En ce moment
temps 15°
20:16

Les sources chaudes de Reykjadalur

le 21 juillet 2018
par Sig
Les sources chaudes de Reykjadalur

Dans le sud de l'Islande, à une quarantaine de kilomètres de la capitale Reykjavik se trouve la ville de Hveragerði.

Hveragerði, qui signifie les jardins chauds en islandais est connue en particulier pour ses sources chaudes alimentées par le volcan Hengill.

Ces sources ont permis à Hveragerði la culture de fruits et légumes en serre comme les tomates ou même les bananes. La ville est également réputée pour être le point de départ de randonnées magnifiques qui mènent notamment à la vallée de Reykjadalur.

Reykjadalur

Au bout de la randonnée, la rivière d'eau chaude...

Il faut se rendre au Nord de la ville de Hveragerði, après le terrain de football pour trouver le départ des randonnées ainsi qu'un parking. Ici, un panneau indique "Reykjadalur" à 3km. La randonnée mène en fait à un endroit appelé Klambragil. Il s'agit d'une zone particulièrement bien aménagée pour la baignade autour de la rivière d'eau chaude Reykjadalsa.

Le plan de la randonnée est disponible sur ce lien.

Le départ de la randonnée est assez raide pendant 45 minutes environ sur un petit chemin de terre parfaitement balisé. Avant d'arriver sur un plateau, la belle cascade Djúpagilsfoss se dresse sur la gauche et la vue en direction de Hveragerði et la mer est splendide par temps clair. Le canyon de Djúpagil est magnifique et mérite vraiment qu'on s'y arrête un moment.

Il faut 30 minutes de plus pour atteindre les sources chaudes mais dès l'arrivée sur le plateau au milieu des colines verdoyantes, on commence à apercevoir de nombreuses fumées et l'odeur de soufre est présente. On longe alors la rivière d'eau chaude Reykjadalsa.

Reykjadalur

Les contrastes sont saisissants et les couleurs de la végétation dans ces régions géothermiques très étonnantes, les roches également sont colorées par les bactéries. Les marmites de boues et autres solfatares commencent à apparaitre sur les côtés du chemin et les premiers panneaux indiquant des hotpots avec une température à 100 degrés et bien sur, l'interdiction de s'y baigner.

Après 1H15 de marche environ, on arrive à Klambragil. L'endroit est souvent très fréquenté l'été et de nombreux amateurs se baignent dans la rivière d'eau chaude (38° environ) mais l'endroit est suffisamment grand pour accueillir de nombreux visiteurs. Des quais en bois suivent la rivière sur plusieurs centaines de mètres ainsi que des structure en bois pour se changer plus discrètement.

Dans l'eau, des pierres ont été disposées par endroit pour créer des petits bassins indépendants très agréables. Plus on monte la rivière, plus l'eau est chaude.

L'endroit est vraiment très agréable pour la baignade et la plupart des visiteurs restent une bonne heure à profiter du courant chaud très relaxant après une bonne marche. Le retour est plus facile et pratiquement tout en descente, il ne faut compter qu'une petite heure pour rejoindre le parking et effectuer les 3km retour par le même chemin.

Reykjadalur

Il est également possible de poursuivre un peu la randonnée en faisant la boucle de l'Ölkelduhnúkur, ce qui rajoute environ 3.5km de marche au beau milieu d'une multitude de phénomènes géothermiques plus étonnants les uns que les autres.

A noter que certains spécialistes proposent d'effectuer la randonnée à cheval jusqu'aux sources chaudes durant l'été (mai à septembre) pour une balade à cheval inoubliable au beau milieu de ce site exceptionnel.

En arrivant, il est possible de se restaurer au Dalakaffi juste au niveau du parking.