En ce moment
temps
04:49
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Centre
  4. > La vallée de Thórsmörk (Þórsmörk)

La vallée de Thórsmörk (Þórsmörk)

le 01 octobre 2019
La vallée de Thórsmörk (Þórsmörk)
4.9 / 5

La vallée de Þórsmörk est une vallée glaciaire particulièrement appréciée des Islandais, elle est située entre les glaciers Eyjafjallajökull au sud, Tindfjallajökull au nord et l’imposant Mýrdalsjökull à l’Est.

Entourée de collines et de forêts de bouleaux, la vallée de Þórsmörk (littéralement : “Les bois de Thór”) est réputée pour la surprenante palette de couleurs qui la caractérise avec les mousses vertes et jaunes de ses monts.

Thórsmork : un panorama exceptionnel

On trouve dans les vallées protégées par les montagnes une étonnante végétation de mousses, de fougères et de bouleaux. Le climat local y est très doux avec un ensoleillement supérieur au reste de l'Islande du Sud.

Þórsmörk est allongée dans le sens est-ouest, délimité au sud par la vallée de la Krossá, au nord par celles de la Þrönga et de la Markarfljót, à l'ouest par la confluence entre la Krossá et la Markarfljót et à l'est par les premiers reliefs importants recouverts par le Mýrdalsjökull.

Les petits sommets qui forment ce relief ont leurs flancs entaillés par de nombreux petits vallons. Le point culminant est le Tindfjöll.

Les panoramas qu'on y trouve font partie des plus beaux qu'on peut trouver en Islande, les contrastes et les couleurs magnifiques et les points de vue à 360° sont nombreux.

Comment aller à Thorsmork ?

La vallée de Thorsmork

Situé à environ 150 kilomètres de Reykjavik, Þórsmörk est sans aucun doute un des sites islandais les plus difficiles d’accès en voiture. Þórsmörk est accessible en 4x4 et uniquement !

Il y a 3 façons de se rendre à Thórsmörk :

  • En 4x4 par ses propres moyens
  • En bus
  • Via une excursion organisées (superjeep ou bus 4x4)
  • Aller à Thórsmörk en 4x4 par ses propres moyens

En 4x4 traditionnel, il est très compliqué de venir sur le site. Au départ de Seljalandsfoss, il faut prendre la F249. Bien que roulante au début, celle-ci devient très compliquée ensuite en arrivant près des méandres de la Markarfljot. En effet, de nombreux et profonds gués se dressent sur la F249 (voir vidéo en bas de page). 

Le gué de la Krossa notamment est considéré comme un des plus compliqué d'Islande et sans 4x4 surélevé et préparé, il parait ambitieux de prendre le risque de le passer.

Aussi, il faut savoir que de l'automne jusqu'à la fin du printemps la vallée de Thorsmork est quasiment inaccessible, à moins d'y pénétrer en super-jeep.

Il faut bien compter 1 heure pour faire le trajet de la F249 jusqu'à Thórsmork. Entre temps, une petite halte près de la langue glaciaire de Gigjökull le long de la F249 mérite largement une pause. À la mi-avril 2010, c'est par le Gígjökull que s'est évacuée une partie des eaux de fonte de l'Eyjafjallajökull, au cours de la seconde phase éruptive de l'éruption de l'Eyjafjöll.

Certains touristes préfèrent alors laisser leur véhicule pour attendre le bus près de la langue glaciaire de Gigjokull ou carrément à Seljalandsfoss tant les gués qui les séparent de Þórsmörk sont souvent profonds et difficiles à franchir.

Il faut être clair : il s'agit probablement de la solution la plus raisonnable dans la plupart des cas.

  • Se rendre à Thórsmörk en bus

Entre le 10 juin et le 15 septembre le bus de Reykjavik vers Þórsmörk est quotidien. Celui-ci effectue plusieurs arrêt à Hveragerði, Hella, Selfoss, Hvolsvöllur et finalement le parking de la cascade Seljalandsfoss.

