En ce moment
temps
10:57

Víknaslóðir et ses randonnées

le 31 mars 2018
par Sig
Víknaslóðir et ses randonnées

La région des fjords de l'Est est souvent une région oubliée des touristes alors qu'il s'agit d'une des régions du pays les plus réputée pour ses randonnées. En effet, beaucoup de locaux considèrent la région d'Egilsstadir comme une des plus belle et agréable pour randonner.

Il faut savoir que généralement, le temps dans la région est également un peu plus clément que dans le reste de l'île, il y fait en moyenne un peu plus chaud qu'à Reykjavik.

Dans la partie nord des fjords de l'Est se trouve un endroit vraiment propice à la randonnée nommé Víknaslóðir trail.Celui-ci a tout de même été décrit par le National Geographic comme un des 25 plus beaux treks du monde en 2005.

Les randonnées sont principalement situées entre Seydisfjordur et le nord de Bakkagerdi et représentent un total approximatif de 150km de balades. Il s'agit la plupart du temps de randonnées faciles ou moyennes.

Au niveau des refuges, ceux-ci sont particulièrement bien équipés avec l'eau courante, sèche-linge chaud et ventilé pour les vêtements mouillés, chargeur 12V, matelas confortables, cuisines bien équipées, belle salle à manger et poêle à bois.

Cette région isolée est considérée comme étant la province centrale du royaume des elfes. Leur reine y réside dans sa forteresse de Alfaborg, une charmante colline de roches lisses et de fleurs, juste derrière la petite église de bois de Bakkagerdi.

Randonnées dans les fjords de l'Est

Víknaslóðir trail n'est pas vraiment un trail au sens strict comme le plus connu d'Islande : le Laugavegur entre Landmannalaugar et Thorsmork, mais davantage d'un ensemble (une cinquantaine) de randonnées pouvant aller de quelques heures à quelques jours au milieu des paysages paradisiaques que proposent les fjords de l'est islandais.

Les randonnées ici sont différentes de celles que l'on peut trouver dans le centre de l'île : cascades, lacs, criques, canyons, petites grottes, bord de mer et verdure vous entourent. Rien à voir donc avec le côté volcanique de Landmannalaugar ou Kerlingarfjöll. La majorité des sentiers comprennent des pistes de montagne et des pics avec une vue grandiose sur les fjords.

Quelques ressources :
La carte des randonnées de la région
Le descriptif de quelques randonnées fourni par l'Office du tourisme

Randonnées dans les fjords de l'Est

Les rochers géants de Storurð

Près de 50 randonnées sont référencées sur la carte et plusieurs jours peuvent y être consacrés. Cependant, certaines randonnées sont plus réputées que les autres comme c'est le cas des randonnées 8 9 10 11 13 14 qui mènent à Storurð. Storurð, "Les rochers géants", est situé tout près de Borgarfjörður Eystri sous un petit glacier à l'ouest des montagnes Dyrfjöll et ses couleurs incroyables.

L'endroit se compose de gigantesques blocs de pierres, de prairies verdoyantes et d'étangs aux couleurs bleu-turquoise. Ce panorama magnifique peut être atteint en 2,5 heures à pieds à partir du col de Vatnsskarð (voir carte).

Il est tout de même recommandé de consacrer une journée dans cette région au minimum tant le nombre et le choix des randonnées proposées sont importants. Souvent, les touristes partent par le chemin 9 à partir de Vatnsskarð et reviennent par le 8 (17km / 5H30 environ).

Dès le départ la montée est un peu raide mais après 45 minutes on arrive à Geldingafjall d'où on a une vue incroyable. Il faut ensuite redescendre par un sentier plutot bien balisé de piquets jaunes et après 1h30 on arrive devant les parois du fantastique massif de Dyrfjöll. Le chemin menant alors à Storurð est directement indiqué. Le retour se fait un redescendant le long du ruisseau et en prenant le chemin 8.

Un des trails les plus appréciés est celui menant de Borgarfjörður Eystri à Seydisfjordur en 4 jours.

Le trail de Borgarfjörður Eystri à Seydisfjordur

Randonnées dans les fjords de l'Est

Jour 1 : (15km) Au départ de Kolbeinsfjara, à 4km de Borgarfjörður, il faut emprunter le chemin 19 en direction des montagnes et le col de Brunavikurskarð. Il faut ensuite tourner en direction du sud via le chemin 21 au niveau de Brunavik. On passe alors devant le grandiose Kerlingfjall. La halte se fait le premier jour au refuge de Breiðavik après 6 à 7H de marche.

Jour 2 : (13.5km) Via le chemin 30, on traverse tout d'abord les prairies verdoyantes au pied du mont Hvitafjall avant d'emprunter une piste en direction du sud jusqu'à atteindre le refuge de Husavik où vous passez votre seconde nuit après 6 à 7h de marche.

Jour 3 : (14km) Il s'agit ici de suivre le chemin 37 pour rejoindre la côte de Loðmundarfjörður jusqu'au refuge de Klyppstaður au fond du fjord.

Jour 4 : Vous rallierez Loðmundarfjörður à Seydisfjordur par le chemin 14 au milieu d'un beau paysage entouré de nombreuses petites cascades.

Il serait dommage de ne pas passer un peu de temps à se balader dans ces paysages. Même si les décors sont sans doute moins dépaysants que ceux de Landmannalaugar par exemple, randonner dans les fjords de l'est autour du massif de Dyrfjöll est un moment inoubliable tant les panoramas et les contrastes sont à couper le souffle. 

Différents guides et autres cartes sont disponibles dans les offices de tourisme des villes avoisinantes : Seydisfjordur, Bakkargerdi ou encore Egilsstadir

Crédit photo #1 : anderm@fotolia