En ce moment
temps
14:28
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Centre
  4. > Landmannalaugar : le guide complet

Landmannalaugar : le guide complet

le 02 août 2020
Landmannalaugar : le guide complet
4.7 / 5

La région de Landmannalaugar est peut-être la plus belle de tout le pays et est une visite obligatoire pour tout amateur de randonnée qui se rend en Islande. 

Montagnes de rhyolite colorées, phénomènes volcaniques, contrastes exceptionnels, randonnées merveilleuses et sources chaudes : voilà un aperçu de ce qui vous attend dans la région.

Landmannalaugar est donc une zone géothermique perdue sur les hautes terres du sud de l'Islande dans la réserve naturelle de Fjallabak. Cette réserve naturelle a été créée en 1979 et s'étend sur près de 500 km². Le camping sauvage est interdit dans toute la réserve naturelle.

Landmannalaugar et la Réserve naturelle de Fjallabak

Landmannalaugar

C'est le volcan Torfajökull et ses différentes éruptions qui est à l'origine de ce paysage fantastique. Les éruptions sont très anciennes et les roches que l'on trouve dans la région datent de 8 à 10 millions d'années. L'éruption la plus récente date de 1480 et a notamment donné naissance à la coulée de lave de Laugahraun ainsi qu'au cratère Ljótipollur.

La région de Fjallabak, littéralement "dos de la montagne" doit son nom aux montagnes fortement ravinées et entaillées de profondes vallées.

Particularités géologiques

Montagnes de Rhyolite

Crédit photo :  Fyle@fotolia

Ce qui frappe immédiatement à l'approche de Landmannalaugar et quand on commence à rentrer dans le Fjallabak ce sont les couleurs et les contrastes. Dans un premier temps vertes et noires, les montagnes en se rapprochant de Landmannalaugar prennent ensuite de multiples couleurs : des tons de jaune du soufre, orange, rose et même un ton bleuté de la rhyolite parfois, qui contrastent avec le noir des coulées de lave. On en prend clairement plein les yeux.

Les Montagnes de Rhyolite

Ce qui marque le plus les touristes est probablement l'apparence des montagnes de rhyolite. On a parfois l'impression de se trouver devant une peinture tant les couleurs sont étonnantes. Les superbes teintes orangées de la montagne Barmur près du parking de Landmannalaugar contrastent avec le noir et le bleu de Bláhnúkur.

Bláhnúkur, le "pic bleu" culmine à 940 m et fait partie de la chaîne de Torfajökull. Tout près de lui, Brennisteinsalda, "onde soufrée", du haut de ses 855 m propose tout un panel de couleurs : le rouge du fer, le jaune des sulfures, le bleu et le noir de la lave et le vert des lichens. Des fumerolles sont également présentes au pied de Brennisteinsalda.

Les lacs

Deux lacs sont situés tout près de Landmannalaugar, il s'agit de Frostastaðavatn et de Ljótipollur. Frostastaðavatn, tout d'abord, est entouré d'une montagne rouge et noire qui témoigne de l'activité volcanique passée. Ces couleurs tranchent avec le vert du lac à ses pieds.

Ljótipollur, quant à lui, est situé un peu plus au Nord et est l'un des lacs les plus connus de la région. Ses eaux sont d'un bleu sombre et ses rives ont des teintes rouges parsemées de vert. Il est peu profond et c'est une éruption datant de 1477 qui a formé le cratère d'un diamètre de 1500 mètres.

Un peu plus à l'écart se trouvent les superbes lacs de Veiðivotn qui sont également un must de la région. Enfin, un peu plus au sud, on trouve les superbes lacs de Langisjor et probablement ce qui est un des plus beaux panoramas de tout le pays.

Les sources chaudes

Landmannalaugar

Littéralement "le bain chaud pour les gens du pays", Landmannalaugar est un petit oasis au milieu du désert des hautes terres et est en partie connu pour sa mythique source chaude. Il s'agit d'une des sources les plus agréables du pays. Tout d'abord parce que la rivière d'eau chaude se situe à proximité du camping de Landmannalaugar et au beau milieu d'un panorama époustouflant de montagnes de rhyolites. Ensuite, parce que les eaux naturellement chauffées atteignent une température idéale de 36 à 40 degrés toute l'année ce qui donne l'occasion aux randonneurs de se relaxer après plusieurs heures (ou plusieurs jours !) de marche.

