En ce moment
temps 11°
05:12

De Glymur à Snaefellsnes

le 07 août 2016
par Sig
De Glymur à Snaefellsnes

Nous nous levons vers 7h30 et après avoir pris notre douche, nous descendons au RDC prendre le petit déjeuner. Le petit déjeuner à Kirkjuhvoll est d'ailleurs excellent, les enfants apprécient particulièrement! Le ciel semble plutôt dégagé et à 9h nous partons mais nous arrêtons dans la foulée dans le centre d'Akranes au Bonus du coin pour y faire quelques courses notamment pour midi car nous avons prévu de pique niquer. Skinka, Skyrr et autres saucisses de mouton dans le coffre et nous prenons la direction de Glymur.

La randonnée de Glymur

La cascade de Glymur est située au fond de fjord de Hvalfjörður le long de la route 47. Un panneau indique la cascade et il faut aller jusqu'à un parking pour commencer la randonnée. Il faut compter 3H aller-retour pour cette superbe randonnée. Le début de la randonnée (45min) est assez simple et relativement plat jusqu'à arriver à une gorge. Il faut alors traverser une rivière sur un rondin de bois à l'aide d'un gros cable métallique. C'est la principale difficulté de la randonnée.

La cascade est impressionnante, il s'agit de la 2ème plus haute cascade d'Islande avec ses 200m de haut. La randonnée est globalement bien balisée et de toute façon, il y a très régulièrement des randonneurs en été donc on ne risque pas vraiment de se perdre. Nous mettons environ 1H20 pour le chemin retour jusqu'au parking.

Grabrok

Après un pause déjeuner bien méritée sur le parking, nous reprenons la route vers le nord direction les cratères de Grábrók. Plusieurs fois nous étions passés devant ces cratères sans prendre le temps de nous arrêter, nous ne laisserons pas passer l'occasion cette fois! Un petit parking pas forcément très bien indiqué se trouve au pied du premier cratère.

L'endroit est particulièrement bien aménagé avec de nombreuses (inombrables) marches pour monter au sommet et faire le tour du cratère. Du haut de celui-ci on a une vue magnifique sur un autre cratère Grabrokarfell. Le petit tour ne nous prend qu'une 30aine de minutes mais le vent souffle très très fort aujourd'hui et il faut s'accrocher en haut du cratère pour éviter de glisser.

Budir

Il nous faut maintenant prendre la route pour la péninsule de Snaefellsnes, on aime vraiment cet endroit. Il n'y a pas vraiment de site extraordinaire comme à certains endroits en Islande, mais le côté sauvage de la péninsule a quelque chose d'unique.

Après une halte photo près de Kirkjufell sur la côte Nord, nous décidons de couper par la 54 pour rejoindre Arnastapi où nous dormons ce soir. La route est absolument sublime, les cascades sont inombrables et le vert de l'herbe contraste magnifiquement avec le bleu du ciel, les moutons se permettent même de couper la route tant ils se sentent tranquilles eux aussi cet après-midi.

Au croisement avec la 54 au sud, nous faisons une pause à Budir. Cette église noire a vraiment quelque chose de spécial. Nous arrivons vers 19h à la guesthouse de Snjofell d'Arnastapi ou nous mangeons une soupe traditionnelle Islandaise à base d'agneau ainsi que le poisson du jour.

Il fait tellement beau temps aujourd'hui que nous décidons d'en profiter et de reprendre la route le soir direction la pointe de la péninsule jusqu'à Helissandur pour admirer la lumière si magique du soleil de minuit mais également le Snaefellsjökull qui par temps dégagé comme aujourd'hui est vraiment superbe.

Snaefellsjökull

Sur le retour, nous nous arrêtons à Londrangar faire une petite balade jusqu'aux impresionnants rochers. Nous sommes seuls, les seuls bruits proviennent du claquement des vagues sur les falaises et des milliers de mouettes et autres sternes sur le chemin... Nous pourrions rester là des heures mais les enfants commencent à fatiguer, il est temps de rentrer à la guesthouse.