En ce moment
temps
14:58
  1. Accueil >
  2. Guide
  3. > Ouest
  4. > Reykjavik : guide de visite

Reykjavik : guide de visite

le 16 avril 2020
Reykjavik : guide de visite

Reykjavík, la capitale de l'Islande, est la plus petite capitale d'Europe. En effet, malgré un accroissement constant de sa population, Reykjavik compte seulement 122.000 habitants, 200.000 si on ajoute son agglomération.

Reykjavik, qui signifie littéralement "la baie des fumées", tient son nom des sources chaudes qui pendant longtemps généraient beaucoup de fumées et de vapeurs au dessus de la ville.

La ville de Reykjavik et son histoire

Ruelles de Reykjavik

Les rues du centre de Reykjavik

Même si elle peut paraître très peu peuplée au regard des touristes venant de grandes métropoles européennes, pas moins de 60% des habitants de l'île vivent dans la capitale ou son agglomération et elle est de très loin la plus grande ville du pays devant Akureyri au nord et ses 17.000 habitants.

De part sa latitude, Reykjavik a la particularité d'être également la capitale la plus septentrionale du monde. Située dans la pointe sud-ouest de l'Islande et la péninsule de Reykjanes, elle est un passage obligé pour les touristes avant de prendre la route numéro 1 et de débuter leur itinéraire. A moins d'une heure de route de l'aéroport, la capitale est souvent visitée en début d'itinéraire, après l'arrivée de l'avion à Keflavik et à la fin de l'itinéraire, avant de reprendre son vol.

Elle est également une ville verte et près de 25% de sa surface sont des espaces verts. De part sa population très jeune, la ville est très dynamique et la vie culturelle très présente.

Les musées sont très nombreux et l'hyper centre de la ville rassemble beaucoup de monde le week-end. Reykjavík est une ville vivante en plus d'être moderne qui accueille de nombreux festivals de musique réputés comme c'est le cas avec le Secret Solstice qui a lieu chaque année en juin pour célébrer l'été ou encore le célèbre Iceland Airwaves en octobre.

Parmi les particularités de la capitale, par rapport à ses grandes sœurs européennes, on peut noter qu'il n'y a aucun Starbucks ni aucun McDonalds, ni même ailleurs dans le reste du pays. Les fastfoods sont pourtant nombreux dans la ville, mais ceux-ci sont très souvent des entreprises locales, comme Aktu Taktu ou Bæjarins Beztu Pylsur par exemple.

L'histoire de Reykjavik

Maisons colorées de Reykjavik

Reykjavik vue de la tour de Hallgrímskirkja

C'est en 874 que Reykjavik a été fondée par 3 colons norvégiens, notamment Ingólfr Arnarson et sa femme Hallveig Fróðadóttir.

La colonisation s'est ensuite faite par étapes jusqu'au 18ème siècle mais la population était vraiment insignifiante jusqu'en 1752. C'est à cette date que l'on commence à trouver trace dans les livres d'histoire de Reykjavik en tant que ville car il s'agit de l'année où la succession de la ville a été confiée à une institution danoise par le roi du Danemark.

Celui-ci a alors donné des terrains et des moyens pour aider au développement de la ville, en développant des activités de pêche, d'extraction de soufre et d'agriculture entre autres. En 1786, Reykjavik et 5 autres villes du pays obtiennent une charte commerciale et cette date devient donc officiellement la date de création de la ville.

En 1845, le premier parlement au monde, "Althing", fondé en 930 à Thingvellir, est déplacé à Reykjavik et la ville devient alors officiellement capitale du pays. 1874 est l'année de la première constitution et c’est le 1er décembre 1918 que le pays devient officiellement indépendant, passant alors de colonie danoise à royaume d'Islande jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale.

C'est à ce moment là que l'Islande prend totalement son indépendance et devient alors la république que l'on connait aujourd'hui.

Comment aller à Reykjavik ?

Située à moins de 50 km de l'aéroport de Keflavik, on peut rejoindre facilement la capitale en moins de 45 minutes en voiture via la route 41.