Vous avez donc la possibilité de prendre le bus à un de ces arrêts le matin, le retour se faisant le soir (ou le lendemain pour ceux qui souhaitent passer la nuit sur place).

La plupart des voyageurs laissent leur véhicule à Seljalandsfoss et prennent le bus directement à partir du parking de la cascade. Il faut compter entre 1H et 1H30 de bus pour rejoindre Þórsmörk ensuite, en fonction de l'endroit ou vous souhaitez vous arrêter : Básar ou Húsadalur Volcano huts.

Les bus et autres superjeep d'excursions organisées s'arrêtent près des huttes, comme au canyon de Stakkholtsga ou encore à Skaggsfjörskalli.

  • Aller à Thórsmörk via une excursion organisée à la journée

Pour rejoindre la vallée, beaucoup de touristes font le choix de passer par un spécialiste qui propose des excursions à la journée en Superjeep par exemple :

Les randonnées de Þórsmörk

Carte Thorsmork

Sur place de nombreuses balades sont possibles, Þórsmörk est d’ailleurs le point de départ (ou d’arrivée!) du plus célèbre trek d’Islande. Pour plus de détail :

Le “Laugavegur” : Landmannalaugar – Thórsmörk. Ce trek se fait en 4 jours et compte 55 km environ avec un parcours :

  • Étape 1 : Landmannalaugar, Hrafntinnusker (10km)
  • Étape 2 : Hrafntinnusker, Álftavatn (11km)
  • Étape 3 : Álftavatn, Emstrur (16km)
  • Étape 4 : Emstrur et Þórsmörk (13,5km)

Beaucoup de randonneurs prolongent le plaisir d’une journée jusqu’à Skogar vers le Sud.

Les deux randonnées les plus connues et les plus appréciées à Thórsmörk sont les suivantes : 

  • La randonnée Þórsmörk Panorama Trail

4,5 km - 1H30

Parmi les innombrables randonnées sur place, depuis le refuge de Langidalur, on peut monter au sommet de Valanhùkur qui est le must de la région ! On accède à un magnifique panorama sur les glaciers voisins : il s'agit du point de vue de Húsadalur qui est un des principaux points de vue de la vallée où la vue est exceptionnelle.

A partir des Volcano huts, il faut compter 1H30 environ pour effectuer la boucle de 4,5 km qui monte au sommet. Le circuit est nommé "Þórsmörk Panorama Trail".

  • La randonnée Þórsmörk Highlights

9,5 km - 3H30

Il s'agit probablement de la meilleure randonnée de Thórsmörk. On trouve le long de cette randonnées tous les meilleurs points de vues de Thórsmörk. Le sentier mène le long du sentier Laugavegur à travers les bois de bouleaux de la vallée de Húsadalur et jusqu'aux contreforts des montagnes de Tindfjöll.

De là, on peut choisir de descendre dans la vallée de Thórsmörk en marchant sur la crête de Slyppugilshryggur ou de prendre le chemin à travers le canyon de Slyppugil.

Au fond de la vallée, on arrive au refuge de Langidalur. De là, il faut monter au sommet de Valahnúkur pour un panorama sensationnel avant de redescendre vers les Volcano Huts. 

Sur place on peut aussi se rendre à Songhellir, la petite « grotte des chants »: selon la légende lorsque le vent se lève, on peut entendre les nains chanter.

Les nombreuses petites randonnées sont recensées sur le site VolcanoHuts

Hébergement : dormir à Þórsmörk

La vallée de Thorsmork

Sur place, on trouve un camping, celui de Volcano huts qui a excellente réputation et propose toute une variété de type d'hébergement : de la tente au glamping en passant par les huttes.

Volcano Huts propose d'ailleurs aussi un petit restaurant - bar pour se restaurer.

La vallée de Þórsmörk est probablement, malgré la difficulté de son accès, un des incontournables du pays grâce à la beauté de son paysages et ses panoramas époustouflants.

Crédit photo : sanderstock@Fotolia et MartinM303@Fotolia