En ce moment
temps
06:13
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Sud
  4. > Le volcan Katla

Le volcan Katla

le 13 septembre 2020
Le volcan Katla

Le volcan Katla est un redoutable volcan islandais célèbre pour ses éruptions dévastatrices qui ont marqué l'histoire.

Situé sous la calotte glaciaire du Mýrdalsjökull, Katla est le voisin du fameux Eyjafjallajökull, bien connu des Européens pour avoir bloqué tout le trafic aérien suite à une éruption en 2010.

Le Katla est un volcan actif bien plus dangereux que son voisin Eyjafjöll. Historiquement, il se réveille en moyenne deux fois par siècle.  Sa dernière véritable éruption datant de 1918, il est fort probable, selon les spécialistes, qu'une éruption se produise dans les années à venir.

Katla : sans doute le volcan le plus dangereux d'Islande

Littéralement, Katla signifie "bouilloire" en islandais. Le volcan culmine à 1512 m d'altitude et le cratère à son sommet s'étend sur plus de 14 km de long et 10 km de large !

Il est entouré de l'Eyjafjöll à 20 km à l'ouest, le Mýrdalssandur à l'est et fait partie de la zone même volcanique que l'Hekla, les Lakagigar ou encore Eldgja, rien que ça...

Il est d'ailleurs relié à l'Eyjafjöll par un réseau de canaux de magma ce qui fait que lors de l'éruption d'un volcan, il provoque très souvent un impact chez son voisin. Le Mýrdalssandur est un vaste désert et est finalement la plaine d'épuration où les inondations glaciaires se déversent et façonnent le paysage depuis des siècles.

Comme beaucoup de volcans en Islande, les éruptions du Katla sont peu explosives car elles sont sous-glaciaires. Les éruptions se passent en général sous la glace de l'immense Mýrdalsjökull ce qui provoque ce que les Islandais appellent, des "jökulhlaups", littéralement "courses de glacier".

Comme vous l'aurez compris, ces jökulhlaups sont des crues très brutales et dévastatrices qui sont la conséquence directe de la rencontre entre la lave et la glace qui génèrent une vidange brutale d'un lac glaciaire dans les alentours...

Le raz de marée emporte alors tout sur son passage, jusqu'à l'océan. Le débit de la boue qui dévale les plaines est alors hallucinant à plus de 100.000 mètres cubes par seconde.

Ce risque de jökulhlaups est une des raisons qui explique pourquoi il y a très peu de villages et d'habitations au sud du Mýrdalsjökull à l'exception du petit village de Vik, qui a largement souffert des éruptions du Katla par le passé. C'est d'ailleurs à Vik que se trouve l'Icelandic lava show un spectacle de lave et une démonstration inspirés des éruptions du Katla.

Les éruptions récentes de Katla

Katla

  • L'éruption de Katla de 1918

Il s'agit de la dernière véritable éruption en date du volcan Katla. L'éruption de 1918 a marqué les esprits à tel point que Katla est devenu un prénom féminin populaire en Islande.

L'éruption de 1918 a provoqué un immense jökulhlaup qui a tout emporté sur son passage en transportant des morceaux de glace gigantesques et des flots de boue avec un débit plus puissant que celui du fleuve Amazone. Les sédiments transportés ont étiré la côte du sud de l'Islande de plusieurs kilomètres. Les locaux racontent qu'un iceberg de la taille de six maisons a été retrouvé dans la mer au sud de Vik.

Pour comparaison, l'éruption de Katla de 1918 a généré cinq à dix fois plus de matière que celle de l'Eyjafjallajökull en 2010 et équivalente à celle du mont St Helens en 1980.

  • Le jökulhaups de 2011

Même s'il ne s'agit pas véritablement d'éruptions mais plutôt d'un petit relâchement de chaleur de la caldeira, l'année 2011 a été marquée par un jökulhlaup qui a coupé la route numéro 1.

Dès la mi-juin, les spécialistes observent des séismes près de Katla. Mais ce n'est que le 8 juillet que les capteurs de la rivière Mulakvisl alertent sur une montée des eaux significative. En quelques heures, le niveau de la rivière est alors monté de plusieurs  mètres et la route numéro 1 a été complètement coupée.

Même si les dégâts ne furent pas très importants en 2011, l'accès ne pu être rétabli que le 16 juillet.

Les activités près de Katla

Il est très compliqué de s'approcher de Katla puisque celui-ci se trouve sous la calotte glaciaire du Mýrdalsjökull. La piste 214 quelques kilomètres après le village de Vik i Myrdal est une piste magnifique qui part vers le nord en direction du camping de Þakgil. Il s'agit de la seule piste qui permet finalement de s'en approcher.

A partir du camping, de nombreuses randonnées sont possibles et partent en direction du Kötlujökull, Sker, Maelifell ou encore Jökulshöfuð.

Katla est surtout réputé pour les visites de ses grottes de glace. En effet, au départ de Vik, il est possible de faire une excursion en superjeep qui nous mène jusqu'au glacier Kötlujökull à l'intérieur duquel on explore une grotte de glace.

Une fois arrivé près de la grotte de glace, un guide vous équipe d'une paire de crampons, d'un casque et d'une lampe frontale avant de partir découvrir les tunnels de glace du glacier et leurs couleurs incroyables.

Crédit photo top article :  Luis@fotolia

Grotte de glace Katla