En ce moment
temps
16:15
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Est
  4. > Seyðisfjörður : le village et son fjord

Seyðisfjörður : le village et son fjord

le 05 juillet 2020
Seyðisfjörður : le village et son fjord
4.5 / 5

Seyðisfjörður est un magnifique et authentique petit port de pêche de 750 habitants, situé au fond d’un des plus beaux et plus longs fjords de l’est de l’Islande.

Le fjord de Seyðisfjörður est long de 17 kilomètres et offre un cadre exceptionnel. Il est tout simplement l'un des plus beaux d'Islande.

Aller à Seydisfjordur

Le fjord de Seydisfjordur

L’arrivée dans le fjord, que ce soit en voiture ou en bateau, est absolument inoubliable avec une vue magnifique sur le village, complètement enclavé entre les montagnes Strandartindur (1010 m) et Bjólfur (1085 m). La route 93 offre d’ailleurs de nombreux points de vue permettant de photographier le village d’en haut.

En hiver également, la route est magnifique mais régulièrement fermée ce qui isole encore un peu plus le petit village. Le fait d’être entouré de montagnes relativement hautes empêche d’ailleurs Seyðisfjörður de disposer de lumière en hiver.

Les cascades sont nombreuses en descendant la route 93 jusqu'au petit port avec notamment la belle Gufufoss et il n'est pas rare d'y croiser quelques renards.

Seyðisfjörður est accessible via la mer en ferry par la compagnie Smyrilline qui est la seule compagnie aujourd’hui à donner la possibilité d'arriver en Islande par bateau, au départ du Danemark.

On peut aussi rejoindre le petit port par la route, le long de la 93 au départ de Egilsstaðir, qui est sans aucun doute une des plus belles des fjords de l'est.

Le fait d'avoir ces arrivées très régulières de touristes en été permet à Seyðisfjörður d'être plus fréquentée qu'on ne pourrait le croire au vu de son isolement de la route numéro 1 et des plus grandes villes. 

Egilsstaðir est le point de passage obligé pour arriver à Seyðisfjörður, en voiture et il faudra compter moins de 30 minutes (27 km) pour rejoindre Seydisfjordur. La ville est également accessible par bus par la ligne 3 de la compagnie SVAUST qui dessert les fjords de l'est.

Le village de Seydisfjordur

Le fait de se retrouver enclavé au pieds des deux superbes montagnes de Strandartindur et Bjólfur lui donne beaucoup de charme. En descendant la route 93, les points de vue sur le fjord sont tout simplement exceptionnels et les contrastes saisissants. Il n'est pas rare d'ailleurs de se trouver dans les nuages avant d'arriver à Seyðisfjörður et de redécouvrir un grand et beau ciel bleu en redescendant la route 93.

Sans surprise, la principale activité de Seydisfjordur est la pêche, notamment celle du hareng et les allers retours de bateaux de pêche sont donc fréquents dans le fjord. Les allers et venues du Norröna amènent également beaucoup de touristes et animent la ville. En effet, c'est justement lors de ces arrivées le mercredi soir et jeudi matin que se tient le marché artisanal de Seyðisfjörður. 

Seydisfjordur est aussi connue pour être une ville d'art et pas uniquement pour la musique. En effet, après Reykjavik, il s'agit tout simplement de l'endroit en Islande où l'on trouve le plus de galeries d’art et de magasins de design que dans tout le reste du pays.

La petite église bleu claire (Bláa Kirkjan) d’inspiration Norvégienne, est, quant à elle, le symbole de ce village. Sur place, on retrouve aussi des maisons typiquement scandinaves et donc très colorées qui se reflètent magnifiquement dans la mer, ce qui fait de ce port l'un des plus pittoresques du pays.

Hébergement : dormir et se restaurer à Seyðisfjörður

Pour dormir et déjeuner, l'hôtel Aldan et l'hôtel Snaefell sont les plus réputés du village et pour boire un verre le Café Lara tout près de l'église où la bière est brassée sur place est vraiment très sympa.

Pour déjeuner, le Skaftfell Bistro est très bien aussi avec une décoration originale où on a l'impression de manger au beau milieu d'une bibliothèque.

Bien entendu, le village propose également son camping entre le 1er mai et le 30 octobre. Le tarif est de 1650 ISK par adulte. Le camping est en plein centre et très bien situé en bout de fjord. 

Que faire à Seydisfjordur ?

Kayak dans le fjord de Seydisfjordur

  • Visiter le village 

Il faut impérativement aller voir la petite et pittoresque église bleu claire Bláa Kirkjan qui accueille aussi parfois des concerts à l'occasion du Blue Church Summer Concert. La belle église bleue de la ville se transforme alors en salle de concert de musique classique, blues, ou jazz. Les concerts sont d'ailleurs plus réguliers en période estivale entre le 1er juillet et le 12 août.

  • L'art et la culture au centre du petit port

Le festival LungA a lieu tous les ans en juillet et réunit des artistes de tout le pays venus célébrer la créativité à travers des shows, différentes expositions et autres concerts.

Toujours dans le domaine artistique, le centre des Arts visuels de Seydisfjordur est un des musées les plus contemporains du pays et propose de nombreuses expositions.

Le musée de Toekniminjasafn, près du port, permet d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la pêche dans l'est de l'Islande.

  • Randonnées et activités de détente

Le kayak dans le fjord est une activité très prisée des touristes en été et il n'est pas rare non plus de voir des balades à cheval dans le fond du fjord ou encore des touristes louer des VTT pour longer les rives du superbe fjord.

L'hiver, il faut savoir qu'il existe une piste de ski à Seydisfjordur ! En effet, le domaine de Stafdalur est situé le long de la route 93 au dessus du village.

Bon nombre de balades sont également possibles sur les flancs des deux montagnes qui entourent Seyðisfjörður, des randonnées courtes sur les hauteurs de Seydisfjordur ( plus d'informations ici ) au trail de plusieurs jour dont le célèbre trail menant de Borgarfjörður Eystri à Seydisfjordur.

Pour les plus courageux, il est possible de partir à l'aventure des "seven peaks" pour avoir la fierté d'obtenir un document officiel de Seyðisfjörður qui fait de vous un "Viking des montagnes de Seyðisfjörður". Le but est de gravir en 24 heures les sept montagnes qui entourent le fjord, dont la plus haute, le Bjólfur. Pour commencer cette aventure, vous pouvez trouver une carte détaillée à l'office du tourisme du village.

Dans les montagnes au-dessus de Seyðisfjörður, on découvre une surprenante sculpture en béton appelée Tvisongur par un artiste allemand nommé Lukas Kühne. Quand il y a du vent, la sculpture émet un son particulier. Outre la sculpture, vous aurez une chance de voir une vue fantastique sur la ville. Pour la trouver, c'est assez simple puisqu'il y a un parking pour commencer la balade à 300 mètres environ du centre en direction de Skálanes.

Après 20 minutes de montée assez facile, vous trouverez les 5 dômes en béton de Tvisongur, le plus petit étant de 2 mètres de haut, le plus haut de 4 mètres. Chaque dôme a sa propre résonance qui correspond à un ton dans la tradition musicale islandaise de l'harmonie à cinq tons et vous pouvez tester en utilisant votre propre voix. Ici, la vue sur le port et le fjord est magnifique.

Enfin, à l'extrémité du fjord de Seydisfjordur se trouve la réserve naturelle de Skálanes. Outre ses paysages magnifiques, les amateurs d'avifaune vont pouvoir s'en donner à coeur joie car la réserve abrite une colonie importante d'eiders. 

Seydisfjordur