En ce moment
temps
10:21
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Centre
  4. > Landmannalaugar
  5. > Veiðivötn et ses lacs

Veiðivötn et ses lacs

le 28 juin 2020
Veiðivötn et ses lacs
5.0 / 5

Située au nord est de la réserve naturelle de Fjallabak, la région de Veiðivötn est un ensemble de 50 lacs magnifiques qui constituent un oasis au beau milieu d'un désert de sable noir.

Les 50 lacs de Veiðivötn se trouvent dans une vallée, créée plutôt récemment à l'échelle de la terre, puisque ce n'est qu'en 1477 qu'une éruption du volcan Bárðarbunga a créé cet ensemble de cratères qui se sont transformés en maar au fil du temps. Un maar est un cratère rempli d'un lac, on en trouve d'ailleurs beaucoup en Islande.

La zone s'étend sur près de 20 km de long sur 5 km de large et les lacs sont reliés les uns aux autres par des rivières. La principale d'entre elles étant la fameuse Tungnaá qui se jette dans la Þjórsá, le plus grand fleuve d'Islande.

C'est également dans la région de Veiðivötn que se trouve une des branches du rift qui traverse l'Islande et on y trouve d'ailleurs de nombreuses fissures volcaniques.

Ici, on ne croise que très peu de touristes, même en été. L'endroit est sauvage et majoritairement fréquenté par des Islandais venus pêcher.

En effet, Veiðivötn signifie les "lacs de la pêche", et l'endroit est considéré comme le paradis des pêcheurs ! Comme son nom l'indique, on y trouve énormément de poissons, principalement d'énormes truites (+ de 20 kg) et des ombles chevalier.

Comment se rendre à Veidivotn : la F228

Veidivotn

Même si la région est une des plus belles du centre de l'Islande, elle est souvent délaissée des touristes au profit de la région de Landmannaugar tout proche.

En effet, les lacs ne sont pas simples d'accès car très isolés et accessibles uniquement à partir d'une piste : la F228. Inutile d'imaginer y aller en hiver, la F228 n'est de toute façon généralement ouverte que fin juin et ferme à partir d'octobre.

Pour s'y rendre, il est donc impératif de disposer d'un véhicule 4x4 d'autant plus que la piste nécessite de traverser deux gués, souvent passables assez facilement, mais qui peuvent être assez profonds.

On emprunte la F228 à partir de la F26. Au départ de Hrauneyar, il suffit de remonter la F26 en direction du sprengisandur sur 14 km (15 minutes environ) avant de voir la F228 qui part sur la droite.

A partir d'ici, il ne faut compter que 45 minutes pour effectuer les quelques 20 km de piste jusqu'aux Veidivotn. La piste, comme souvent dans la région, est absolument magnifique par temps clair et traverse un désert de cendres elle est très douce, agréable et peu cahoteuse.

Le premier gué se passe généralement assez facilement. Le second, plus près des des lacs, peut s'avérer plus profond. 

A partir d'ici, une multitude de pistes sillonnent les alentours des lacs ce qui vous permet d'en faire le tour comme bon vous semble.

Il faut savoir qu'il est également possible d'arriver par la F229 à l'ouest de Tungnaarjökull, mais très peu de voyageurs empruntent cette piste.

Veidivotn : un panorama époustouflant et de nombreuses balades

Lacs de Veidivotn

Quand on arrive à Veidivotn, on est forcément impressionné par ce panorama. Les paysages de Veiðivötn font partie de ceux qui restent longtemps dans la tête des voyageurs.

Le contraste entre le sable noir et les eaux bleues des différents lacs combinés aux collines et cratères recouverts de mousses vertes et de cendres est tout simplement incroyable.

Les lacs justement, on en compte 50. Ils ont bien sûr tous un nom comme c'est systématiquement le cas en Islande. Le plus grand est le Litlisjór mais on peut également citer Grænavatn, Skyggnisvtan, Stóra-Fossvatn, Skálavatn, Hraunvötn, Ónýtavatn, Snjóölduvatn ou encore Arnarpollur.

Sur place, il n'y a pas vraiment de parcours prédéfini, généralement les photographes se baladent entre les différents lacs à la recherche des meilleurs spots photo. Souvent, il s'agit de trouver un cratère plus haut que les autres pour pouvoir avoir un excellent panorama et un beau point de vue.

Difficile de dire combien de temps consacrer sur place. On peut facilement y passer une journée complète, mais souvent les visiteurs y restent moins longtemps. Très souvent, en été, les amateurs se rendent sur place en fin d'après-midi pour y faire un pique-nique et attendre le meilleur moment avec la lumière rase du soleil de minuit.

En soirée, la lumière sur les lacs Veidivotn est tout simplement incroyable, un peu comme celle qu'on peut avoir à Langisjor un peu plus au sud de la Tungnaá.

Concernant les randonnées, certaines sont indiquées près des cabanes de pêcheurs à côté du lac Tjaldvatn même si la plupart des amateurs se baladent simplement autour des lacs.

Parmi les randonnées "officielles", les 28 et 29 (voir plan) sont les plus connues. 

La randonnée 29 part vers le sud ouest en direction du lac Graenavatn et se rapproche de la rivière Tungnaá pour un joli point de vue sur les méandres de celle-ci.

La randonnée 28 est la plus prisée. Elle part de Tjaldvatn et descend vers le sud en direction de Snjóölduvatn avant de faire une boucle et remonter en direction du nord par l'autre côté des lacs, Ónýtavatn notamment. Il faut compter environ 16 km pour effectuer la boucle complète, sachant qu'il est possible de "couper" à tout moment pour raccourcir la randonnée.

A part quelques locaux qui font le tour des lacs en VTT, il n'est pas rare de ne croiser personne autour des lacs en soirée, on se sent alors vraiment seuls au monde...

Veidivotn carte