En ce moment
temps
04:54
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Est
  4. > Le canyon de Stuðlagil (Studlagil)

Le canyon de Stuðlagil (Studlagil)

le 29 août 2021
Le canyon de Stuðlagil (Studlagil)

Le canyon de Stuðlagil se situe dans l'est de l'Islande, caché au milieu de la rivière Jökla, à l'écart de la route numéro 1, dans une région peu visitée de l'Islande.

Stuðlagil est tout simplement l'un des plus beaux canyons d'Islande avec ses incroyables colonnes de basaltes et la couleur turquoise de l'eau qui le traverse. Un site d'une telle beauté que le canyon est devenu ces dernières années un des sites touristiques les plus apprécié et visité par les touristes.

Stuðlagil : le plus beau canyon d'Islande

Le canyon de Stuðlagil

Les eaux turquoises de la rivière Jökla qui coule dans le canyon

Quand on découvre le canyon pour la première fois, même si on l'a vu sur des photos auparavant, on est forcément subjugué par la beauté de celui-ci et par son côté quasi irréel, voire artificiel.

Et pourtant non, le canyon n'a rien absolument d'artificiel et ses origines sont 100% naturelles...

La formation du canyon de Stuðlagil

Le canyon de Stuðlagil

Comme souvent en Islande, les origines sont volcaniques. Une éruption a vraisemblablement déversé de la lave dans ce qui est aujourd'hui le canyon, le refroidissement très rapide de la lave a solidifié celle-ci pour en façonner ces orgues basaltiques, sculptés ensuite par l'érosion et les eaux de la Jökla.

On retrouve régulièrement ce genre d'orgues basaltiques en Islande, comme autour de la cascade Svartifoss, par exemple, dans le sud.

Ce canyon a également une particularité, celle de la couleur magnifique et changeante des eaux qui le traversent. En effet, certains jours, en période estivale, l'eau de la Jökla est absolument limpide et sa couleur prend une nuance d'un bleu turquoise qui tend vers le vert émeraude, lorsque le niveau de l'eau est bas. D'autres jours, la couleur tend plutôt vers le brun-vert foncé un peu moins photogénique.

Ceci s'explique assez simplement par le changement du niveau de l'eau, qui peut être dû aux pluies, aux fontes de glacier mais également au tant décrié barrage de Kárahnjúkar plus au sud (retenue d'eau de Hálslón), qui se vide de ses eaux de fonte fin-août et fait monter le niveau de l'eau de la rivière.

La découverte de Stuðlagil est très récente

Stuðlagil

Le plus incroyable finalement, est sans doute que ce formidable canyon était encore parfaitement inconnu en 2017... En effet, la construction du fameux réservoir de Hálslón et de la gigantesque centrale hydroélectrique de Kárahnjúkar (constituée de 5 barrages), 60 km plus au sud, a commencé en 2003 pour s'achever fin 2008, début 2009.

Ce barrage a naturellement eu un impact fort sur le niveau de l'eau qui coule en direction de la vallée de Jökuldalur et de la région de Stuðlagil. La configuration du paysage a donc été modifiée et certains lieux ont été redécouverts, différemment. Les colonnes de basaltes, jusqu'alors sous les eaux, se sont révélées au grand jour...

C'est ainsi qu'en août 2016, le photographe Einar Páll Svavarsson s'est rendu près du canyon et a fait quelques photos de l'endroit, parfaitement inconnu jusqu'alors, elles ont ensuite été publiées dans le WOW Magazine l'année suivante, en 2017. C'est seulement en 2017, suite à cette publication, que l'endroit est devenu célèbre à l'aide d'innombrables publications sur les réseaux sociaux.

Comment y aller ?

Itinéraire Stuðlagil

Le canyon est un peu à l'écart du circuit touristique autour de la route numéro 1, mais il est finalement facile d'accès, même avec un véhicule traditionnel.

Il n'y a pas énormément de villages dans la région, mais au départ de la ville d'Egilsstaðir, le carrefour de l'est, il faut compter 1H seulement pour rejoindre le canyon en voiture.

Pour cela, il faut emprunter la route numéro 1, en direction de la région de Mývatn vers l'ouest avant de bifurquer sur la route 923, une route de terre mais en très bon état. Le canyon est déjà indiqué sur la route numéro 1, avant de tourner. Il faut ensuite rouler environ 19 kilomètres sur la 923 avant d'arriver à une nouvelle intersection, celle de la guesthouse Skjödólfsstaðir, et à partir d'ici on a deux options :

Plan Stuðlagil

La carte du canyon de Stuðlagil 

  • Admirer le canyon à partir de la rive est 
  • Admirer le canyon à partir de la rive ouest

Il est possible de faire les deux évidemment, mais nous conseillons vivement d'aller voir le canyon par l'est.

Stuðlagil côté ouest

Stuðlagil

La fameuse plateforme en métal de la rive ouest de Stuðlagil, vue de la rive est

Pour admirer le canyon à partir de la rive ouest, il ne faut pas bifurquer à la première indication "Stuðlagil" mais continuer 4 km en direction du sud sur la 923, jusqu'à arriver à la ferme de Grund. D'ici, il existe depuis 2020 un parking ainsi que des escaliers en métal qui permettent d'atteindre le haut du canyon et d'avoir une vue qui le surplombe.

