En ce moment
temps
03:45
  1. Accueil >
  2. Récits
  3. > 2021
  4. > Bilan de 18 jours en Islande en août

Bilan de 18 jours en Islande en août

le 14 août 2021
Bilan de 18 jours en Islande en août

Il est donc un peu plus 3h00 du matin quand nous quittons la capitale, dans cette courte nuit du mois d'août. Il fait tout de même nuit noire à cette heure et le volcan au loin colore de rouge les nuages qui le surplombe.

La remise du véhicule à cette heure se fait assez facilement puisqu'il suffit de la garer sur le parking et de glisser les clés dans une boite aux lettres dédiée à cet effet. Les gens de BCR enverrons un mail dans la journée pour confirmer le bon état du véhicule.

A l'aéroport, la file d'attente est assez interminable avec les conditions sanitaires actuelles et les vérifications imposées. Au moment de l'enregistrement, les certificats de vaccination sont vérifiés ainsi que les passeports évidemment. Les certificats de vaccination ne seront plus redemandés ensuite en France contrairement à l'aller où ils avaient été vérifiés (ainsi que le test antigénique) à l'aéroport en France ainsi qu'à l'arrivée en Islande.

Un voyage magnifique

Eystrahorn

Alors bien sûr c'était une année particulière, avec les restrictions imposées qui nous ont un peu stressé jusqu'au jour du vol. Au final tout s'est bien passé de ce côté là. Les vérifications sont plus importante pour aller en Islande que pour revenir en France.

Côté restrictions, en Islande c'es plutôt light... Il est assez rare de voir des gens avec le masque à l'extérieur mais il faut le porter dans les restaurants et dans les supermarchés type Bonus ou Krónan. Il est fréquent également de remplir un document dans les restaurants pour la traçabilité en remplissant ses coordonnées.

L'affluence touristique était tout de même en nette baisse cette année par rapport à nos récents voyages de 2018 et 2019 par exemple. Nous avons trouvé moins de voyageurs français également. Il est vrai que nous avons visité des endroits moins touristiques que la plupart des voyageurs mais même près de Jökulsárlón, il y avait beaucoup moins de bus que d'habitude.

Pour ce qui est de la météo, celle-ci a globalement été exceptionnelle. Sur les 18 jours, nous avons eu 4 jours à plus de 20° dont des pointes à 25° sur deux jours... Durant toute notre semaine dans l'est le temps a été magnifique avec des températures autour de 15° et finalement nous n'aurons eu que deux jours de pluie (faible) sur notre séjour qui ont nécessité un peu d'adaptation sur le contenu.

L'année de l'éruption

L'éruption de 2021 en Islande

L'année était également particulière avec l'éruption de Geldingadalur. Nous y sommes allés deux fois, après l'atterrissage et la veille du décollage. Nous n'avions jamais vu d'éruption en cours et c'est vrai que c'est très impressionnant. Impressionnant de voir ces grandes effusions de lave et ce cratère qui crache parfois de la lave à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, mais également par le bruit de toute cette lave en mouvement.

Il est parfois difficile de trouver un bon spot et cela nécessite un petit effort, mais c'est vraiment un must à voir. Nous y serions restés des heures.

Des souvenirs pleins les yeux...

Veidivotn

Il ne s'agissait pas de notre premier voyage en Islande, loin de là, et nous avons pu découvrir encore plein de sites que nous n'avions jamais vu et c'est un peu ça la magie de l'Islande. Nous avons beaucoup marché, avec 200 km de randonnée sur notre séjour et avons souvent été émerveillés.

L'éruption de Geldingadalur bien sûr nous a beaucoup marqué. Le centre de l'Islande est toujours aussi magnifique et l'est également.

S'il fallait ressortir des lieux qui nous ont émerveillés ou surpris cette année, il y aurait sans aucun doute Langisjór et Veiðivötn. Ces deux régions sont absolument magiques, il n'y a personne et ce sont de véritables petit coins de paradis. Nous avons eu la chance d'avoir beau temps à Veiðivötn et les couleurs étaient exceptionnelles.

La région de Mælifell nous a marqué également et la F210 qui y mène également est magnifique. D'ailleurs du côté des pistes, nous avons vraiment été émerveillés par certaines comme la F228 vers Veiðivötn, la F235 vers Langisjór, La F208 sud, la F210, la F207 du Laki. Nous n'avons jamais été en difficulté avec notre Duster au niveau des gués, les plus haut que nous avons eu étaient sans doute celui de la F228 à la fin, et le dernier de la F207 mais nous sommes passés sans problème. La région de Laki que nous avons pu faire par beau temps est vraiment magnifique également ainsi que celle de Thórsmörk et ses panoramas inoubliables.

En partant vers l'est, nous avons beaucoup aimé la région de Hvannagil où nous retournerons car nous ne l'avons pas suffisamment exploré. 

Dans l'est, nous avons eu un gros coup de coeur pour la randonnée de Storurð, un endroit exceptionnel ainsi que celle de Þerribjörg et ses couleurs incroyables. Dans cette région la route 917 est un vrai petit bijou avec ses lacets au dessus de la plage.

Toujours dans l'est, la source chaude de Laugarvellir nous a beaucoup marqué et le canyon de Stuðlagil est vraiment incroyable également.

... et peu de déceptions

Studlagil

Le canyon est incroyable mais nous avons été un peu surpris (déçus ?) de trouver autant de monde à Stuðlagil, le site est devenu vraiment un lieu avec une affluence dingue. Difficile de faire une photo sans avoir 10 personnes dessus ni 3 drones volant au dessus de la tête...

Quelques regrets, nous n'avons pas pu faire la randonnée de Strútslaug par manque de temps malheureusement. Ce sera pour une prochaine fois.

Enfin, nous avons toujours une malédiction avec Landmannalaugar où nous sommes allés 5 ou 6 fois sur des années différentes et  n'y avons jamais trouvé le soleil ! Cela ne nous a pas empêché de randonner le premier jour mais la pluie ne nous a pas permis de faire la randonnée de Suðurnàmur sur notre second jour prévu sur place. Tant pis, on retentera notre chance la prochaine fois !