En ce moment
temps
23:29

La randonnée de Leirhnjùkur

le 27 décembre 2015
par Sig
La randonnée de Leirhnjùkur

La région du lac Myvatn regorge de phénomènes géologiques tous plus fascinants les uns que les autres.

C'est dans cette région au Nord de l'Islande que se trouve la zone volcanique active de Krafla, l'un des sites majeurs au niveau de l'activité volcanique. Il s'agit de la toute dernière zone d'activité proche du lac Myvatn.

Plusieurs séries d'éruptions ont eu lieu tout d'abord entre 1724 et 1729 puis beaucoup plus récemment entre 1975 et 1984 où les éruptions furent accompagnées de tremblements de terre.

Leirhnjùkur

Les fissures du volcan s'étendent sur près de 20 kilomètres et la coulée de Leirhnjùkshraun est encore fumante plusieurs dizaines d'années après les dernières éruptions. Le Leirhnjúkur est situé au centre de la caldeira de Krafla et fut l'en des endroits où les éruptions furent les plus longues et les plus violentes.

Le parking de Leirhnjùkur se situe au Nord du lac Myvatn, le long de la route 863 après la station géothermique de Kröflustöð. C'est justement ce parking qui sert de point de départ à la randonnée. Celle-ci est facile et peut être effectuée en 1H30 avec un dénivelé quasi inexistant.

Un décor grandiose

En arrivant sur le parking un chemin s'ouvre entre un vaste champ de lave noire encore fumante sur la gauche et Krafla sur la droite avec plus loin le petit mais non moins célèbre lac Víti. Víti est un cratère formé lors des éruptions de 1724 qui s’est rempli d’une eau bleue turquoise qui contraste magnifiquement avec les autres couleurs orange/noir du site.

Le chemin est aménagé et il est formellement interdit de s'en éloigner, les coulées étant encore très chaudes par endroits. Celui-ci commence par traverser un paysage vert de mousses (thufurs formés par le gel et le dégel) avant de rentrer après quelques centaines de mètres dans la véritable coulée de lave où le décors est dantesque.

On y trouve un peu partout des solfatares et autres fumerolles avec des odeurs de soufre, mais aussi des mares de boue bouillonnantes.

Leirhnjùkur

Les couleurs et contrastes sont saisissants. Le vert de la mousse présente près du parking laisse alors place au gris des anciennes coulées et au noir intense des coulées plus récentes et encore chaudes.

L'ocre et le jaune font également leur apparition sur le sol pour rappeler la présence du souffre, la terre est fissurée à de multiples endroits. Le circuit de la randonnée est absolument grandiose.

En restant sur la droite du chemin balisé, on atteint après 30 minutes environ de marche le cratère de l'Hofur puis 30 minutes encore sont nécessaires pour monter au sommet du Leirhnjùkur lequel offre un panorama inoubliable sur l'ensemble de la caldeira.

La randonnée est relativement courte mais est absolument un incontournable de la région de Myvatn.