Voyage Islande - Votre carnet de voyage pour l'Islande
En ce moment
temps °
20:54

Le musée de la sorcellerie d'Holmavik

le 25 octobre 2015
par Sig
Le musée de la sorcellerie d'Holmavik

Au début du XVIIème siècle en Islande, l'Islande vit une période particulièrement difficile entre la famine, les catastrophes provoquées par les éruptions volcaniques et la pauvreté...

Afin de se sortir de cette situation, certains voient en la sorcellerie un moyen de se libérer de leurs problèmes, de se protéger.

La sorcellerie en Islande

Aegishalmur

La sorcellerie est alors à l'origine de tout et protège de la maladie, des voleurs, mais aussi utilisée pour provoquer des tempêtes ou nuire à la vie de ses ennemis. L'église luthérienne organise alors des procès pour sorcellerie allant jusqu'à la condamnation à mort. C'est une véritable chasse aux sorcières qui a lieu avec près de 170 procès pour sorcellerie.

L'extrême majorité de ces faits de sorcellerie se concentrent dans la région de Strandir, dans l'extrême Nord Ouest islandais. Il n'est pas rare de croiser encore aujourd'hui des symboles de magie ou de sorcellerie comme "l'Aegishalmur", sans doute le plus connu de ces symboles (photo) qui est censé provoquer la peur et l'invincibilité.

Le musée de la sorcellerie d'Holmavik

Dans l'Est des Vestfirdir se trouve le village d'Holmavik et ses 300 âmes, célèbre pour son musée de la sorcellerie, le "Strandagaldur", et ses énormes corbeaux pour vous accueillir. Le musée est vraiment un incontournable si vous passez dans la région de Strandir.

Holmavik

Il est ouvert toute l'année entre 9H et 18H pour 900ISK par adulte (gratuit pour les enfants de moins de 14 ans) et n'est pas très grand puisqu'il faut compter une trentaine de minute pour en faire le tour.

Il est en tout cas très intéressant, on y trouve notamment quelques parchemins et textes d’autrefois, des objets utilisés par les sorciers et quelques surprises étonnantes... Dès l'entrée un petit guide en français (ce qui est plutôt rare!) vous est donné pour vous aider à comprendre certaines pratiques.

On y apprend par exemple qu'en Islande, les personnes pratiquant la sorcellerie étaient très majoritairement des hommes et que sur les 21 personnes brulées vives pour acte de sorcellerie, 1 seule était une femme.

 

Holmavik

"Prends la tête d’une lingue et marque dessus le symbole magique Vindgapi, puis utilise la plume d’un corbeau pour dé-poser sur le signe magique du sang prélevé sur ton pied droit. Empale la tête sur un pieu et enfonce-le là où la mer et la terre se rejoignent. Tourne la tête dans la direction d’où le vent doit venir et plus la tête est élevée, plus la tempête invoquée sera forte."

 De nombreux objets de sacrifices ou autres objets magiques sont exposés et accentuent encore le côté étrange de l'endroit.

On y trouve également une carte d'Islande avec l'emplacement de tous les actes de sorcelleries recensés, on peut voir clairement qu'ils sont concentrés sur l'extrême Nord Ouest.