En ce moment
temps
08:09
  1. Accueil >
  2. Faune
  3. > Les phoques en Islande

Les phoques en Islande

le 21 février 2020
Les phoques en Islande
5.0 / 5

Les eaux froides et très riches en poissons de l'Islande attirent les phoques qui se plaisent à se détendre le long des côtes islandaises.

Il faut dire qu'ils y trouvent une certaine quiétude avec la faible population près des longues plages et rivages islandais.

Les phoques sont assez nombreux en Islande même si leur nombre a tendance à baisser. Le pays en compte tout de même environ 40.000 et les colonies se retrouvent toujours aux mêmes endroits autour de l'île.

Les espèces de phoques en Islande

phoque gris et veau marin

Même si on peut trouver des phoques du Groënland notamment dans les fjords du nord-ouest, des phoques barbus ou encore des phoques marbrés, ceux-ci sont plutôt rares le long des côtes. Ceux-ci viennent du Groënland et ne sont souvent que de passage.

Les deux principales espèces qu'on peut observer en Islande sont :

  • Le phoque gris
  • Le phoque veau marin (ou phoque commun)

Les phoques gris sont clairement les plus présents en Islande. Ceux-ci ont un museau allongé. Ils sont aussi relativement gros puisqu'ils pèsent entre 150 et 300 kg à l'âge adulte et peuvent mesurer jusqu'à 3 mètres de long.

De leur côté les phoques communs sont peu farouches avec un museau plus court. Ils sont également plus petits puisqu'ils pèsent entre 150 et 200 kg pour une taille n'excédant pas 2 mètres. Les phoques communs préfèrent les plages de sable aux rochers.

Comment et quand observer les phoques ?

La bonne nouvelle est que les phoques s'observent toute l'année, hiver comme été mais se montrent davantage en été, avec leurs petits. Les phoques se prélassent sur les plages, les rochers ou encore les algues mais passent une bonne partie de leur temps dans l'eau.

Pour une meilleure observation, le meilleur moment dans une journée est lorsque la marée est basse. C'est en effet le moment où ceux-ci en profitent pour se poser sur la plage ou les rochers.

Les phoques sont donc peu farouches et se laissent approcher pour la plupart... jusqu'à une certaine limite. En effet, il faut tout de même garder ses distances et ne pas les approcher à moins de 15 mètres, parfois plus pour ne pas les faire fuir.

C'est pour cela qu'il est conseiller de disposer d'un bon zoom sur votre appareil photo (200 mm voire plus) ou de disposer d'une paire de jumelles. D'ailleurs, dans certains sites aménagés pour l'observation des phoques (voir-ci-dessous), on trouve des paires de jumelles dans des cabanons pour les voir de plus prêt dans les effrayer.

Où voir des phoques en Islande ?

 

On peut voir des phoques un peu partout autour de l'île mais certains sites sont réputés pour héberger des colonies de phoques depuis des années et vous aurez de très grandes chances d'en voir sur ces sites, c'est en particulier le cas pour les sites suivants :

★★★★★

phoque à Ytri Tunga

Dans le sud de la péninsule, un petit parking permet de se garer près de la ferme d'Ytri Tunga. D'ici, une marche d'une petite dizaine de minutes permet de se rapprocher de la plage où une colonie de phoques se prélassent sur les algues et les rochers.

Il s'agit d'un des meilleurs spots pour l'observation des phoques en Islande.

★★★★★

phoque à Vatnsnes

Dans le nord de l'Islande, la péninsule de Vatnsnes propose plusieurs spots très réputés pour les phoques. Le phoque étant d'ailleurs le symbole de la péninsule. Il y a quelques années, Hindisvik à l'extrême nord de la péninsule était le meilleur spot, mais deuis quelques années, le propriétaire de la ferme et de la plage a fermé l'accès aux visiteurs.

Les observations se font désormais un peu plus au sud, à Illugastaðir, un site parfaitement aménagé, indiqué et idéal pour l'observation. Un peu plus au sud, la "seal beach" de Svalbarð porte bien son nom. 

A l'opposé, près de la célèbre arche de Hvitserkur, on trouve également de nombreux phoques. Pour les voir il faut descendre sur la plage et marcher le long de celle-ci jusqu'à la ferme de Osar.

Vatnsnes est également l'un des meilleurs spots pour l'observation des phoques.

★★★★★

phoque à Jokulsarlon

La célèbre lagune de Jökulsárlón est également très souvent fréquentée par quelques phoques qui aiment nager entre les icebergs. On peut aussi en observer sur la plage en face, là où se jettent les icebergs appelée plage de diamants.

L'endroit étant très touristique, ils sont toutefois beaucoup moins faciles à approcher.

  • Les autres spots pour voir des phoques

Dans les fjords du nord ouest de l'Islande, la superbe plage de Rauðisandur est réputée pour régulièrement accueillir des phoques tout comme l'Isafjordjup au nord des fjords. En longeant les fjords le long de la route 61, on trouve plusieurs panneaux indiquant la présence de colonies de phoques comme notamment près de Hvitanes.

Dans l'est, les phoques sont moins présents mais on trouve tout de même une colonie près de Hùsey le long de la 926 où il est d'ailleurs possible de réserver une excursion pour les approcher au plus près.

Le Seal Center

phoque en Islande

Dans la péninsule de Vatnsnes, à Hvammstangi plus exactement se trouve le Seal Center. Véritable capitale islandaise des phoques, le petit village de Hvammstangi propose donc un musée où sont présentées toutes les espèces de phoques ainsi que des cartes pour localiser au mieux les colonies de phoques.

On y apprend également beaucoup sur l'impact du nombre de phoques sur le nombre de poissons et pourquoi la population de phoques baisse en Islande.

Le Seal Center est ouvert uniquement en été de juin à août et du lundi au vendredi de 11H à 15H.

Tarifs 2020 :