Les Champs de Lave

On trouve 3 champs de lave à Landmannalaugar : Hrafntinnuhraun, Namshraun et Laugahraun qui est le plus connu et le plus récent. Ces champs de lave entourent les différentes montagnes de rhyolites et renforcent le côté inquiétant du lieu avec leur couleur noire. La coulée commence au pied de Brennisteinsalda et s'étale à ses pieds en barrant la petite vallée de Vondugil comme pour forcer le torrent de Námskvísl à s'écouler contre la montagne Suðúrnamur. La randonnée de Laugahraun constitue une des plus belles randonnées du site.

Dormir dans la région de Landmannalaugar

Camping de Landmannalaugar

Crédit photo : Kushnirov Avraham@AdobeStock

Le camping est un des plus célèbres du pays et le seul hébergement qu'on trouve sur place.

Bon nombre de touristes restent plusieurs jours dans la région pour multiplier les randonnées et le camping constitue donc le seul endroit sur place où dormir. Le site officiel du camping qui permet également de réserver est celui de Ferðafélag Íslands, La "Iceland Touring Association" :

Un vaste terrain de camping permet de planter sa tente au pied des montagnes et de la rivière d'eau chaude. Le camping est globalement plutôt bien équipé.

Une grande cabane de deux étages se trouve au centre du camping et propose différents équipements : lits superposés, cuisine, rangements. A l'étage, on trouve encore plusieurs cabines de couchage séparées. Les sanitaires se trouvent dans un bâtiment séparé et chauffé et une cuisine ouverte est également disponible.

Les autres hébergements proches ne sont pas très nombreux puisqu'on en trouve que 2 ! Un situé en direction du nord par la 208, l'autre en direction d'Eldgja par la F208.

Le village le plus proche, en l'occurrence Hrauneyar au nord, propose un hôtel, le Highland Center. il se trouve à 1H de route au nord par la 208 ( voir la carte de Landmannalaugar plus bas dans l'article). Cet hôtel a très bonne réputation mais est rapidement plein en période estival et il est souvent nécessaire de réserver longtemps à l'avance. Aussi, comme il est parfaitement situé et qu'il y a très peu d'hébergements dans le coin, il est plutôt cher.

Plus au sud, l'autre alternative est l'Hólaskjól Cabin tout près (7 km) de l'Edlgja. Il est idéalement situé pour les voyageurs qui désirent poursuivre leur aventure en direction du sud par la F208 en passant par Langisjor et la faille d'Eldgja. Les cabanes sont très bien entretenues et le site est largement réputé dans la région.

Attention, il faudra passer une quinzaine de gués de niveau normalement faciles (voir le chapitre ci-après sur la F208 sud) mais la F208 sud est une des plus belles pistes du pays et mérite franchement le détour.

Quand et comment se rendre à Landmannalaugar ?

Gué en arrivant à Landmannalaugar

Situé à 180 km de la capitale Reykjavik, Landmannalaugar n'est pas forcément facile d'accès. Le site est accessible en voiture uniquement entre juin et septembre et selon les conditions météo. Il est possible d'y aller en hiver mais uniquement en excursion organisée (voir chapitre excursions organisées). Le site est donc majoritairement visité en été et n'est accessible qu'en véhicule 4x4.

En effet, même si on trouve régulièrement sur Internet l'information précisant que le site est accessible par la 208 Nord en véhicule traditionnel (c'est techniquement vrai), ce n'est tout de même pas autorisé. Aussi, la plupart des loueurs de véhicules ne prendront pas en charge les dommages causés sur le véhicule en cas de problème sur une piste de Landmannalaugar avec un véhicule traditionnel. Il est primordial de se renseigner auprès de votre loueur avant de se lancer.

Il existe un gué à l'entrée du camping de Landmannalaugar mais que peu empruntent car il est possible de garer son véhicule quelques mètres en amont. Ce profond gué peut donc être évité.

