferi, seuls pour aller voir le plus vieux phare d'Islande, seulement 6 à l'AJ de Osar, bref, vers la fin août, déjà beaucoup moins de monde, et franchement, je n'ai pas vu des hordes de touristes à Akureyri et Reykjavik.
Enfin vers la fin de notre séjour, que des islandais du côté de Husafell et Hraunfossar, pas grand monde à Stykkisholmur...
Je ne pense pas qu'on psse parler de tourisme de masse en Islande
Effectivement, pour ceux qui connaissent le pays depuis 10 ou 15 ans, cela a du changer, mais il vous reste alors le Groenland, le Kamchatka ou la Mongolie....
par chotardp le 02 septembre 2010 12:13 0 0 0
Premier voyage en Islande en 1986........il y a 24 ans, un quart de siècle, une génération ! !
Et lors d'une soirée mémorable (et arrosée), un Islandais amateur de pistaches et de whisky m'a (entre autre) dit
"Nous ne voulons pas devenir la Costa Brava du Nord". . . .
Depuis, cette phrase est gravée dans ma mémoire. Et "bizarrement", comme Lady (ne rigolez pas), je dit à chaque fois que l'Islnade est très belle mais dure, chère, froide, loin. Qu'il faut aimer la randonnée, que c'est crevant, qu'il n'y a que les longues ballades qui méritent le coup d'oeil......Et donc, souvent la même réaction "Eh bé...c'est pas pour moi, il faut être fou pour aller là bas".

Et oui, cher touriste lambda, ce pays se MERITE, ne croit pas qu'on va tout t'offrir, que tu vas pouvoir débouler là bas en tout impunité et te livrer à un saccage en règle.
L'Islande ? Avec tout ce qu'ils ont subi ? Nul. La bouffe ? des testicules de moutons et du requin faisandé.
Laissez ce pays aux seuls fous amoureux, s'il vous plait.
par Christophe le 03 septembre 2010 15:25 0 0 0
Mouai... Le touriste "lambda" n'est pas forcément égal à "saccageurs". ..

"l'Islande est très belle mais dure, chère, froide, loin" permet moi de nuancer :
- dure : il suffit de le tour de l'ile tranquillement et on en prend déjà plein les yeux.
- chère : très grande idée reçue... Une semaine là-bas ne m'a jamais couté plus de 800 euros, tout compris. C'est une somme mais c'est à comparer avec une semaine au ski par exemple...
- loin : 3h environ depuis Paris, c'est pas non plus le bout du monde...
- froide : en été, les températures sont plutôt raisonnables

Je suis un fana de l'Islande mais je trouve qu'il y a des propos un peu extrême sur le forum... Ceux qui vont là-bas y vont déjà avec un certain état d'esprit, il suffit de voir la réaction de ceux qui vous regardent avec des grands yeux : "mais ca va pas d'aller dans un pays si froid, il y a rien à faire, rien à voir, personne" (c'est les mêmes qui vont s'entasser sur les plages ou dans les hôtels clubs et qui trouvent ca super, chacun ses gouts).
Et honnêtement, vu les infrastructures sur place (AJ, hotels, routes, refuges...), dire que l'Islande se mérite est exagéré. Bien sûr qu'il faut s'enfoncer dans les terres pour découvrir ce que l'Islande a de plus beau, de plus violent, de plus brut à offrir. Mais je pense que rien que les Snaefellsness, les Reykjanes, la côte sud, des endroits très accessibles suffisent à laisser le touriste "lambda" sur place et que ca le motivera à aller voir plus loin. Et ceux à qui ca n'a pas plu, ils ne reviendront pas...

Personnellement, j'insiste tout ceux de mon entourage à y aller, je vois pas l'intérêt de garder ces lieux pour soi...Et comment devenir "fous amoureux" si on n'y va pas une première fois? :)
par Steve Austin le 03 septembre 2010 16:04 0 0 0
Ah ben ça alors je ne savais pas qu'il y avait des intégristes de l'Islande...
Je suis effectivement persuadée que la destination "fraiche" selectionne les voyageurs et qu'on ne peut pas vraiment parler de tourisme.
La vie est courte, faut partage surtout si c'est chouette. Ensuite effectivement c'est mieux de ne pas polluer en Islande, mais comme ailleurs
par claire c. le 03 septembre 2010 19:16 0 0 0
Lorsque ces affreux et désargentés "touristes lambda" auront envahi votre terrain de jeu, il vous restera toujours le Svalbard ou la Corée du Nord pour être original en termes de destinations touristiques...