Il n'y a pas de randonnée, mais il ne s'agit pas de la meilleure vue du canyon, loin de là. Cet itinéraire est toutefois suffisant pour les touristes disposant d'un drone pour photographier ou filmer le canyon.

Stuðlagil côté est

Parking officiel Stuðlagil

Le parking officiel près de la ferme Klaustursel et le fameux pont en bois

Il s'agit du meilleur itinéraire, mais celui-ci nécessitera un petit effort. Pour y arriver c'est assez simple :

En arrivant sur la 923 près de Skjödólfsstaðir, il faut bifurquer à la première direction "Stuðlagil" vers la gauche. D'ici, on arrive rapidement à un parking, celui de la "ferme Klaustursel".

Le parking officiel est donc également à l'ouest de la rivière et c'est ici qu'il faut se garer. Il y a bien un pont en bois (photo ci-dessus) qui permet de traverser la rivière en voiture, mais celui-ci ne doit pas être emprunté (même si beaucoup l'empruntent...). Certes, il permet de se rapprocher vers un autre parking à 2 km (et de diviser le temps de randonnée par deux), mais il est officiellement autorisé uniquement pour les habitants de Klaustursel.

C'est donc à partir du premier petit parking que démarre la randonnée jusqu'au plus près du canyon .

La randonnée jusqu'au canyon de Stuðlagil

Randonnée Stuðlagil

Le sentier de randonnée est très bien indiqué, impossible de se perdre. Une fois le pont en bois traversé, le chemin longe la rivière jusqu'au meilleur point de vue. 

A partir du pont, la randonnée passe d'abord par un chemin de pierre peu intéressant sur 2 km jusqu'au fameux parking "non officiel", avant de se transformer en petit sentier de terre et d'herbe duquel on surplombe le canyon. Les grands orgues basaltiques commencent à faire leur apparition rapidement.

Sur le chemin, 700 mètres après le second parking, il faut faire une pause près d'une très jolie petite cascade, celle de Stuðlafoss, qui s'écoule entre des orgues de basalte un peu comme celle de Svartifoss à Skaftafell.

Dans le canyon, les couleurs sont stupéfiantes et après exactement 5 km, à partir du parking officiel, on arrive près du meilleur point de vue. La marche est très facile, accessible à tous et avec un dénivelé quasiment inexistant, puisqu'on longe la rivière. Il ne faut pas plus d' 1H pour arriver jusqu'au canyon de Stuðlagil, et l'un des meilleurs spots.

Stuðlagil

Stuðlagil : la vue au pied des colonnes de basalte dans le canyon

Sur place, on peut voir, sur la rive opposée, des orgues basaltiques aux formes étranges et d'autres fois des colonnes parfaitement droites sur plusieurs dizaines de mètres, c'est vraiment impressionnant.

Il est possible d'admirer le canyon en prenant un peu de hauteur pour se trouver au dessus des colonnes de basalte, mais il est également envisageable de se rapprocher de l'eau (photo ci-dessus) pour bénéficier d'excellents points de vue.

Pour descendre, une petite corde est présente pour éviter de glisser sur les rochers. Certains étant en effet recouverts d'eau, il faut donc tout de même être très vigilants, d'autant plus qu'il n'y a aucune barrière de ce côté contrairement à la rive ouest et le courant est parfois assez fort dans la Jökla...

Au total, pour effectuer l'aller-retour, il faut compter entre 2H et 2H15 et il faut rajouter à cela, le temps sur place pour photographier le site.

Quand aller à Stuðlagil ?

Le canyon de Stuðlagil

Il faut visiter Stuðlagil en été, entre juin et mi-août. C'est à cette période que les couleurs seront les plus contrastées. Aussi, il faut savoir que fin août, le réservoir de la centrale hydroélectrique déverse des eaux de fonte et modifie beaucoup le site. La couleur de l'eau est beaucoup plus terne, son niveau beaucoup plus élevé et la végétation autour du canyon moins présente et colorée en période hivernale.

Le site est très (vraiment très...) fréquenté en été depuis sa découverte 2016. Il est vivement conseillé de s'y rendre aux moments de la journée où l'affluence est moins importante, si vous ne voulez pas avoir trop de touristes sur vos photos. Privilégiez donc une visite avant 10H le matin ou après 18H en soirée dans la mesure du possible.

Pour les photographes, la lumière rase des soirées pendant la période du soleil de minuit, en juillet, est exceptionnelle à Stuðlagil.

Ou dormir près de Stuðlagil ?

Stuðlagil

Etant donné l'affluence touristique sur place, il peut être pertinent de dormir assez près de Stuðlagil pour pouvoir vous y rendre en soirée ou tôt le matin.

Bonne nouvelle pour les amateurs de camping, il existe un camping près du parking officiel de Stuðlagil et de la ferme Klaustursel. Celui-ci propose 100 emplacements environ avec des toilettes et un espace pour faire sa vaisselle.

Enfin, concernant les autres types d'hébergements, on trouve sur place un appartement et une maison de vacances bien réputés :

Ceux-ci se trouvent directement à Grund, à quelques centaines de mètres du canyon, l'emplacement idéal donc !