Voyage Islande - Votre carnet de voyage pour l'Islande
En ce moment
temps °
12:58

L'ile de Grímsey

le 28 mars 2016
par Sig
L'ile de Grímsey

Grímsey est une île islandaise située à 40 km au Nord de la côte de l'Islande et traversée par le cercle polaire arctique. Il s'agit de la partie habitée de l'Islande la plus septentrionale (l'ilôt de Kolbeinsey se trouve encore plus au Nord mais n'est pas habité).

Elle se situe au Nord d'Akureyri et de Hùsavìk mais la terre la plus proche reste l'île de Flatey 40 km au Sud. C'est environ une centaine d'habitants qui peuplent cette petite île dont l'industrie principale est, bien entendu, la pêche.

Cette petite île, rattachée au comté d'Eyjafjarðarsýsla, a la forme d'une immense pelouse en losange de 4km de long sur 2 km de large pour environ 5.3km². Elle reste souvent une terre oubliée des touristes car peu de tours opérateurs l'incluent dans leurs voyages, ceci étant probablement du à la difficulté d'accès.

Comment s'y rendre

En effet, Grímsey n'est accessible qu'en avion depuis Akureyri 6 fois par semaine (pas le samedi) et en bateau uniquement trois fois par semaine depuis Dalvìk. Même si le bateau est probablement plus agréable, le trajet est assez long puisqu'il dure environ 3H00, il faut donc prévoir une journée complète si vous comptez voir Grímsey et obtenir le fameux "certificat de traversée du cercle polaire" délivré sur place.

Grimsey

Généralement le départ se fait à 9H du matin de Dalvík pour une arrivée à midi, le retour se faisant autour de 16H (donc une arrivée à Dalvík vers 19H00 pour 4 heures sur place). Comptez 40 Euros par personne pour le ferry Dalvík-Grímsey (aller-retour).

L'île présente un certain relief malgré sa petite taille sur la côte Est notamment où les falaises s'élèvent à 105 mètres et sont habitées d'innombrables colonies d'oiseaux. En effet, près de 60 espèces peuvent être observées le long des falaises de Grímsey. Guillemots, macareux, fulmars, pingouins et autres mouettes attirent les photographes qui peuvent également observer les phoques qui entourent Grímsey.

Les amateurs de photos apprécieront également la géologie de l'île : En effet Grímsey est constituée de roche volcanique qui forme de jolies orgues basaltiques à certains endroits. 

Même si la plupart des touristes viennent principalement pour le plaisir de franchir la ligne abstraite du cercle polaire, l'île est également très réputée pour l'observation du soleil de minuit.

En effet, Grímsey est un des endroits les plus propices, autour du 21 Juin, pour observer le soleil rebondir sur l'horizon. Si vous comptez dormir sur place, il y a bien un camping (un peu cher) légèrement abrité du vent par l'école juste à coté, sinon des possibilités de dormir en guesthouse.

Il existe une petite rando sympa à faire sur l'île qui commence au bout de la piste d'atterrissage. Le sentier longe les falaises de Básavík. D'ici, le sentier mène à la partie la plus septentrionale de l’île, Eyjarfót, puis aux falaises situées les plus à l’est. Le chemin continue jusqu’au phare Grenivíkurvita à la pointe sud de l’île. Depuis le phare, on marche vers le port à Sanvík en passant devant l’église Miðgarðakirkja.