Ca me fait rire de lire que l'Islande se "mérite" lorsque la durée se compte en semaines (des semaines de printemps-été, qui plus est!).

par Yammi le 04 septembre 2010 17:02 0 0 0
Yammi: Quelle(s) entrée(s) nous proposes-tu à travers ton post? J'ai l'impression qu'il ne sert qu'à attiser les embrouilles, je ne lui trouve rien de constructif.
De plus en plus sur le forum, et en particulier sur ce topic, le ton devient trop virulent selon mon opinion.
par Bolli le 04 septembre 2010 21:39 0 0 0
Qu'une poignée de personnes veuillent garder un pays pour eux tout seuls, quand ce pays est en crise et a un besoin désespéré de touristes, cela dénote d'un égoïsme enfantin... mais ce n'est pas dramatique... Ce qui l'est en revanche, c'est la façon dont les touristes "lambda" (ou les touristes "Français" mouhahaha) sont évoqués dans ce post hautain et méprisant!

Définitivement non, ça ne me donne aucune envie de discuter!

D'ailleurs je ne vois pas trop bien quel type de débat on pourrait avoir sur le sujet, compte tenu de la façon dont il est formulé, si ce n'est: Qu'est-ce qu'un touriste lambda? N'est-on pas toujours le lambda de quelquechose?
par Yammi le 05 septembre 2010 23:50 0 0 0
Ok je comprends mieux ce que tu voulais dire et je suis assez d'accord avec toi.
par Bolli le 06 septembre 2010 12:16 0 0 0
Je réponds (un tardivement) à certains propos un peu acerbes que mon précédent message a suscités (« pathétique », « égoïste »,…). Peut-être aurait-il fallu que certains relisent tranquillement mon message, avant de s’enflammer, et parfois de se contredire… (« c’est infernal »,…) :-)
Certes, mon propos peut paraître un peu extrême, mais c’est parce que je l’aime tant, ce pays !
Je n’ai pas dit que l’Islande ressemblait au Cap d’Agde ou à Ibiza au mois d’août. Mais simplement que ce beau pays, malheureusement en crise, et qui a besoin de l’argent du tourisme, devrait faire attention à ne pas tomber dans le piège dans lequel sont tombés beaucoup de pays ayant voulu développer leurs activités touristiques, et ce de façon un peu aveugle. On connaît le résultat (cf la Côte d’Azur, les clubs de vacances au Maghreb, dans les îles,…). Les Islandais ont raison de vouloir faire revenir les touristes, mais ils doivent faire attention. Il s’agissait donc plutôt d’une mise en garde de ma part, c’est tout.
Alors, oui, bien sûr, l’Islande ne possède pas le climat du bassin méditerranéen (et la majorité des touristes recherche le soleil) et reste chère. C’est ce qui devrait la préserver encore un moment. L’Islande reste un pays magnifique, magique, sauvage, émouvant, qui continue de réserver de belles surprises, et où il est toujours possible de goûter au silence et à la solitude. L’Islande est un pays vraiment à part, unique. C’est pour ça qu’il faut la défendre.
Alors, non, l’Islande ne « m’appartient » pas, mais oui, je suis égoïste, mais il me semble que c’est une nécessité (comme l’indiquent certains ici avec humour). Il est normal d’avoir envie de faire partager ses émotions (« faut partager »), mais faites-le à voix basse ! « je ne vois pas l’intérêt de garder ces lieux pour soi » : désolé, mais moi, pour l’Islande, si ! J’ai déjà pas mal voyagé à travers le monde, et j’ai constaté tout le bien que le tourisme pouvait apporter, mais aussi tout le mal, lorsque des limites n’étaient pas établies strictement dès le début. Et une fois que le mal est fait, c’est trop tard. Il ne faut pas être trop naïf vis-à-vis du tourisme ! je ne le suis pas non plus : je sais qu’aucun pays n’échappera à la soif de découverte et de nouveauté de l’homme…et donc au tourisme.
N’oublions pas, comme le rappelle un guide touristique (je crois qu’il s’agit du Routard), que beaucoup de gens vont en Islande pour ne voir personne, et ne parler à personne ! chacun voyage avec un état d’esprit qui lui est propre, et il faut savoir respecter ceux qui ne sont pas du tout dans la même logique. Je respecte et comprends pleinement ceux qui veulent vivre comme des sauvages pendant leur séjour islandais. Je suis plus dans leur état d’esprit que dans celui de ceux qui voyagent en bus et vivent avec le même troupeau pendant plusieurs jours (il peut s’agir d’une question d’argent, j’en suis conscient, mais beaucoup de touristes préfèrent aussi avoir le côté rassurant du groupe). C’est très laid à voir et difficile à imaginer pour moi, mais libre à eux ! Tant qu’on ne les croise pas à tous les coins de fjord ou de volcan… :-)
Je n’ai pas dit que tous les Français étaient des butors (je suis français, et j’ai simplement la conviction de n’avoir rien à voir avec certains Français que j’ai pu rencontrer en Islande cette année), juste que la réputation détestable des Français à l’étranger est globalement justifiée (plus ou moins tous les gens que j’ai pu rencontrer au cours des dernières années à l’étranger m’ont tenu le même discours sur les Français ; ce n’est donc pas une simple légende ; ceci dit, inutile d’aller à l’étranger pour se rendre compte de la grossièreté de beaucoup de nos concitoyens). Pour répondre à un internaute, si j'ai parlé des touristes français, c'est que l'étant moi-même, la présence et le comportement de mes concitoyens me marquent forcément plus.
Je ne suis pas dans un manichéisme primaire : les randonneurs et les sauvages dans le rôle des bons, et les autres dans le rôle des méchants. Comme dans les films de Sergio Leone, personne n’est tout noir ou tout blanc, y compris le(s) « héros ». Tous les randonneurs ne sont donc pas exempts de reproches ; les mesquineries et l’irrespect existent aussi dans cette communauté, je l’ai souvent constaté, sur les chemins de randonnée français, espagnols, anglais, islandais,…
Et, n’en déplaise à certains, je maintiens que le fait de fumer (en soi une stupidité, mais ce n’est que mon point de vue) en Islande est une aberration, qui plus est sur les chemins de randonnée. Ça m’échappe totalement. Serait-ce les grands espaces qui angoissent les fumeurs ?
Je ne sais pas si j’ai réussi à me faire mieux comprendre cette fois-ci… Je ne méprise personne, ni les touristes, ni les Français, ni les touristes se déplaçant en groupe. Je n’essaye pas de convaincre tout le monde, mais juste de faire passer un petit message de prévention… Idéalement, pour moi, l’Islande devrait rester dans la tête des gens comme un pays inhospitalier, perdu tout au nord, dans le froid, la glace et le brouillard, et donc sans intérêt.