Les différentes pistes qui mènent à Landmannalaugar

En 4x4, il existe finalement 3 moyens d'accéder à Landmannalaugar via 2 pistes :

  • La F225
  • La 208 nord
  • La F208 sud

La piste F225

La F225 est une des 3 plus belles pistes d'Islande mais ce n'est pas la plus facile et plusieurs gués se présentent sur le chemin. Le début du trajet ne pose aucun problème, les paysages splendides de la réserve de Fjallabak commencent à se révéler au bout de quelques kilomètres après avoir laissé la route 26. Le grand volcan Hekla se montre ensuite sur la droite le long de la piste F225. On traverse alors un désert de cendres et de champs de lave.

Les premières difficultés commencent au bout d'une douzaine de kilomètres après avoir bifurqué sur la F225 avec l'apparition des premiers gués à franchir.

Comme pour toutes les traversées de piste il est primordial de se renseigner sur la hauteur des gués avant de les franchir car même si ceux de la F225 sont souvent plutôt faciles, il peut arriver que 2 d'entre eux soient un peu profonds. Au total, il y aura 3 gués avant d'atteindre le carrefour avec la piste F208. Il faut compter une bonne heure de piste entre le début et la fin de la F225 mais la piste en vaut vraiment la peine !

La 208 nord

Il s'agit de la route privilégiée par la plupart des touristes car c'est la plus facile et la plus rapide (compter 1H entre le camp de base et Hrauneyar). C'est juste après le village de Hrauneyar le long de la route 26 que commence la 208 qui ne se transforme en F208 (piste) qu'après Landmannalaugar en direction du sud.

La première partie sur la 208 est donc plutôt simple et ne comporte aucun gué jusqu'à Landmannalaugar. La route est parfois accidentée, bien sûr, et avec un peu de tôle ondulée sur des portions de quelques kilomètres. Bien que moins spectaculaire que la F225, cet accès propose tout de même un panorama très agréable. 

La F208 sud

Graenagil

Quand on est dans le sud du côté de Vik, l'envie est grande de "couper" tout droit par les pistes pour rejoindre Landmannalaugar.

C'est tout à fait possible, néanmoins, l'accès par la F208 entre Vik et Landmannalaugar est plus compliqué car de nombreux gués sont à traverser (une quinzaine). Il faut compter pas moins de 2H entre la route numéro 1 au sud et le parking avec 1 gué pouvant être important près de Eldgja. La piste est superbe et alterne entre montagnes, désert de cendres et lacs.

Le célèbre site d'Eldgja se trouve d'ailleurs le long de la piste et c'est également la F208 sud qui permet de rejoindre le mythique lac de Langisjor vers l'est via la F235.

Météo et ouverture des pistes

Ici plus qu'ailleurs, il est primordial de se renseigner sur le site de road.is avant de prendre la route. Quand on part à Landmannalaugar, on part pour au minimum 2H de route aller-retour, donc mieux vaut être certain d'en profiter une fois sur place. La région est en altitude et le temps change vite sur place, il est donc recommandé de se renseigner au point d'information du camp de base avant de se lancer dans une longue randonnée.

Les routes 208 et 225 qui mènent à Landmannalaugar ouvrent généralement à la mi juin mais il peut arriver certaines années qu'elles n'ouvrent que début juillet. Voici une estimation moyenne des ouvertures des pistes proposée par road.is (voir image).

Ouverture des pistes

Rejoindre le site en bus

Il est aussi possible de rejoindre le site en bus. Le site https://icelandbybus.is propose une ligne Reykjavik / Hveragerði / Selfoss / Hella / Leirubakki / Landmannalaugar quotidiennement entre le 10/06 et le 15/09. Le bus part à 7H15 le matin pour une arrivée à 12H. Pour ceux qui ne souhaitent rester qu'une journée, le bus repasse à 18H, ce qui laisse donc 6H pour randonner avant un retour vers 21h30 à Reykjavik.

Plus d'informations :

Les excursions organisées

Pour éviter de se soucier des problématiques de transport et également pouvoir accéder au site en dehors de la période estivale, de plus en plus de voyageurs optent pour les excursions organisées vers le Landmannalaugar. Voici quelques exemples :

Randonnées et sites d'intérêts

 

Si certains touristes restent plusieurs jours sur place, la plupart préfèrent n'y consacrer qu'une journée. Tout dépend de ce que vous comptez y faire : certains treks comme le célèbre Laugavegur se font en 5 jours voire 7 pour les courageux qui descendent jusqu'à Skogar!

