En ce moment
temps 10°
01:14

Le Cap de Dyrhólaey

le 28 février 2010
par I.A.
Le Cap de Dyrhólaey

L'Islande est réputée pour accueillir des milliers d'oiseaux de toutes espèces, s'il est un endroit où l'on peut observer le ballet incessant de tous ces oiseaux c'est bien le cap de Dyrhólaey, petite péninsule situé à côté de Vik, l'endroit le plus méridional de l'île.

Il s'agit d'une réserve naturelle protégée, fermée au public de mai à juin afin de ne pas perturber les oiseaux durant la période de nidification. C'est donc en toute tranquilité qu'à partir du printemps les macareux, les fulmars, mouettes, goélands et bien d'autres variétés d'oiseaux se retrouvent ici pour établir leur nid dans les nombreux trous et recoins que leur offre les falaises escarpées de ce cap. Un phare se trouve à l'extrémité de l'arche de Dyrhólaey depuis le début du XXème siècle.

Dyrhólaey est également l'endroit rêvé pour les photographes, ici, à partir du mois de juillet lorsque, la réserve est réouverte, on peut très facilement réaliser des clichés d'oiseaux et notamment des macareux. Les falaises de Dyrhólaey atteignent près de 120m d'altitude, du haut de celles-ci s'étend un magnifique panorama donnant sur les plages de sable noir et sur les aiguilles de lave noire du Reynisdrangar.

Outre la photographie animalière, les touristes apprécient de se promener sur les magnifiques plages de sables noirs entre Dyrhólaey et Vik (Reynir). Celles-ci se retrouvent souvent classées dans le Top 10 des plus belles plages du monde...



Agrandir le plan