En ce moment
temps °
23:08

Le guide complet de Kerlingarfjöll

le 17 juin 2019
par Sig
Le guide complet de Kerlingarfjöll
Moyenne 4.9 / 5 sur 11 votes

Perdu en plein coeur de l'Islande, Kerlingarfjöll (litéralement : "les montagnes de la bonne femme" ) est un site géothermique exceptionnel.

Son point culminant est le mont Snækollur (1488m).

Kerlingarfjoll : un des sites les plus beaux d'Islande

Kerlingarfjoll fait également partie de la zone des fissures de la dorsale atlantique qui traverse l'Islande du sud-est au nord-ouest et appartient à un système volcanique d'une surface de 100 km2. La particularité de Kerlingarfjöll est la couleur orangée de ses flancs qui provient de la pierre rhyolithique dont les montagnes sont constituées.

Un site isolé au coeur de l'Islande N'étant pas situé le long de la route numéro 1, il n'y a pas énormément de touristes à Kerlingarfjoll, pourtant il s'agit d'un des 2 ou 3 plus beaux sites du pays.

Kerlingarfjoll

Au même titre que la région de Landmannalaugar, celle de Kerlingarfjöll est réputée pour ses paysages et panoramas incroyables et est un incontournable pour tous les amateurs de randonnées.

Comment s'y rendre ?

Même s'il est possible de rejoindre les Kerlingarfjöll par l'est et les pistes F347 est et la F26, l'accès le plus simple et naturel est d'y arriver par le sud ou par le Nord via la piste du Kjölur, la 35. Généralement le visiteur qui se rend dans les monts Kerlingarfjöll part le matin après avoir passé la nuit près du cercle d'or qui a finalement un accès assez direct vers la 35.

En 4x4 : par la route 35, puis la F347 

En partant de Gullfoss, la route rocailleuse du Kjölur nous amène en un peu plus d'une heure au carrefour permettant de joindre Kerlingarfjöll après être passé le long du beau lac Hvitarvatn. La route est souvent cahoteuse et on passe vraiment dans des paysages totalement désertiques.

Kerlingarfjoll

On arrive alors à ce fameux carrefour à partir duquel on a la possibilité de continuer tout droit sur la 35 en direction de Blonduos et en passant par l'oasis de Hveravellir à 30km d'ici, ou alors de bifurquer sur la F347. A partir du carrefour, la piste F347 est désormais en bien meilleur état qu'elle ne l'était auparavant et surtout, il n'y a plus à traverser de gués. Après un petit quart d'heure de piste (10km), on arrive à Gýgjarfoss, une petite cascade qui vaut une première halte.

Quelques kilomètres plus loin, c'est le premier parking de Kerlingarfjöll, où se trouvent les chalets et un panneau indiquant Asgarðsfjall.

Au final la piste qui mène aux Kerlingarfjôll est plutôt facile et bien qu'autorisée exclusivement aux véhicules 4x4 (piste F347), elle ne comporte vraiment aucune difficulté.

En bus

Le site est également accessible en bus. En effet, la ligne 610 de la SBA permet de rejoindre Akureyri à partir de la capitale en passant par Gullfoss, le Kjolur et Kerlingarfjöll.

Toutes les informations sur le site http://www.publictransport.is/ ou sur notre article sur le bus en Islande.

Kerlingarfjoll

Via des excursions organisées

En effet, il est également possible à partir d'Akureyri de se faire emmener en jeep jusqu'à Hveravellir et Kerlingarfjöll. Plus d'informations sur cette excursion.

Ou se garer ?

En fait, il y a deux sites à Kerlingarfjöll où l'on peut se garer et d'où partent les randonnées. Le premier est celui des huttes vertes et rouges qu'on reconnait de loin et qui est le parking principal, c'est en fait le site de Neðri-Hveradalir.

Le second parking est en peu plus haut. Il ne faut pas s'arrêter aux huttes mais poursuivre environ 4.5km sur la piste cahoteuse jusqu'au petit parking de la hutte Kastali.

Le choix du parking est finalement à déterminer en fonction des randonnées que vous avez prévu de faire (voir plus bas). Neðri-Hveradalir étant le parking principal d'où partent la majorité d'entre elles.

Kerlingarfjoll

Dormir à Kerlingarfjöll

A Neðri-Hveradalir, on trouve donc des huttes et le site de campement des monts Kerlingarfjöll qui possède son site officiel http://www.kerlingarfjoll.is. Il s'agit du seul endroit où dormir dans toute la région.