En bus, la ligne 89 permet de rejoindre la capitale et il est également possible de réserver à l'avance le trajet entre l'aéroport et la capitale :

La ville se situe également à proximité de la route circulaire numéro 1 qui fait le tour de l'île par le nord en direction d'Akureyri ou par le sud en direction de Vik.

Le centre ville de Reykjavik : le 101

L’agglomération est assez étendue avec en particulier les villes de Hafnarfjörður, Kópavogur, Mosfellsbær et Garðabær. A la pointe de la péninsule, on trouve Seltjarnarnes où habitent de nombreux Islandais et c'est aussi ici qu'on trouve le phare de la ville.

La ville, quant à elle, est divisée en 10 quartiers, ou districts. Les districts de Vesturbær, Hlíðar mais surtout Miðborg correspondent au "101" qui est le secteur le plus connu et privilégié par les touristes. "101" est en fait le code postal du centre ville de la capitale. C'est dans ce quartier qu'on trouve la grande majorité des points d'intérêts de la ville.

Il s'étend de la plage de Nauthólsvik au sud jusqu'au vieux port et comprend la célèbre rue Laugavegur et ses commerces ainsi que Harpa, le lac Tjornin et la célèbre cathédrale Hallgrímskirkja entre autres. (voir carte détaillée de Reykjavik avec les points d'intérêts ci-dessus)

Rues de Reykjavik

Les rues animées de Reykjavik les week-ends

Les rues du centre comprennent de nombreuses maisons colorées et des peintures murales très originales qui donnent beaucoup de charme à la ville.

La rue Skólavörðustígur menant à la cathédrale est aussi colorée depuis quelques années aux couleurs arc en ciel de la gaypride.

Le Street Art est très présent dans les rues aux alentours de Laugavegur, et près du vieux port : les maisons et les murs sont souvent décorés par de magnifiques peintures. La ville compte des dizaines de peintures toutes plus belles les unes que les autres et on prend beaucoup de plaisir à les admirer.

Quand visiter Reykjavik et cobien de temps y consacrer  ?

La ville ne manque pas d'attraits et peut-être visitée en toutes saisons.

L'été, le soleil de minuit favorise les journées à rallonge pour pouvoir flâner dans les rues commerçantes de la ville alors qu'entre octobre et mars, la capitale est appréciée pour permettre l'observation des aurores boréalesL'Islande en hiver a énormément de charme même si les journées sont forcément plus courtes.

Le climat et la météo à Reykjavik

Lever de soleil sur Reykjavik

Reykjavik, de part sa latitude très élevée, est bien sûr une capitale où il ne fait pas très chaud mais paradoxalement il y fait aussi rarement très froid.

En effet, comme dans le reste de l'île, le climat en Islande est plus doux que la latitude du pays pourrait le laisser croire grâce au Gulf Stream qui adoucit les températures.

Reykjavik est en plus située dans le sud, près d'une côte et est donc la plupart du temps épargnée des températures plus extrêmes qu'on peut trouver dans le centre de l'Islande. On y trouve une température moyenne de 4,4° C avec janvier comme mois le plus froid (-0,5° C) et juillet comme mois le plus chaud (10,6° C en moyenne).

Mois 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Mini -2° -2° -1° -1°
Maxi 10° 12° 14° 14° 11°

Combien de temps consacrer à Reykjavik ?

Rue arc en ciel de Reykjavik

Skólavörðustígur, la rue de Reykjavik aux couleurs de la Gay Pride

On trouve de nombreux points d'intérêts dans la capitale mais celle-ci est petite, les visiteurs consacrent rarement plus de 2 jours à découvrir le centre-ville. Souvent, les visiteurs y passent la fin d'après-midi et la soirée après avoir atterri à Keflavik pendant l'après-midi et y consacrent ensuite une journée en fin de séjour.

En hiver, nombreux sont les voyageurs qui font le choix de dormir à Reykjavik et de rayonner dans les environs en agrémentant leurs journées de quelques sorties et excursions en dehors de la ville. En effet, la capitale est le point de départ de nombreuses excursions (voir ci-dessous) dans la péninsule de Reykjanes, le Cercle d'Or, le sud de l'île ou encore la péninsule de Snæfellsnes.

