En ce moment
temps 12°
16:30

Husavík - Mývatn

le 30 août 2004
par Sig
Husavík - Mývatn

Husavík - Mývatn


Temps : Froid pluie et vent - T° : 9°C

Nous prenons la route en direction d'Husavík, nous visitons ce joli village et son port malgré la pluie, nous sommes dans un vrai village de pêcheurs et l'odeur de poissons est très forte !

Nous visitons l'église (une des plus jolie d'Islande), l'extérieur semble très beau et bien coloré (malheureusement il était en rénovation, donc masqué par les échafaudages) l'intérieur est tout en bois, il n'y a pas de chaire à l'intérieur, celle-ci est remplacée par une sculpture (en bois) représentant un livre.

Nous nous rendons ensuite à Grenjadarstad, une sorte de petit village musée très typique des habitations islandaises (maisons de bois et toits recouverts d'herbe) et son église.

En début d'après midi nous retournons à Husavík pour faire une sortie en mer, pour l'observation des baleines. Après environ 20 minutes de navigation notre guide nous annonce que nous avons de la compagnie ! Nous avons pu alors constater qu'une baleine de Minke (environ 10 mètres de long) était à quelques mètres de notre bateau. Cette espèce était l'une des plus chassée, c'était donc très émouvant de pouvoir l'observer.

Nous avons également pu observer un autre petit rorqual un peu plus loin, ce qui a permis de relancer l'enthousiasme des touristes, car il faisait extrêmement froid (pluie fine + vent sur la mer Arctique…). Peu avant notre arrivée au port, notre guide nous a offert une tasse de chocolat chaud et des viennoiseries, histoire de nous réchauffer un peu…l'ambiance était vraiment sympa. Même si cette sortie est chère elle vaut le coup, évidemment les guides nous disent bien qu'ils ne peuvent pas nous garantir à 100% que les baleines seront au rendez-vous, mais en 3h30 de ballade on a quand même des chances d'en apercevoir.

Nous sommes ensuite repartis vers la région de Mývatn (nous passions 2 nuits dans la même guesthouse), et avons visité le site de Krafla avec Leirnjukur : un cratère entouré de roches très noires (la lave est encore récente : dernières éruptions en 1976 et 1984) et une soufrière le contraste de couleur avec la végétation est magnifique. A cause de la pluie le chemin était très boueux et glissant heureusement, sur notre route nous avons trouvé une rivière d'eau chaude (!) où nous avons pu nettoyer nos chaussures…

Nous nous sommes ensuite rendus à Viti (l'Enfer) la dernière éruption date de 1724 mais a duré 5 ans ! Ce cratère est très grand et un lac s'est formé à l'intérieur.