En ce moment
temps
19:11
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Centre
  4. > Landmannalaugar
  5. > Le trek Landmannalaugar Thórsmörk

Le trek Landmannalaugar Thórsmörk

le 23 mars 2020
Le trek Landmannalaugar Thórsmörk

Le trek entre Landmannalaugar et Thórsmörk est probablement le plus beau et le plus célèbre d’Islande. Il est également connu sous le nom de Laugavegur ou encore Laugavegurinn, littéralement la "Route des sources chaudes".

Ce trek du Laugavegur, long de 55 km, est également le parcours de l’Ultramarathon annuel favori des Islandais qui a généralement lieu en Juillet.

Si les différentes étapes entre Landmannalaugar et Thórsmörk font autant rêver les randonneurs, c'est parce que les paysages qu'on y trouvent sont tout simplement extraordinaires et uniques. 

Laugavegur : Un trek dans inoubliable dans un décor grandiose

S'il ne devait y avoir qu'un trek en Islande, ce serait sans aucune contestation possible le Laugavegur qui mène de Landmannalaugar à Thórsmörk. Et pour cause...

La région de Landmannalaugar est tout d'abord une zone géothermique perdue sur les hautes terres du sud de l'Islande dans la réserve naturelle de Fjallabak. Les contrastes y sont incroyables : les montagnes vertes et noires par endroits prennent ensuite de multiples couleurs : les tons de jaune du soufre, orange, rose et même le ton bleuté de la rhyolite parfois, qui contrastent avec le noir des coulées de lave.

Au pied du parking de Landmannalaugar, on trouve des fumerolles et même une rivière d'eau chaude pour les amateurs. La randonnée traverse ces paysages spectaculaires et volcaniques jusqu'à arriver dans la région de Thórsmörk et ses vallées verdoyantes, ses canyons, ruisseaux et forêts de bouleaux.

Le sens du trek Landmannalaugar Thorsmork

Trek Landmannalaugar Thorsmork

Les montagnes de Landmannalaugar

La plupart des randonneurs privilégient de commencer par Landmannalaugar pour finir par Thórsmörk car il s’agit du sens le plus "facile", le dénivelé étant alors plus favorable.

Cependant, beaucoup de ceux qui ont tenté de commencer par Thórsmörk apprécient particulièrement de finir à Landmannalaugar avec le bonheur de se prélasser dans les sources chaudes du camping de Landmannalaugar après 4 jours de long trek.

De plus, en partant de Thórsmörk, la beauté des paysages, la diversité et les contrastes finissent en apothéose en arrivant à Landmannalaugar et notamment les couleurs de Brennisteinsalda ou encore Bláhnúkur…

Les étapes du trek

Généralement, le trek s’effectue en 4 étapes d’une distance de 12-15 km chacune :

Départ Arrivée Distance Dénivelé Temps
Landmannalaugar Hrafntinnusker 12 km 470 m 4-5 h
Hrafntinnusker Álftavatn 12 km -490 m 4-5 h
Álftavatn Emstrur (Botnar) 15 km -40 m 6-7 h
Emstrur (Botnar) Þórsmörk 15 km -300 m 6-7 h
Þórsmörk Fimmvorduhàls 12 km 800 m 6-7 h
Fimmvorduhàls Skogar 14 km -920 m 6-7 h

Trek Landmannalaugar Thorsmork

Le départ de la randonnée à partir de Landmannalaugar

  • Landmannalaugar - Hrafntinnusker

La randonnée attaque par la montée sur le superbe champ de lave de Laugahraun tout près du camping de Landmannalaugar et de ses sources d’eau chaude. Il faut ensuite longer Brennisteinsalda avec ses flancs roses et ses contrastes incroyables.

On arrive alors dans la zone géothermique de Storihver et ses sources d’eau chaude, ici les fumerolles sont partout. Quelques kilomètres plus tard, il faudra traverser un champ d’obsidienne pour enfin arriver à Hrafntinnusker.

La visibilité est souvent mauvaise ici (brouillard…), c’est pourquoi des piquets ont été plantés sur la fin du parcours pour se repérer plus facilement. Au total sur cette étape : 12 km et pas moins de 470 m de dénivelé positif, on est alors à 1100 m d’altitude environ. Il faut compter environ 4 à 5 h pour l’étape.

  • Hrafntinnusker - Álftavatn

Pour beaucoup de randonneurs, il s’agit de la plus belle étape du trek. Après avoir traverser un long plateau sableux et neigeux, il faut passer plusieurs ponts de neige. Les roches sont très contrastées et les couleurs varient du noir au rouge…

Après avoir longé un cours d’eau sur quelques kilomètres, on arrive à un point de vue exceptionnel sur la région : un panorama inoubliable sur la vallée verdoyante du lac Álftavatn entourée de glaciers. En descendant vers le lac, il faudra traverser un gué de 3 ou 4 mètres de large. Là encore l’étape représente 12 km pour 4 à 5 h de marche.

  • Álftavatn – Emstrur (Botnar)

Avant d’arriver à la ferme de Hvangil, il faudra traverser deux nouveaux gués. On atteint alors le champ de lave de Hvannagilshraun qui précède un nouveau gué qui nous sépare alors d’une plaine sableuse.

On approche alors de la rivière Innri-Emstruá et sa cascade impressionnante avant de rejoindre la plaine de Mælifellsandur. Quelques kilomètres plus loin, on rejoint Emstrur après les 15 km de cette étape qui se fait généralement en 6-7 h.

  • Emstrur (Botnar) - Þórsmörk

Après avoir traverser le pont qui surplombe la rivière Fremri-Emstruá, il faut longer le Markarfljót. On traverse alors une zone verdoyante qui nous mène à un nouveau gué, assez large cette fois. Chose surprenante pour l’Islande, il faudra alors traverser une petite forêt (où le bouleau est notamment présent) avant d’arriver dans la vallée glaciaire de Þórsmörk. (15 km, 6-7 h)

Prolonger le trek d’un ou deux jours jusqu’à Skogafoss

Il est possible de prolonger le trek d’un ou deux jours en ralliant Skogafoss à partir du refuge de Basar (Thórsmörk), cette portion est un trek à elle seule, et est plus connue sous le nom de trek de Fimmvorduhàls. Même si le trajet a été perturbé par l’éruption de l’Eyjafjallajökull en 2010, cette portion de trek se pratique toujours très bien. Tous les détails sur le trek de Fimmvörðuháls.

  • Þórsmörk - Fimmvorduhàls

Le col de Fimmvorduhàls se situe à 1100 m d’altitude, et il faut marcher un bon kilomètre à cette altitude. Ici, on passe entre les glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull et nous sommes dans le « Goðaland », le pays des dieux, ou tout est immense et impressionnant.

C’est d’ailleurs dans cette zone qu’eu lieu la célèbre éruption de 2010. Il faudra encore compter 5-6 h pour parcourir les 12-14 km de cette étape avec un dénivelé positif de 900 m pour monter jusqu’au col de Fimmvörðuháls.

  • Fimmvorduhàls - Skogafoss

Les 13 derniers kilomètres du trek sont les plus simples vu le dénivelé négatif de 900 m pour arriver jusqu’à Skogar. Il faudra tout de même compter 5-6 h de marche. On arrive alors au dessus de la célèbre cascade Skogafoss.

Même si il est bien évidemment possible de réaliser ce trek en autonomie, il est également possible de réserver avec un guide et nuits en refuge :

Lire aussi :

Trek Landmannalaugar Thorsmork

Randonneur à Fimmvorduhàls : ©Jens Ottoson - Fotolia.com