Guide

/

Centre

/

/

Le cratère Rauðibotn

Date 19 novembre 2020

Le cratère Rauðibotn

Le cratère Rauðibotn

C'est dans la région de Fjalllabak qu'on trouve le cratère Rauðibotn, plus exactement dans la région de Hólmsárlón. Ce petit oasis est un véritable joyau méconnu des hautes terres, un cratère de contrastes rouge et vert fluo au beau milieu des déserts volcaniques et au pied des deux immenses glaciers de Torfajökull et Mýrdalsjökull.

La rivière Hólmsá et ses petites cascades qui entourent le cratère rendent l'endroit encore plus féérique.

Rauðibotn et ses origines

Rauðibotn et ses environs

La mousse vert fluo de Raudibotn

Rauðibotn fait partie de la chaine de cratères volcaniques Eldgjá, ​​qui s'étend du glacier Mýrdalsjökull au glacier Vatnajökull. 

Une éruption terrible en 934 a produit un champ de lave qui a couvert pas moins de 800 kilomètres carrés et les conséquences météorologiques au niveau mondial furent catastrophiques et entrainèrent une famine dans toute l'Europe.

En approchant de la région de Rauðibotn, on est immédiatement surpris par le paysage dévasté des suites de cette éruption. Les couleurs également sont étonnantes et les contrastes saisissants.

Le nom Rauðibotn signifie littéralement "fond rouge" en référence à la couleur rouge des flancs du cratère. Le petit lac à l'intérieur du cratère est entouré d'un vert fluo du plus bel effet.

Rauðibotn et ses environs

La vue de Raudibotn sur le Maelifell

Au-delà du cratère en lui-même, les panoramas aux alentours sont incroyables avec des points de vue sur le Mælifell et le glacier Mýrdalsjökull inoubliables.

Comment aller à Rauðibotn ?

Rauðibotn est totalement isolé dans le sud du fjallabak et autant être clair tout de suite, l'endroit est très difficile d'accès.

Vous ne trouverez pas beaucoup de touristes sur place, car si l'endroit est méconnu, c'est aussi parce qu'il se trouve éloigné de la route numéro  1 et que le 4x4 est absolument indispensable pour s'y rendre.

En 4x4, il existe finalement 3 façons de rejoindre les environs de Rauðibotn :

  • La F210 par l'ouest
  • La F210 par l'est
  • La F233 par l'est

La F210 par l'ouest

En venant de Mælifell et l'ouest, la piste est absolument somptueuse, probablement une des plus belles d'Islande. En revanche, il ne s'agit pas de l'itinéraire le plus aisé. En effet, juste avant (1 km) de parvenir à la bifurcation qui monte vers Rauðibotn, il faut traverser la Hólmsá et ses méandres.

Si la rivière peut ne pas dépasser 40 cm par moment, celle-ci monte très fréquemment à 50, voire 80 cm. Autant dire impossible à traverser avec un 4x4 non préparé.

Rauðibotn et ses environs

La F210 par l'est

Il s'agit selon nous de l'itinéraire le plus simple et celui-ci ne comporte pas de difficultés particulières. En partant de Vik et la route numéro 1 au sud, il faut prendre la F209 puis la F210 en direction du nord. Si la route est très cabossée, elle ne comporte pas de gués ni de difficultés. Un ou deux kilomètres après avoir passé le croisement avec la F233, la piste non indiquée part vers le nord en direction de Rauðibotn, juste avant le fameux gué de la Hólmsá.

La F233 par l'est

La F233 peut être empruntée par les visiteurs qui viennent du nord en provenance de Landmannalaugar. Celle-ci comporte toutefois une difficulté avec un gué important comme la F210 par l'ouest.

La piste jusqu'à Rauðibotn

Quel que soit l'itinéraire emprunté, la piste qui monte au nord jusqu'au parking de Rauðibotn est courte (1 km) et ne comporte aucune difficulté. Le parking n'est pas indiqué, mais on comprend très bien qu'il s'agit de la fin de la piste (voir photo).

La randonnée jusqu'au cratère

Rauðibotn parking

Le fameux "parking" de Rauðibotn en 2021

Il n'y a finalement ni sentier balisé ni la moindre indication pour trouver le cratère, mais l'itinéraire est assez simple. De nombreuses traces au sol aident à se repérer. Il faut monter en face du parking en direction de la coline et s'enfoncer vers le nord sur un kilomètre environ. D'ici, la vue vers Mælifell et les sandurs est incroyable, on pourrait rester des heures devant ce panorama à couper le souffle.

On voit quelques petites cascades au bord de la Hólmsá en contrebas et le sentier se divise ensuite en deux et nous offre deux possibilités : monter en haut du cratère par la droite ou poursuivre tout droit et arriver au bord du lac Rauðibotn. Nous préconisons vivement de faire le tour du cratère par le haut et de redescendre ensuite.

Rauðibotn carte

Il faut prendre le temps de faire le tour du cratère et ne pas hésiter à monter un peu en hauteur pour pouvoir disposer des meilleurs points de vue. Par beau temps, les couleurs de la région sont stupéfiantes.

Il ne faut compter que 1h30 pour effectuer la boucle de 5 km qui relie le parking au cratère de Rauðibotn.

Rauðibotn et ses environs

Les flancs rouges de Rauðibotn sont recouverts de mousse et par beau temps les contrastes sont encore plus marqués.

Pour les plus courageux, il est possible de poursuivre la marche le long de la Hólmsá jusqu'au lac de Hólmsárlón ou encore de rejoindre la source chaude de Strútslaug derrière le Mælifell.

Crédit photo vue aérienne : Thanayu Jongwattanasilkul@Dreamstime