En été, les routes sont plus faciles d'accès et les voyageurs privilégient de faire le tour de l'île ou de se focaliser sur une région plutôt que de rester à Reykjavik. Ceci, en fonction de la durée de leur itinéraire.

Que faire à Reykjavik ?

Musées, commerces, sites naturels, culturels ou historiques : la ville propose beaucoup de sites d'intérêt. Les voyageurs qui ont la chance de se trouver dans le 101 auront la possibilité de tout faire à pied, il s'agit donc du quartier à privilégier pour y réserver un logement.

La plupart des gens font tout à pied car le centre ville est très agréable mais il est possible de visiter ces différents sites plus facilement et de découvrir la ville en bus avec un guide pour ceux qui le souhaitent. D'autres préfèrent parcourir la ville en autonomie mais en bus via la compagnie à Reykjavik qui s'appelle Stræto et qui vous amène dans tous les recoins de la capitale. 

Il y a un bon nombre d'incontournables à Reykjavik, voici nos préférés :

L'église de Reykjavik Hallgrímskirkja ★★★★★

Hallgrimskirkja

Proche de Laugavegur et du lac Tjornin, la célèbre cathédrale luthérienne de Reykjavik fait partie de ces lieux incontournables de la capitale et est située au coeur de la ville. On la repère de loin grâce à sa taille et son apparence originale.

Il est bien sur possible de visiter l'intérieur et même de monter pour quelques centaines de couronnes en haut des 74 m de la cathédrale pour bénéficier d'une vue panoramique absolument imprenable sur toute la capitale.

La statue au pied de l'église représente Leifur Eiríksson, fils d'Erik le Rouge, qui a découvert l'Amérique. Plus d'informations dans notre article dédié à Hallgrímskirkja.

La rue commerçante Laugavegur ★★★★★

Laugavegur

La rue Laugavegur justement est la principale rue commerçante du 101. Elle est longue de près de 2,5 km au total mais 1 km sur la partie commerçante. La partie commerçante part de Snorrabraut à l'est jusqu'à Lækjargata à l'ouest et le parc Arnarholl.

Les pubs, commerces et boutiques de souvenirs sont très nombreux dans cette rue qui est la plus célèbre de la capitale islandaise. Le vendredi c'est ici qu'on assiste au Rúntur : la rue devient alors un lieu de fête le vendredi soir où les jeunes se retrouvent pour fêter le week-end. Lors de votre visite à Reykjavik, il est fort probable que vous y passiez la majorité de votre temps.

Le Drakkar (Sun Voyager) ★★★★

Sun Voyager, le Drakkar de Reykjavik

Drakkar - Sun Voyager à Reykjavik

Il s'agit d'un des monument les plus photographiés de Reykjavik. Près de la rue Laugavegur en descendant sur l'océan près de l'ancien port de Reykjavik se trouve le fameux Drakkar (Sólfar : voyageur du soleil) à quelques centaines de mètres de Harpa.

Une sculpture métallique originale pointant vers le mont Esja. Construite en 1990, la sculpture évoque un bateau viking se dirigeant vers le soleil. La sculpture a été imaginée par Jón Gunnar Árnason.

Harpa ★★★★★

Harpa de nuit

Harpa en octobre

Harpa est en fait la salle des congrès et de concerts de la capitale islandaise. Il est possible de visiter le bâtiment, véritable chef d'oeuvre architectural avec ses vitres reflétant les rayons du soleil.

A cause de la crise de 2008 qui a touché l'Islande, la salle a failli ne jamais voir le jour. Aujourd'hui, cette petite merveille d'architecture fait la fierté des islandais.

Le bâtiment est haut de près d'une quarantaine de mètres, on le trouve près de l'océan entre le lac Tjornin et le Drakkar de Reykjavik. Plus d'informations dans notre article dédié à Harpa

Le vieux port de la capitale ★★★★★

Vieux port

Tout près d'ici se trouve le vieux port de Reykjavik. Une promenade dans le vieux port de Reykjavik est toujours très agréable ! La plupart des touristes commencent d'ailleurs leur tour du centre ville à partir d'ici. C'est aussi d'ici que partent de nombreuses excursions pour aller observer les baleines en mer. Le long des quais au gré des ruelles et des cabanes de pêcheurs, on trouve également de nombreux cafés et autres magasins de souvenirs.

