En ce moment
temps
23:09

La péninsule de Reykjanes

le 13 janvier 2018
par Sig
La péninsule de Reykjanes

La péninsule de Reykjanes est la plupart du temps l'endroit où commence l'aventure des voyageurs qui débarquent en Islande. Elle s'étend de l'aéroport de Keflavik à Reykjavik, une cinquantaine de kilomètres plus à l'Est.

Bien qu'étant un passage obligé, cette région de l'Islande est paradoxalement très souvent délaissée des touristes à l'exception de la visite de la capitale Reykjavik, et bien sur le célèbre Blue Lagoon.

C'est d'autant plus dommage qu'il s'agit d'une région particulièrement riche en phénomènes géothermiques, qui regorge de randonnées et autres activités, elle est très facile d'accès aux voyageurs ne restant que quelques jours en Islande et ne pouvant pas trop s'éloigner de Reykjavik.

De nombreux sites intéressants

Reykjanes

La région de Krýsuvík se trouve au milieu de la zone de fissures de la dorsale atlantique qui traverse l'île du sud-ouest au nord-est. Elle est accessible par la 42 au Nord et à l'Est ou par la 427 au Sud Ouest. On y observe toutes sortes de phénomènes géothermiques comme des fissures éruptives, coulées, marmites de boues, volcans (notamment à Seltun).

Ces phénomènes s'expliquent car il s'agit d'une des zones où les plaques américaines et européennes se séparent, il existe d'ailleurs un pont pour passer d'un côté à l'autre (au sud de Hafnir).

A l'Ouest de Krýsuvík, se dresse le Mont Keilir. D'une hauteur de 385m, beaucoup de randonneurs prennent le temps de grimper au sommet et d'admirer par temps clair, le superbe panorama qu'offre la péninsule de Reykjanes.

Nombreux sont les amateurs d'oiseaux qui prennent la direction de la côte Sud pour se rapprocher des falaises de Krisuvikberg, de près de 70 mètres de hauteur, et y observer macareux, guillemots et autres fulmars. L'endroit est accessible à partir d'une petite piste le long de la 427 à l'extrême sud de la péninsule, la piste, un peu cahoteuse n'est longue que de quelques kilomètres et l'endroit vaut vraiment le détour.

Sur la route menant à la côte Sud justement, on trouve le superbe lac Kleifarvatn. Il est fréquenté par de nombreux oiseaux et serait, selon la légende, habité par un monstre marin mi baleine mi serpent... C'est aussi souvent dans les environs de ce lac où passent les expéditions pour observer les aurores boréales dans les périodes hivernales. De nuit, l'endroit est encore plus magique

Le lac Kleifarvatn, est considéré comme le lac le plus profond d'Islande avec près de 100 mètres de profondeur. En longeant la côte jusqu'à la pointe Sud Ouest de l'Islande, on arrive à Gunnuhver, une nouvelle zone géothermique.

Reykjanes

Il s'agit tout simplement d'une des zones géothermiques les plus chaudes de la région, avec des températures relevées à 300°. On y trouve pots de boues et autres fumerolles. 

Hiver comme été, des excursions partent de Reykjavik pour faire un tour de la péninsule sur une journée et s'arreter sur la majorité des sites d'intérêts que compte la péninsule, avec bien sur le Blue Lagoon. Excursion Reykjanes et Blue Lagoon à la journée.

Beaucoup de touristes ayant une demi journée devant eux optent pour une balade en bateau pour observer baleines et dauphins. Même si la région d'Husavìk au Nord de l'île est d'avantage réputée dans ce domaine, des départs de Reykjavik, Grìndavìk et Keflavìk sont organisés plusieurs fois par jour avec un très bon taux de répérage. GuideToIceland propose par exemple l'Observation des baleines à Reykjavik.