En ce moment
temps
03:07
  1. Accueil >
  2. Récits
  3. > 2021
  4. > 18 jours en Islande

18 jours en Islande

le 05 septembre 2021
18 jours en Islande

Malgré une situation sanitaire compliquée à cause du COVID et des règles d'entrée et de sortie sur le territoire islandais qui avaient tendance à changer très régulièrement, nous tenions tout de même à repartir pour un nouveau voyage en Islande.

Certificats de vaccination et tests PCR négatifs en poche, l'Islande nous ouvrait donc ses portes le 28 juillet pour 18 jours sur place et un retour prévu le 14 août.

Connaissant déjà bien l'Islande pour nous y être rendu plusieurs fois, nous avons fait le choix, pour ce roadtrip, de nous concentrer sur des régions en particulier et de séparer le séjour en deux parties :

  • Une première, dans le centre de l'Islande, les hautes terres
  • Une seconde dans l'est et ses fjords

Bien sûr, au delà de la situation sanitaire, 2021 est une année particulière en Islande avec cette fameuse éruption de Geldingadalur en cours qui nous paraissait être bien évidemment un point de passage obligé !

Pour le reste, voici sur la carte, le parcours prévu, avec près de 4.000 km en voiture de location et 200 km de randonnées !

Concernant la voiture de location, nous avons fait le même choix que d'habitude, à savoir une location chez Blue Car Rental et un SUV de type Duster sur un modèle récent. Sur ce parcours, nous avons prévu la traversée de très nombreux gués en particulier dans le centre de l'île et la région de Landmannalaugar et du Laki : F208, F210, F232, F235, F228, F206, F207...

Pour la visite de Þórsmörk, pas de risques, nous avons opté pour une excursion en bus via Reykjavik Excursion.

Une arrivée sans encombre

Les rues de Reykjavik

Icelandair nous avait informé, qu'en raison de la situation sanitaire il faudrait prévoir plus de temps que d'habitude pour l'enregistrement des bagages et qu'il faudrait donc venir à l'aéroport 3 heures avant le décollage. En effet, cette année, se rajoutent aux vérifications habituelles les documents liés à la vaccinations et/ou les tests PCR.

La crainte d'avoir oublier un document est un peu présente à l'enregistrement mais finalement tout se passe bien :

  • Deux certificats de vaccination pour les adultes
  • Deux tests antigéniques négatifs pour les adultes
  • Le code barre généré après notre enregistrement sur le site covid.is
  • Rien à prévoir à l'aller pour les enfants (13 et 8 ans)

L'avion part avec un peu de retard mais rattrape ce temps en vol et nous pose à Keflavik sous un beau soleil et une quinzaine de degrés. A noter qu'à l'arrivée, l'avion passe à proximité de l'éruption et les chanceux qui se trouvent à droite côté fenêtre peuvent en profiter.

Après avoir récupéré les bagages, une autre vérification est faite sur le territoire islandais, un agent scanne le code barre et les certificats de vaccination et nous voilà libérés de toutes contraintes avec une réception immédiate d'un SMS qui confirme la validation de notre séjour sans quarantaine !

La récupération du véhicule chez BCR est très rapide et nous permet de prendre la route à 16h45, une heure après l'atterrissage.

Un détour par l'éruption

L'éruption de 2021

Nous avions prévu d'aller voir l'éruption le lendemain matin mais au vu de la météo clémente et de notre sortie rapide de l'aéroport nous décidons finalement d'y aller tout de suite, impatients de voir le volcan en action !

La fumée est déjà visible au départ de l'aéroport de Keflavik, c'est vraiment très impressionnant... L'éruption est toute proche de l'aéroport, en moins de 25 minutes nous arrivons vers un premier parking malheureusement plein mais nous trouvons, sans trop de difficultés, de la place sur le second. A noter : Il y a 4 parkings disponibles situés aux différents points de départ des sentiers qui permettent de se rendre sur le site de l'éruption.

Pour cette visite, on nous a préconisé de prendre le chemin C qui part vers la vallée de Langihryggur. A partir du parking, à moins de 2 km de marche sur un terrain plat, on voit déjà l'impressionnante coulée de lave encore fumante sur des centaines de mètres. Nous nous approchons de celle-ci avant de commencer quelques ascensions pour pouvoir observer le cratère principal en éruption. 

Les montées sont assez raides mais relativement courtes et dès la première ascension on peut commencer à voir la lave jaillir du cratère. C'est très impressionnant et hypnotisant, on a du mal à décrocher nos yeux de ce spectacle ! Au-delà du fait de voir la lave, le bruit de l'éruption est vraiment spectaculaire. Nous vivons déjà un grand moment de notre voyage, sans aucun doute ! 

Attention tout de même, la magie du lieu peut faire oublier les recommandations de base. Nous avons vu de nombreux touristes monter sur la lave,  il est important de rappeler qu'il ne faut surtout pas le faire ! Tout comme il est important de ne pas dégrader le site en marchant hors des sentiers.

Après une marche A/R de plus de 8 km et après avoir mitraillé sous tous les angles l'éruption, nous partons en direction de Reykjavik pour poser nos affaires dans la guesthouse Aurora.

Dans le centre de la capitale, il y a moins de touristes que ces dernières années, sans doute en raison de la situation sanitaire et des contraintes d'entrée sur le sol islandais. Nous faisons un tour dans le 101 avant de déguster une brochette de poisson au Sea Baron sur le port.

A 21H30, après une journée de voyage plus une randonnée vers le lieu de l'éruption, les enfants sont fatigués et nous aussi, nous rentrons donc nous coucher car une bonne journée nous attend demain.