Carte des randonnées

La grande majorité des voyageurs vont privilégier quelques randonnées courtes de quelques heures et ne vont rester qu'une journée ou même qu'une après-midi sur place. Les sites d'intérêt sont nombreux et les idées de randonnées multiples donc ceux qui décident d'y consacrer 2 jours ne s'y ennuieront pas!

Alors, si on ne reste qu'une journée que voir à Landmannalaugar ? Beaucoup se concentrent sur la randonnée de Blanhukur ou Brennisteinsalda voire la combinaison des deux !

Il existe une carte de la région plutôt bien faite qui permet de situer chaque randonnée :

Voici une liste non exhaustive des randonnées et points d'intérêt de la région.

Landmannalaugar Thorsmork

★★★★★

Durée : 5 jours Trajet : 55 km

Il s'agit là du plus célèbre et prisé trek d'Islande. Celui qu'on appelle Laugavegur permet de rejoindre la vallée de Thorsmork à partir du camping de Landmannalaugar (ou l'inverse) en 5 jours. Il est également possible de prolonger le plaisir en partant de Skogar jusqu'à Landmannalaugar en 7 jours. Toutes les informations détaillées et les étapes de ce trek sont expliquées dans :

Blanhukur

★★★★★

Durée : 2H30 Trajet : 5.7 km

Blanhukur est sans doute la randonnée favorite des voyageurs et celle qu'il faut privilégier si vous deviez n'en choisir qu'une. La montagne de cendres grises et noires domine le site avec ses teintes bleues et vertes. L’ascension est raide mais révèle des paysages incroyables. D'en haut, la vue est totalement à couper le souffle et le panorama proposé absolument unique. On voit toute la région de la haut et ça se mérite ! il faut compter 2H30 de randonnée pour effectuer la boucle de 5.7 km.

Brennisteinsalda

★★★★

Durée : 2H30 Trajet : 6.3 km

La randonnée de Brennisteinsalda est une randonnée courte qui peut être faite même pour les voyageurs ne restant qu'une demi journée sur place. En effet, il faut compter 2H30 aller et retour au départ du camp de base pour monter sur la superbe montagne et ses flancs orangés et rougeâtres. La randonnée est de niveau intermédiaire car en arrivant au sommet, la pente est un peu plus raide. Il est également possible de combiner cette randonnée avec une autre comme celle de Laugarhaun ou encore de Bláhnúkur.

Breinnisteinsalda

Crédit photo : Fyle@fotolia

Laugarhaun

★★★★

Durée : 2H00 Trajet : 4.5 km

La fameuse coulée de lave de Laugahraun se repère de loin dans le paysage du site. La randonnée de Laugahraun est probablement la plus courte et la plus facile des randonnées proposées. Les quelques 4.5 km peuvent être effectués en 2H même avec des enfants car la marche est facile et sans ascension. Le passage au pied de Brennisteinsalda entre les fumerolles est à couper le souffle et la découverte du canyon de Graenagil et ses couleurs vertes totalement improbables ne laissent pas insensible.

Tous les détails de cette randonnée dans :

Sudurnamur - Vondugil

★★★★

Durée : 3H30 Trajet : 8.5 km

La randonnée de Sudurnamur propose un tout autre décor. Du haut de ses 916 m, Suðurnàmur propose un sentier verdoyant à ses pieds puis un plateau rouge et jaune. Du sommet, on domine la vallée et le champ de lave de Laugarhraun avant de redescendre dans la vallée de Vondugil. Il faut marcher 8.5 km pour effectuer cette boucle et 3H à 4H seront nécessaires pour venir à bout de cette randonnée.

L'ascension du Skalli

★★★★★

Durée : 6H30 Trajet : 15 km

Lorsque qu'on a une image de la région de Landmannalaugar en tête, ce sont ces splendides sommets, montagnes de rhyolite de la région de Torfajökull, en partie enneigées qui offrent un contraste et un panorama à couper le souffle. Et bien c'est sans doute en effectuant la randonnée de Skalli, que les plus courageux pourront admirer les plus beaux panoramas. 