Toujours dans le quartier du port, plus exactement dans celui de Grandi, l'artiste Ólöf Nordal a créé la colline Þúfa, un lieu de paix intérieur et de médiation au sein même de la capitale islandaise. Il s'agit de suivre un joli petit sentier jusqu'au sommet de la petite colline. L'endroit est vraiment très joli et propose une vue imprenable sur Harpa.

Le lac Tjornin ★★★★★

Tjornin

Le lac Tjornin à Reykjavik en hiver

Situé à quelques pas de la rue Laugavegur et de la catédrale Hallgrimskirkja, le lac Tjornin est un endroit où les familles apprécient de se retrouver. Les enfants peuvent jouer avec les canards et le lieu est très calme.

Le lac est très régulièrement gelé en période hivernale. Outre les canards, les oiseaux sont nombreux près du lac notamment les sternes arctiques, goélands, oies et autres cygnes. Ce sont près d'une quarantaine d'espèces d'oiseaux qui peuplent les rivages du lac Tjornin.

Le Perlan ★★★★★

Le PerlanLe Perlan est l’un des monuments très réputés dans la ville. Situé légèrement en dehors du 101, il se distingue par sa forme "de bulle". A l'intérieur, on trouve un restaurant mais également des expositions et un planétarium.

En effet, le Perlan propose de découvrir les "merveilles de l'Islande" au travers de spectacles et démonstrations ludiques magnifiques. On y retrouve le volcanisme, la glace, les aurores boréales, la géothermie : tous les phénomènes naturels qu'on peut trouver en Islande. Ceux-ci sont expliqués de manière très ludiques pour petits et grands. Plus d'informations dans notre article dédié au Perlan.

Kringlan ★★★★

Kringlan

La ville possède également son centre commercial avec une grande galerie marchande : Kringlan. Il s'agit du plus grand centre commercial de la ville avec pas moins de 150 magasins.

Idéal pour faire quelques courses et rapporter des souvenirs lorsque le beau temps n'est vraiment pas au rendez vous et qu'il est préférable de rester à l'abri.

Kringlan est situé un peu plus loin de l'hyper centre, à l'est du Perlan.

La plage de Nauthólsvík ★★★★

Plage Reykjavik

Situé à quelques centaines de mètres du Perlan se trouve la plage de Reykjavik juste derrière l'université de Reykjavik.

L'endroit est particulièrement apprécié des islandais car même si la température de l'océan est plutôt fraiche en été (12-16°), l'endroit dispose de "hot tubs" (jacuzzis) à 38° chauffé naturellement, comme les islandais en ont le secret.

La plage est une plage de sable fin garnie de nombreux coquillages que les enfants se plaisent à collectionner pendant que leurs parents se prélassent dans un bassin réchauffé...

Les musées ★★★★

Musée National d'Islande

Dans le centre ville se trouvent également de nombreux musées. Les musées de Reykjavik sont nombreux et si on devait ne citer que les principaux, on citerait forcément

  • le Musée National d’Islande
  • le National Gallery of Iceland
  • le musée de la ferme d’Arbaer
  • le musée des Sagas
  • le Reykjavik Art museum

Le Musée Municipal de Reykjavik propose la plus grande collection d’art en Islande ainsi que le plus vaste espace d’exposition des musées du pays. Il y a presque une trentaine d’expositions tous les ans sur plus de 3000 mètres carrés.

Le Musée National d’Islande existe depuis 1863. On y trouve de précieuses œuvres d'art et des objets de la culture islandaise, tels que des armes des bijoux ou même simplement des objets de la vie quotidienne.

Quant au musée de la ferme d’Arbaer, il s'agit d'un grand musée en plein air. On y trouve près de 30 maisons et maisons en tourbe du XIXe siècle à visiter avec des objets intérieurs. Les gardiens du musée portent les costumes de l'époque.

