En ce moment
temps
12:45
  1. Accueil >
  2. Forum >
  3. Voyage/Road-Trip imminent (Octobre/Novembre 2018)
    1. Voyage/Road-Trip imminent (Octobre/Novembre 2018)

      Johann, le 17 octobre 2018 20:58
      Revenir au Forum Bonjour,
      Après avoir passer quelques jours dans le cadre d'un voyage "classique" (mais néanmoins très sympathique) dans le sud de l'Islande en avril 2016, je retente l'expérience avec une sorte de road-trip à partir de la semaine prochaine avec un ami. Nous partons du 25 octobre au 2 novembre, soit 8 journées plus ou moins complète au total (on arrive en fin de journée et on part en fin de journée également). Après une longue hésitation, je me suis tournée vers la location d'un Camper-Van, ayant à l'idée que cela pourrait être pratique pour s'adapter en Islande vis a vis de la météo et modifier mon itinéraire facilement (même si comme on dit, il y a souvent les 4 saisons en une journée en Islande) avec en plus nos deux dernières nuits dans une maison à Borgarnes. Mon itinéraire n'est pas vraiment fixé hésitant entre faire un combo sud jusqu'à Hofn puis 2-3 jours vers Borgarnes autours de la péninsule de Snaelfesness ou plutot partir découvrir un peu plus le nord, les fjords de l'est, Akureyri, Myvatn voir, en cas de temps un peu capricieux, faire le tour de l’île (par le sud puis le nord) mais je pense que ça risque d'être un peu la course. Alors que l'hiver arrive, les conditions restent-elles bonnes pour découvrir le Nord et l'Est ou pensez-vous qu'il est préférable de rester dans le sud ?

      Pour le Campervan, j'ai vu qu'une loi est passée en 2016 interdisant le camping sauvage, notamment à cause de quelques débordements (et surement aussi pour pouvoir tirer toujours plus de revenus du tourisme...). Cependant j'ai l'impression que cette loi n'est que variablement connue est appliqué (plus sévère dans le sud on dirait), les récits de voyages même récent semblant pas forcément l'évoquer, alors que j'ai pu lire les commentaires de certaines personnes où les islandais apparaissent de plus en plus méprisant envers les touristes, n'hésitant pas à leur klaxonner dessus en pleine nuit pour ceux qui dormiraient à proximité la route 1 (ceux que j'ai rencontré il y a deux ans me semblaient pourtant plus sympathiques, j'espère que ces comportements sont marginaux) Savez-vous qu'en est-il en réalité ? En tant qu'étudiant, il est vrai qu'éviter 3-4 nuits dans des campings serait toujours ça d'économiser, l'Islande était déjà de base vraiment cher, mais là je ne vous apprend rien. Avez vous des bons plans à ce sujet ? (j'ai l'impression d'avoir trouver le seul camping gratuit du pays près de Keflavik, ça sera utile pour la première nuit sur place) Y a-t-il en Islande, comme j'ai pu le voir très souvent dans le nord de la Suède et de la Norvège et même partout en France en soi des endroits où on peut s'arrêter pour la nuit ou doit-on obligatoirement payer dans des campings ? (devenus quasiment tous payants, parfois sans infrastructures et fermer à certaines périodes)

      Voilà pour mes petites questions, merci d'avance pour vos réponses

      Répondre 3 réponses 536 vues 0 0 0
      Moyenne 0 / 5 sur 1 votes
      En cette saison tu risques d'avoir une météo globalement plus hivernale dans l'Est et le Nord. Néanmoins, ce sont des régions que j'avais beaucoup appréciées lors de mon voyage en été 2017.

      Il faut partir du principe que 8 jours c'est bien court pour faire le tour de l'Islande. Toutefois, ça peut s'aménager avec une météo pas trop pourrie.

