En ce moment
temps -3°
19:13
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Sud
  4. > Les falaises de Dverghamrar

Les falaises de Dverghamrar

le 21 février 2020
Les falaises de Dverghamrar

Les falaises de Dverghamrar, littéralement "les falaises du nain", sont un ensemble impressionnant d'immenses orgues basaltiques qu'on peut observer dans la région de Kirkjubæjarklaustur dans le sud de l'Islande.

Le site de Dverghamrar est protégé depuis de nombreuses années.

Hiver comme été, l'accès aux falaises de Dverghamrar est très simple puisqu'elles sont situées le long de la route numéro 1, seulement 10 kilomètres après le village de Kirkjubæjarklaustur en direction de Höfn.

Peu après avoir passé la belle cascade de Foss á Síðu, qu'on voit de la route, un panneau indique l'accès aux falaises sur la droite en direction de l'océan.

Ici, un petit parking permet de se garer et un panneau explique les origines des falaises et la légende, comme souvent en Islande, qui accompagne le lieu.

L'origine et la légende des falaises de Dverghamrar

falaises de Dverghamrar

Crédit photo Demerzel21©Dreamstime

C'est l'érosion maritime de la fin de la dernière période glaciaire qui est à l'origine de ces formations. Il faut comprendre que le niveau de la mer était beaucoup plus haut qu'il ne l'est aujourd'hui et c'est par la rencontre de la lave et de l'eau que les colonnes se sont formées.

Concrètement aujourd'hui il s'agit de deux falaises avec un petit canyon au milieu. Les deux falaises sont composés d'orgues basaltiques. Les orgues sont de forme hexagonale et couverts de cubes de basalte, si certains sont de petite taille, d'autres atteignent plusieurs mètres de hauteur.

Comme c'est très souvent le cas en Islande "Dverghamrar " fait donc référence à une légende locale et aux nains. Selon le livre "Íslenskar Þjóðsögur og sagnir" , Ólafíá Palsdóttir vivait tout près d'ici dans la ferme de Foss au début du XXème siècle.

Un soir d'été 1904, au moment de sortir les brebis, la légende raconte que Ólafíá a entendu un chant magnifique provenir des colonnes. Elle s'assit alors sur les colonnes jusqu'à reconnaitre la chanson "Faðir á himna hæð". Comme personne ne se trouvait dans les parages, il en a été conclu qu'elle avait été chantée par les nains des falaises, probablement de la race des hauts elfes.

La promenade autour des falaises de Dverghamrar

falaises de Dverghamrar

Crédit photo Hakan Can Yalcin©Dreamstime

A partir du parking, une petit promenade de seulement 500 mètres sans aucun dénivelé permet de faire le tour des falaises et de revenir au parking.

Les colonnes sont très photogéniques et les points de vue sont nombreux près des falaises, que ce soit d'en bas dans le petit canyon ou carrément sur les colonnes.

En effet, il est assez facile par endroit d'essayer d'escalader sur les colonnes de différentes tailles. Même si la grande majorité des visiteurs ne vont pas passer plus de 45 minutes sur place, nombreux sont ceux qui cherchent le meilleur spot photo sur les colonnes.

En regardant vers la route numéro 1 à partir du canyon, on a aussi une très belle vue sur la belle cascade de Foss á Síðu à quelques centaines de mètres d'ici, qui vaut sans aucun doute également un petit coup d'oeil.

Enfin, pour ceux qui passent dans la région en soirée, il faut savoir que le coucher de soleil derrière les colonnes de basalte est du plus bel effet.