L'ascension du Skalli est une randonnée mythique mais difficile par sa durée et certains passages un peu glissants et boueux, voire des passages à travers les névés fin juin début juillet. L'ascension est inoubliable et permet de reboucler à la fin par Blanhukur pour finir en beauté.

La réserve de Fjallabak

Crédit photo : Martin M303@fotolia

Langisjor

★★★★

Au sud de la F208, la F235 mène à Langisjor, un lac de toute beauté. Long d’environ 20 km et large de 2 km, le lac de Langisjór est un des plus grands d'Islande. Il semble coincé entre deux chaines de montagnes : celle de Tungnaárfjöll (1018m) et celle de Fögrufjöll (1090 m). Il a été formé par différents phénomènes volcaniques. Sur la F235, quelques gués sans difficultés particulières se dresseront devant vous.

Eldgja

★★★★

Eldgjá (littéralement "Gorge de Feu") est tout simplement la plus grande fracture éruptive au monde. Situé un peu à l'écart au sud de Landmannalaugar, il faut rendre la F208 sud pour s'y rendre. L'Eldgja proprement dite est une gorge de 8 km de long située au milieu de la fissure et dans laquelle se précipite la rivière Norðari-Ófæra en formant la cascade Ófærufoss. Concrètement, la fissure est un immense effondrement de 600 m de large pour 140 m de profondeur et jusqu'à 270 m par endroit.

La fissure est la conséquence directe d'une spectaculaire éruption du système volcanique de Katla en 934. Encore aujourd'hui on peut voir des coulées de lave qui tapissent le fond de la fissure. Cependant, la plupart des coulées de laves d'Eldgjá ont été recouvertes des années plus tard par celles de Lakagigar (laki). Outre le canyon en lui même, l'autre intérêt de la visite est sans doute la cascade Ófærufoss, une superbe chute à plusieurs niveaux au milieu de ce paysage dévasté.

Ljótipollur

★★★★

Le fameux petit lac de Ljótipollur peut être rejoint en marchant à partir du camp de base. Il s'agit de la randonnée 4 de Landmannalaugar et même si les sentiers sont faciles, il faut compter 4 à 6H pour terminer cette boucle de 13.5 km. Le long de la rando, on passe par le cratère d'explosion de Ljótipollur, le lac Frostastaðavatn et la rivière glaciaire Jokulgilskvisl.

Sinon, sachez qu'il existe une piste pour rejoindre le lac en voiture pour ceux qui souhaitent simplement admirer le lac et son cratère mais un bon 4x4 est obligatoire car la montée est très raide avec de gros cailloux.

Frostastaðavatn

★★★★

Le lac de Frostastaðavatn est stué proche du parking de Landmannalaugar. Une ancienne coulée de lave est encore très visible en provenance de la montagne Suðurnámur et qui se jette dans le lac. Il y a d'ailleurs pas moins de trois coulées de lave qui entourent le lac :

  • Frostastaðahraun vers l'est
  • Námshraun et Norðurnámshraun au sud
  • Dómaldalshraun au nord

Le panorama autour de Frostastaðavatn est de toute beauté car en plus de ses coulées, la belle montagne Suðurnámur qui culmine à 920 mètres derrière surplombe le lac et ses sommets de rhyolite se reflètent parfois dans le lac paisible.

Veidivotn

★★★★

Située au nord est de la réserve naturelle de Fjallabak, la région de Veiðivötn est un ensemble de 50 lacs magnifiques qui constituent un oasis au beau milieu d'un désert de sable noir.

Les 50 lacs de Veiðivötn se trouvent dans une vallée, créée plutôt récemment à l'échelle de la terre, puisque ce n'est qu'en 1477 qu'une éruption du volcan Bárðarbunga a créé cet ensemble de cratères qui se sont transformés en maar au fil du temps. Un maar est un cratère rempli d'un lac, on en trouve d'ailleurs beaucoup en Islande.

Sigöldugljúfur

★★★★

Le canyon au nom imprononçable de Sigöldugljúfur n'a été découvert que très récemment. Il n'est pas indiqué et est situé près du lac de Krokslon (voir carte ci-dessus). Il s'agit d'un magnifique oasis avec de superbes cascades très photogéniques qui se jettent dans un canyon et une eau turquoise absolument sublime.

A lire aussi :