En ce moment
temps -8°
05:15
  1. Accueil >
  2. Partir
  3. > Hébergement
  4. > Le camping en Islande

Le camping en Islande

le 02 janvier 2020
Le camping en Islande

Le camping est le moyen le moins cher pour se loger en Islande. Le camping sauvage est toléré sous conditions en Islande depuis 2015 et il est formellement interdit dans les parcs nationaux qui sont des zones protégées...

Les aires de Camping en Islande sont classées en différentes catégories de 1 à 5 étoiles, pour trouver le camping adéquat vous pouvez consulter ce document qui liste les camping pour la saison 2018 : Liste des camping où la carte ci-dessous qui recense tous les camping officiels en Islande en 2020.

Il s’agit d’un guide gratuit mis à jour tous les ans, et qui répertorie tous les campings du pays, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Vous pouvez trouver votre camping par région ou accéder à la liste entière.

Le camping en Islande

Outre le tarif, beaucoup moins élevé que pour les autres types d'hébergement en Islande, l'autre avantage de camper est sans doute la disponibilité. Il n'est pas indispensable de réserver pour avoir une place en camping. Hormis peut-être les camping très prisés l'été près des parcs nationaux comme celui de Skaftafell.

Attention toutefois, de nombreux campings n'ouvrent qu'en été, à partir de mai et jusqu'à septembre.

Le camping en Islande se résume la plupart du temps à un vaste espace vert dans lequel les voyageurs plantent leur tente avec une grande pièce commune à proximité pour la restauration. Il n'est pas rare de ne même pas avoir d'accueil dans le camping, les responsables passant près des tentes pour récupérer l'argent dû pour la nuit.

Les bouteilles de gaz sont bien sur interdites dans l'avion, donc pour se fournir sur place, on peut en trouver soit dans les stations services mais celles-ci sont un peu chères. Sinon, l'autre alternative est de se rendre dans la rue Laugavegur dans le quartier 101 à Reykjavik dan un magasin spécialisé qui propose des cartouches type Primus ou Campinggaz par exemple.

Pour vous faire à manger sachez que vous pourrez acheter sur place vos bouteilles de gaz également directement au camping. 

Sachez également que les campings Islandais ne sont pas forcément équipées pour le caravaning (mais prévoient des emplacements), donc renseignez vous au préalable. Il est également important de noter que la « saison » de camping commence autour du 1er juin et se termine début septembre et que si vous avez des enfants de moins de 13 ans, ce sera gratuit pour eux.

Voici un exemple de tarifs pour 2018 pour Reykjavik Campsite :

  • Budget pour une nuit : 2400 kr au Reykjavik Campsite par exemple.
  • Electricité : 1000 ISK par jour
  • Machine à laver : 700 ISK
  • Séche linge : 700 ISK
  • Petit déjeuner : 1650 ISK pp
  • Les douches, Internet et l'accès à la salle de restauration communes sont gratuits.

La camping card

Il est possible aussi d'acheter une carte appelée "Camping Card" qui donne accès à une cinquantaine de campings sur l'île pour 149€ (2 adultes et 4 enfants compris) de manière illimitée pour 28 jours. La carte et la localisation de chaque camping est disponible sur leur site.

Un exemple de matériel à ne pas oublier : une tente qui sèche rapidement, et si vous êtes parti pour un trek veillez à prendre une tente légère. Attention cependant l’Islande est un pays très venteux choisissez votre modèle en conséquence.

Le camping sauvage

Le camping sauvage est soumis des règles strictes depuis novembre 2015. Il est même sanctionné par une amende en cas de non respect.

  • Où puis-je camper ?

A moins de disposer d'une autorisation écrite du propriétaire du lieu où vous vous trouvez, il est interdit d'y camper et de camper en dehors des camping officiels avec un VAN, une caravane, un camping car.

Il est toléré de camper le long des voies publiques dans les zones habitées et il est autorisé de planter une tente pendant une nuit sur un terrain non cultivé à condition qu'il n'y ait pas de camping officiel à proximité immédiate et que le propriétaire n'ait pas restreint l'accès.

Dans les zones inhabitées et le long des voies publiques, il est possible de planter sa tente de camping traditionnelle pendant une nuit à condition qu'il n'y ait pas de camping officiel à proximité immédiate et que le propriétaire n'ait pas restreint l'accès.

En dehors des voies publiques, il est permis de planter sa tente sauf indication contraire. (voir la liste exhaustive des sites interdit sur le site ci-dessous)

  • Quand est-il nécessaire de demander au propriétaire ?

Si vous prévoyez de camper près de lieux d'habitation humaine ou de fermes.
Si vous prévoyez de camper plus d'une nuit.
Si vous prévoyez de planter plus de trois tentes.
Si la terre est cultivée.
Si vous prévoyez d'utiliser des tentes-roulottes, des tentes-caravanes, des caravanes, des camping-cars ou des campings similaires organisés à l'extérieur ou dans des zones urbaines.

Voici quelques règles à respecter mises à jour régulièrement :

Quelques sites utiles :

Camping en Islande