L'endroit est très bien équipé avec un restaurant où il est également possible de prendre le petit déjeuner, ainsi qu'un batiment avec une cuisine équipée.

Depuis peu, le site s'est agrandi et propose un nouveau batiment avec pas moins de 20 chambres doubles avec salle de bain privative de très bonne qualité. En plus, il existe toujours pas moins de 10 petits chalets indépendants et un autre chalet dans lequel la formule sleeping bag accomodation est proposée.

Tout près des huttes, il est possible de planter sa tente sur un vaste terrain. En 1991, il y avait une station de ski qui est fermée désormais, seuls les chalets sont ouverts aujourd'hui.

L'endroit étant très populaire vu qu'il s'agit du seul endroit pour dormir à des kilomètres, il est impératif de s'y prendre très tôt pour réserver sur le site.

Kerlingarfjoll

Quand s'y rendre?

En été entre mi juin et début septembre est la période idéale.

Aussi étrange que ça pourrait paraitre, le site est ouvert toute l'année hiver comme été. Même si c'est clairement en été que les contrastes et les couleurs du lieu dégagent le plus de magie, certains visiteurs s'y rendent en dehors de la période estivale pour rechercher un peu d'isolement.

Il faut savoir que l'hiver, le site est très difficile d'accès et généralement, dès Octobre jusqu'à Mai, la région se couvre de neige.

Le paradis des randonneurs

Kerlingarfjoll

Dès l'arrivée sur place, on se rend compte de l'immensité du site, l’endroit est véritablement grandiose, les contrastes de couleurs simplement magiques. Les collines de rhyolite orangées, jaunes, contrastent avec l'herbe d'un vert éclatant, rajoutez à cela les fumerolles, les solfatares, l’odeur de soufre, les névés et vous obtiendrez un des endroits d'Islande les plus magiques.

Le plus impressionant est peut être de se rendre compte de l'échelle en observant le taille des marcheurs comparée aux montagnes majestueuses. Pour peu que vous ayez la chance d'y venir par beau temps, la lumière du soleil sur les flancs orangés renforcent encore le contraste.

Des randonnées de partout

De nombreuses balades sont possibles à Kerlingarfjöll, pratiquement une vingtaine. Même l'ascension complète de certaines montagnes comme les monts Fannborg et Snækollur qui donnent une vue splendide sur toute l'Islande centrale une fois au sommet.

Kerlingarfjöll

Vous trouverez la carte des randos possibles sur l'image ci-après. En fonction du parking où vous vous trouvez (Neðri-Hveradalir ou la hutte de Kastali), le site offre différentes possibilités de randonnées.

Il y en a pour tous les goûts, de la randonnée d'1H à celle de 3J! Les principales randonnées sont décrites sur le site officiel de http://www.kerlingarfjoll.is

La randonnée de Hveradalir

La randonnée la plus connue et le must à faire à Kerlingarfjöll est sans aucun doute la randonnée de Hveradalir. Cette randonnée est détaillé dans un article dédié sur cette randonnée. Il faut compter 6.5km et 2H jusqu'au site de Hveradalir (aller uniquement). Cette randonnée part du parking principal, à Neðri-Hveradalir et propose des paysages époustouflants.

La randonnée d'Austurfjöll

Cette balade part de la hutte de Kastali, le second parking et vousemmène dans les nevés et les pentes raides de Lodmundur et Fannborg. L'ascension se poursuit jusqu'à atteindre le sommet de Snaekollur à 1428m. La balade fait 7km, et il faut bien compter 5h30 A/R pour en venir à bout.

Kerlingarfjoll

Se baigner dans une source chaude !

Et oui. Kerlingarfjöll est une zone géothermique importante, et qui dit géothermie dit souvent source chaude.

Tout près du campsite, il faut monter en direction de Hveradalir sur moins de 1km pour trouver un joli bassin en pierres.

Un panneau indique un hotpot sur la gauche dans la gorge de Asgarður. Le bassin peut accueillir une douzaine de personnes et l'eau est à 36-38° environ.

En conclusion

Le site de Kerlingarfjöll est certe isolé des routes principales mais est vraiment un petit coin de paradis qui offre des paysages absolument incroyables. 

Les randonnées sont nombreuses et il serait dommage de ne pas s'y rendre. Le fait de se trouver le long de la route 35 permet d'être un point de passage entre le sud et le nord pour les touristes qui font le tour de l'île et qui partent du cercle d'or pour se rendre en direction du lac de Myvatn ou Akureyri.