      Proposition 1 (tour de l'Islande au pas de course dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) :
      Jour 1 : rouler jusqu'à Vik ou, si ton avion atterrit assez tôt, jusque Kirkjubaejarklaustur.
      Jour 2 : aller jusqu'à la guest house / camping de Eyjolfsstadir, juste après Djupivogur (bel endroit très au calme).
      Jour 3 : petit détour par la splendide route 939 si elle est ouverte, puis filer vers Mjoifjordur (superbe !) par la route 953, puis Seydisfjordur (très joli) où tu pourrais passer la nuit (sinon il y a Egilsstadir pas loin, mais la ville ne m'a pas emballé).
      Jour 4 : Route jusque Myvatn (petit détour par la 862 pour passer voir la chute de Dettifoss). Mon coup de cœur dans la région : la randonnée (facile) du Krafla. Mais il y a plein de choses à voir et c'est un peu dommage de n'y passer qu'une demi-journée.
      Jour 5 : Aller jusque Akureyri, puis choisir entre la route 1 (plus rapide) et les plus sauvages routes 82 et 76 (magnifique route 76 !) par Siglufjordur et Hofsos (superbe piscine municipale). En fonction du temps, prévoir de dormir soit à Hofsos (ce n'est pas bien grand mais mignon et en campervan on doit pouvoir passer la nuit un peu à l'extérieur de la bourgade (parking venteux sur les falaises face à la mer, mais sans facilités (pas d'eau ni de WC)), soit à Varmahlid (je ne connais pas), soit à Blonduos (pas beaucoup de charme mais assez grand et relais routier fréquenté avec pas mal de facilités).
      Jour 6 : petit détour par Hvitserkur et la plage d'Osar (de laquelle on peut apercevoir des phoques, mais assez loin) puis route jusque Borgarnes.
      Jour 7 : choix à faire entre le sud de la péninsule de Snaefellsnes et le Nord de Borgarnes (chutes de Glanni, Hraunfossar et Barnafoss) d'un côté, et le Cercle d'Or de l'autre.
      Jour 8 : route jusque chez le loueur et avion (cela suppose que ton avion ne décolle pas trop tôt le 8ème jour).

      Proposition 2 (plus cool) :

      Jour 1 : Cercle d'Or.
      Jour 2 : Péninsule de Snaefellsnes.
      Jour 3 : Péninsule de Snaefellsnes.
      Jour 4 : Péninsule de Reykjanes puis route jusque Hvollsvöllur (très bon souvenir de camping très mignon mais encore faut-il qu'il soit ouvert).
      Jour 5 : route jusque Vik ou Kirkjubaejarklaustur.
      Jour 6 : route jusque Höfn.
      Jour 7 : repartir vers Skaftafell et y passer une demi-journée.
      Jour 8 : retour Keflavik.

      La Proposition 2 est plus cool, mais je reconnais que j'ai accéléré sur la fin. Si tu connais déjà le Cercle d'Or ou si tu ne souhaites pas visiter la péninsule de Reykjanes, tu peux gagner une journée ou au moins une demi-journée. Pareil si tu as déjà fait Skaftafell, tu peux gagner quelques heures et ne pas t'y arrêter.

      La Proposition 1 ressemble plus à une course automobile et suppose de faire l'impasse sur pas mal de choses car tu n'auras pas le temps de profiter de certains endroits. Mais tu auras eu un aperçu de l'Est et du Nord.

      Voilà j'espère que cela t’aura un peu aidé ^^.
      par Corwin le 17 octobre 2018 23:01 1 0 0
      Flûte j'ai oublié de répondre sur le camping ...
      Le camping sauvage n'est en effet plus autorisé en Islande, mais en 2017 il était néanmoins possible de passer la nuit à certains endroits aménagés non payants (parkings essentiellement). Je ne sais pas si c'est toujours le cas. Pour ma part, j'étais en camper mais j'ai toujours dormi en camping pour des raisons de confort (j'ai toutefois cherché ceux qui étaient les moins fréquentés).
      En octobre, un certain nombre de campings sont fermés. Il faut impérativement te renseigner avant ton voyage et repérer ceux qui sont encore ouverts pour avoir au moins cette solution de secours.
      Bon voyage !
      par Corwin le 17 octobre 2018 23:06 1 0 0
      Merci beaucoup pour ta réponse ! Je vais en effet me renseigner pour les campings, surtout pour le sud de l'île. Pour avoir discuter avec mon ami, il semble plus emballé par le sud de l'île, notamment le Jokulsarlon et vu que l'aller retour est assez long, ça vaut le coût à mon sens de faire le tour de l'île. Après la météo déterminera si c'est vraiment envisageable ou non :)
      par Johann le 19 octobre 2018 11:45 0 0 0
      Je réponds...