En ce moment
temps
06:03
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Centre
  4. > Mælifell : le volcan du Mælifellssandur

Mælifell : le volcan du Mælifellssandur

le 21 février 2020
Mælifell : le volcan du Mælifellssandur

La montagne Mælifell au nord de l'immense Mýrdalsjökull est une des plus photogéniques d'Islande. Sa forme de pyramide et ses flancs recouverts de mousse verte qui contrastent avec le désert noir du Mælifellssandur à ses pieds, en font un des paysages les plus surréalistes du pays.

Le petit sommet de Mælifell, véritable emblème de la région, est devenu ces dernières années un des spots préférés des photographes malgré son accès difficile le long de la piste F210.

Les origines de Mælifell

Mælifell sur la F210

C'était il y a 10.000 ans environ que Maelifell est apparu. Durant la dernière période de glaciation, la calotte glaciaire du Mýrdalsjökull s'est retirée après que des éruptions soient survenues sous celle-ci.

Le Mælifell est donc un volcan, haut de 200 mètres qui domine les plaines de sable noir de Mælifellssandur, avec, en arrière plan, le majestueux Myrdalsjökull et son volcan Katla.

Le volcan à cône composite Maelifell, qui signifie "mesurer la colline" (measuring hill), tient son nom des premiers habitants de l'île qui l'avaient nommé ainsi, comme neuf autres sommets islandais, pour s'en servir de points de navigation.

Mælifell et le Mælifellssandur

Mælifell

Les sols argileux de Mælifellssandur

La région de Mælifellssandur est un désert totalement inhabité qui se situe entre le glacier Mýrdalsjökull et le Torfajökull. On n'y trouve aucune végétation ou presque, uniquement des cendres noires et les méandres des nombreuses rivières qui sillonnent la région.

En s'approchant de Mælifell, le sol laisse apparaitre de larges zones argileuses le long de la F210. Cette piste F210, Fjallabaksleið syðri, est l'unique piste qui traverse ce paysage désolé et, est, sans aucun doute, l'une des plus belles pistes de tout le pays.

La pyramide verte de Mælifell se dresse fièrement au bord de la F210 et culmine à un peu moins de 800 mètres d'altitude.

Depuis quelques années, la région de Mælifell est connue pour avoir été un des lieux de tournages de nombreux films et autres séries TV comme Game Of Thrones par exemple.

Que faire près de Mælifell ?

Mælifell

Mælifell vu de Rauðibotn

Si quelques touristes tentent l'ascension du Mælifell (1H aller-retour), il faut savoir qu'il n'y a pas véritablement de sentier officiel "tracé" pour y monter et que l'ascension est très souvent glissante. Le panorama d'en haut, quand on se tourne en direction du Mýrdalsjökull et les sables noirs de Mælifellssandur, est stupéfiant.

La grande majorité des touristes se contentent de le photographier et de se promener autour du volcan et observent le sol argileux très surprenant à proximité de la pyramide. Les contrastes par beau temps sont saisissants et on prend beaucoup de plaisir à marcher dans le Mælifellssandur en contemplant le cône vert.

Si Mælifell mérite d'être photographié sous tous les angles, il est préférable de se trouver un peu à distance pour pouvoir le capturer totalement avec un appareil grand angle. Bon nombre d'amateurs préfèrent d'ailleurs photographier le site en prenant un peu de hauteur sur un des sommets des environs.

En effet, le mont Strútur au nord et surtout le plateau de Hólmsárlón, près de Rauðibotn, constituent d'excellents points de vue. La piste menant à Strútur se trouve juste derrière le Mælifell le long de la F210.

Comment aller à Mælifell ?

 

L'accès à Mælifell n'est pas simple mais plusieurs pistes permettent de rejoindre le sommet, certaines étant plus faciles que d'autres. Il faudra absolument un véhicule 4x4 pour rejoindre Mælifell et inutile de penser y aller en période hivernale, l'accès est fermé assez tôt après l'été et la F210 est une des pistes qui ouvre le plus tardivement en début d'été, généralement début juillet.

On rejoint Mælifell via 4 itinéraires, dont un seul est vraiment facile :

  • La F210 par l'ouest
  • La F261
  • La F210 et F233 par l'est
  • La F232

La F210 par l'ouest

Mælifell

Cet itinéraire est réservé aux gros 4x4. L'accès par l'ouest de la F210 a la réputation d'être le plus pittoresque mais également l'un des plus compliqué et le plus long ! En effet, si les décors de Fjallabak méritent vraiment le détour, la F210 réserve quelques surprise sur la première partie après l'intersection avec la F264.

Il faut traverser une bonne quinzaine de gués dont deux sont compliqués. Le premier est celui de la Ljósá avec plusieurs bras d'eau à traverser et une hauteur d'eau pouvant dépasser les 60 cm. Le second est celui de Bratþálskvísl,  en approchant l'intersection avec la F261. La hauteur de l'eau est similaire à celle de la Ljósá mais souvent avec plus de courant.

Une portion de route peut ensuite s'avérer délicate et est à proscrire avec des véhicules de locations type SUV car il faut rouler sur des grosses plaques qui nécessitent une bonne garde au sol.

La F261

Mælifell

Cet itinéraire est réservé aux gros 4x4 également. Moins intéressant que la F210, la piste F261 longe la Markarfljót et il vous faudra traverser également le fameux gué de Bratþálskvísl qui peut être très compliqué.

La F210 et F233 par l'est

Mælifell

Un peu plus accessible, cet itinéraire est un des deux à privilégier avec un véhicule 4x4 de location, mais attention, la Hólmsá peut être impassable certains jours ! En arrivant par l'est, que ce soit via la F233 ou la F210 au sud, les pistes sont beaucoup moins compliquées. Seule une difficulté intervient sur la fin, tout près de Rauðibotn où se trouve un passage à gué très large (celui de la Hólmsá) qui peut s'avérer délicat car il peut atteindre une hauteur de 50 cm. 

Maelifell par la piste F232

Mælifell

Maelifell - Lukas Bischoff@Dreamstime

L'accès par la F232 est le plus facile et le moins long (1H30). Il s'agit également d'un itinéraire qui peut être emprunté avec un SUV. Il y a bien quelques petits gués à franchir, mais aucun n'excède 30 cm et cet itinéraire passe à l'ouest du fameux gué de la Hólmsá et permet de l'éviter. Il s'agit probablement de l'itinéraire à privilégier pour ne prendre aucun risque.

Quel que soit l'itinéraire, lorsqu'on arrive à quelques kilomètres de Mælifell, la piste F210 se transforme en billard de cendres noires, sans aucun doute une des pistes les plus agréables d'Islande.

Quelques petits ruisseaux coupent la route par moment et il peut arriver en fin d'après-midi après des journées pluvieuses, que ces ruisseaux se transforment en petits marécages gorgés d'eau.