Égoïste, moi ? oui ! et je l'assume totalement ! :-)

Après, je sais très bien que certains ici ne seront pas du tout d'accord avec moi ; chacun son point de vue !… :-)
par Ulysse le 11 septembre 2010 19:58 0 0 0
Bien dit.
Moi aussi, suis mordue par l'slande. Mon premier réflexe (archaïque): me la garder égoïstement .. Mais partager , c'est mieux. Dur mais mieux.. Suis schizo !
C'est pouquoi j'y retourne hors été ;-)
par quenimido le 11 septembre 2010 21:10 0 0 0
Ulysse, je me suis reconnu dans certains de tes propos. Je voudrais préciser que ce n'était pas une attaque personnelle, juste un point de vue différent. Tu as le droit d'avoir ton avis et de l'exprimer.
Cependant, je persiste dans l'idée qu'à mon avis, l'Islande ne deviendra pas l'enfer touristique que tu décris, sauf peut-être dans les endroits les connus comme le Cercle d'Or. Et je persiste aussi dans l'idée que garder pour soi une telle destination n'a pas d'intérêt. Je prend beaucoup de plaisir à décrire mes voyages là-bas (4 fois en 4 ans) et à inciter les gens à découvrir le pays histoire de leur montrer que vacances n'est pas forcément synonyme de plage, soleil, farniente... Le monde est tellement grand, il y a tellement de choses à voir ! Et puis c'est quand même sympa de partager ses souvenirs avec d'autres personnes qui y sont allés !
Si tu veux être vraiment sur de ne rencontrer personne, voir la nature à l'état sauvage, randonner dans des paysages désertiques, je te conseille le Spitzberg. J'y suis allé cet été et l'Islande à côté, c'est la côte d'azur ;)
par Steve Austin le 12 septembre 2010 02:01 0 0 0
Merci pour ton message, Steve Austin. Nous sommes en fait globalement d'accord, finalement... Je vais me renseigner sur le Spitzberg...
par Ulysse le 13 septembre 2010 00:30 0 0 0
J'ai fait connaissance avec l'Islande il y a 36 ans, en 1974. Je l'ai partagée l'année suivante avec une jeune fille. Quelques mois après elle m'épousait. Pas mal, non ? Et depuis, c'est elle qui dit de temps en temps "Tiens .. et si on revenait en Islande ?" ... Comme quoi les destinations rares il ne faut pas les garder pour soi ;-))
Ahh ... pour le Spitzberg, c'est plus récent, mais on vous y invite : http://saga.gilabert.pagesperso-orange.fr/sp_page_entree.html
par Chris le 13 septembre 2010 23:34 0 0 0
Simple précision, j'ai vécu une année entière là-bas et si tu veux voyager tranquille il suffit d'y aller en Avril ou Septembre,( la durée d'ensoleillement y est plus que suffisante). Les touristes n'y sont presque pas ce qui donne il faut bien le dire une dimension supplémentaire aux paysages. Ceci dit je reste le premier à soutenir "Inspired by Iceland". Crois moi l'Islande n'attire malheureusement pas beaucoup... (en tout cas dans mon entourage d'étudiant)
par Regisson le 31 janvier 2011 19:38 0 0 0
Je réponds...
Revenir au Forum Revenir à l'accueil