En ce moment
temps 11°
10:45

Le Laki (Lakagigar)

le 24 novembre 2012
par Sig
Le Laki (Lakagigar)

Le Laki ou plutôt Lakagígar en Islandais qui signifie « les cratères de Laki » est un volcan d’Islande constitué de pas moins de 130 cratères sur une longueur de 25 kilomètres environ. Situé dans le Sud de l’île entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, le Laki propose un paysage absolument unique, conséquence d’une éruption gigantesque au XVIIIème siécle.

L’éruption de 1783

C’est en 1783 que l’éruption du Laki commença pour se terminer l’année suivante en provoquant la seconde plus grande éruption des temps historiques et un véritable désastre pour l’Islande. Une fissure volcanique de 25 km s’ouvrit alors et une éruption gigantesque eu lieu ainsi que de fortes émissions de gaz sulfuriques qui furent à l’origine de lourdes conséquences climatiques.

Les dégâts furent non seulement dramatiques pour l’Islande, qui perdit alors 25% de sa population à cause de la famine qui fut entrainée par cette éruption, mais également pour le reste de l’Europe. Certains historiens mettent également en avant le fait que cette éruption puisse être un des éléments déclencheur de la révolution Française de 1789, en raison des récoltes désastreuses et la famine qui s'abattit ensuite sur la France.

Se rendre au Laki

La chaine de volcans du Laki Aujourd’hui, la région du Laki est très appréciée des touristes car les paysages sont absolument uniques et les vestiges de cette éruption sont parfaitement visibles.

Tout près de Kirkjubaejarklaustur dans le sud de l’Islande, une seule piste mène au Laki, il s’agit de la F206, accessible aux véhicules 4x4 uniquement. Au bout de la piste celle-ci fait une « boucle » avec la F207, la fameuse « boucle du Lakagigar ».

La piste est assez accidentée et pas moins de 5 gués sont à passer pour arriver au pied du volcan. Le débit de ces gués est généralement assez faible et la hauteur excède rarement 30 cm. Cependant, un gué plus important se situe au bout de la boucle de la F207 et celui-ci peut être assez profond. Beaucoup de touristes repartent d’ailleurs par la F206 sans emprunter la F207 et ainsi évitent ce gué. Ceci dit, c’est le long de cette piste que se trouvent une bonne partie de la chaine des cratères.

D'autres touristes privilégient le survol de la chaine de volcan via une excursion organisée, un moment absolument magique qu'il est possible de faire toute l'année au départ de Skaftafell : Survol de Lakagigar

Un paysage époustouflant

Après pas moins de 3H de pistes, on arrive au pied du Laki, il faut alors monter en haut de celui-ci pour contempler le paysage incroyable que nous offre la chaine de volcan. Environ 45 minutes sont nécessaires pour parvenir au sommet. Le paysage chaotique et accidenté du lieu donne une bonne idée de l’ampleur du désastre qu’a pu être l’éruption.

D’en haut, la série de volcans couverts de mousse apparaît de façon très claire. Ceux qui souhaitent faire la boucle par la 207 auront la chance de se rapprocher au plus près des volcans et des cratères parfois remplis d’une eau d’un bleu limpide contrastant avec le vert de la mousse. 1H30 supplémentaire sont nécessaires pour effectuer la boucle. Il faut donc compter une journée dans la globalité si on veut prendre son temps pour profiter du site et revenir à Kirkjubaejarklaustur. Crédit Photo : © Julie LEGRAND - Fotolia.com © Alexander Bartels - Fotolia.com