Comme toutes les grandes villes, Reykjavik propose sa "City Card" qui permet de donner accès à des tarifs avantageux à de nombreux musées et autres attractions. Plus d'informations et réservation de la Reykjavik City Card.

A voir aussi...

Nous aurions également pu citer le Zoo de Reykjavik ou encore les nombreuses piscines très prisées des islandais comme celle de Laugardalslaug. Parmi les incontournables, on trouve également le Parlement islandais, Althingi, un must historique du centre ville. Althingi est tout simplement le plus vieux parlement au monde, un lieu à ne pas manquer donc.

Les excursions et tours organisés

Excursions baleine à  Reykjavik

Hiver comme été, Reykjavik est le point de départ de nombreuses excursions. Il n'est pas rare, en hiver notamment, lorsque les routes sont moins accessibles voire fermées, que les touristes privilégient de rester dans la capitale et de rayonner en journée à l'extérieur de la ville via des excursions au départ de Reykjavik.

Par exemple, les excursions pour aller observer les baleines en mer se font à partir du vieux port :

De Reykjavik, une navette permet également de se rendre au célèbre Blue Lagoon :

Excursion au Blue Lagoon

La superbe péninsule de Snæfellsnes peut également être visitée à la journée au départ de la capitale :

En hiver, les touristes apprécient également de partir pour une chasse aux aurores boréales :

La région du Cercle d'Or (Geysir, Gullfoss, Thingvellir) est également située à proximité de la capitale et est particulièrement intéressante, de nombreuses excursions au départ de Reykjavik permettent d'y aller ou d'aller au Secret Lagoon dans cette même région  :

Le sud de l'Islande avec ses plages magnifiques (Vik, Dyrholaey) et ses cascades (Skogafoss, Seljalandsfoss) est également à proximité :

Ou manger et boire un verre  à Reykjavik ?

Vue de Reykjavik depuis Hallgrimskirkja

La ville compte un grand nombre de restaurants. Parmi les très bons restaurants de Reykjavik, la plupart sont situés le long de la rue Laugavegur ou près du vieux port. 

On pourra citer :

Le Sea Baron

Le Sea Baron par exemple, propose des brochettes de poissons absolument sublimes et une soupe de homard délicieuse.

Fiskfélagid

Pour les amateurs de poisson, le Fiskfélagid, plus connu sous le nom de "fish company", est aussi dans le 101. Les menus sont variés et la cuisine réputée.

Café Loki

Près d'Hallgrimskirkja, le Café Loki permet de gouter à des spécialités islandaises : pain noir, viande fumée, poisson séché, requin faisandé, hareng... le tout accompagné d'une bonne bière islandaise ou même de Brennivin (schnaps). La soupe de mouton traditionnelle est bien évidemment proposée également.

Dans le même style, pour goûter à la cuisine traditionnelle islandaise, on trouve le Icelandic Street Food près du lac Tjornin qui propose des soupes traditionnelles délicieuses.

Pour les plus petites faims, le pylsur (hot dog islandais) est servi dans de nombreux fastfoods de la ville, notamment au Bæjarins Bezt.

Le Lebowski Bar

Enfin, pour boire un verre, les pubs sont nombreux dans le 101, mais si ne nous devions en retenir qu'un ce serait sans doute le Lebowski bar, un bar magnifique décoré en hommage au film culte des frères Cohen : The Big Lebowski.

Hébergement : où dormir dans la capitale ?

Pour les adeptes du camping, le Reykjavik Campsite est situé à proximité de centre ville de Reykjavik (3 kilomètres) et propose tout le nécessaire mais est assez coûteux puisque le prix par adulte est de 2.400 ISK la nuit, soit environ le double du tarif moyen pour une nuitée ailleurs sur l'île.

Il est ouvert tout l'été entre le 1er juin et le 15 octobre. Site officiel : https://www.reykjavikcampsite.is/

Généralement les touristes qui souhaitent profiter du centre-ville en soirée privilégient de trouver un logement très proche du quartier 101. Les guesthouses et autres hôtels y sont très nombreux mais les nuitées assez coûteuses, surtout en été et pendant la période de Noël, et il est vivement recommandé de réserver très en avance.