En ce moment
temps
16:03

Le cercle d'or en hiver

le 14 juin 2015
par Sig
Le cercle d'or en hiver

Nous avons mis le réveil à 8H ce matin et bonne nouvelle, le temps est au moins aussi beau que la veille avec 6° et le vent semble moins présent ce qui donne l'impression d'une température bien meilleure. Aujourd'hui on fait le Cercle d'Or (Gullfoss, Geysir, Thingvellir) en espérant arriver à Reykjavik en fin d'après-midi pour profiter de notre dernière soirée.

On va rejoindre le Cercle d'Or par la route 30 en passant par Fluðir, c'est sans doute le plus court et on n'a jamais fait cette route. On s'arrête plusieurs fois le long de la route pour admirer les nombreux chevaux islandais qui se baladent le long de la route. La route est sympa et pas trop monotone.

Geysir

Gullfoss

On arrive tranquilement vers 11H à Gullfoss qui n'a pas du tout la même allure qu'en été et entourée de pas mal de neige. Elle est vraiment superbe, le bruit qu'elle dégage et le débit sont assez impressionnants. On décide même de manger dans le coin à midi après l'avoir photographié sous tous les angles. Au menu : sandwich de skinka (jambon) avec fromage islandais, skyr en déssert et Viking pour accompagner tout ça. Pas forcément équilibré mais bon...

C'est la première fois qu'on voit Geysir en étant presque seuls. On arrive vers 12H30, 2 ou 3 couples se promènent sur le site géothermique mais pas plus, idéal pour prendre des photos surtout qu'il n'y a quasiment aucun nuage dans le ciel. Les premières fois on était resté près du grand Geyser sans forcément prendre le temps de se promener sur la zone. Cette fois-ci on se balade longuement au milieu des terres qui craquèlent et des fumées présentes partout sur le site, très sympa.

C'est en tout début d'après-midi qu'on prend la route 37 puis 365 pour le parc national de Thingvellir. Nous avions déjà fait cette route, elle est vraiment sympa mais a encore plus de charme l'hiver je trouve avec les montagnes enneigés au loin. Là encore, en arrivant devant l'église de Thingvellir, la rivière est complètement glacée et figée.

Thingvellir

On a prévu de se promener longtemps dans le parc, de l'église jusqu'à la faille d'Almannagjá en passant par la cascade d'Öxarárfoss que nous n'avions jamais vue. Elle est vraiment magnifique, entourée de neige et gelée par endroit. Nous restons près de 2H dans le parc avant de reprendre la route vers la capitale ou nous avons prévu de passer notre dernière soirée.

Petit pincement au coeur en arrivant sur Reykjavik comme à chaque fois. La soirée sur Reykjavik est aussi synonyme de dernier jour en Islande et de retour le lendemain. Nous proftons de la soirée pour nous promener à Laugavegur, près du lac Tjornin et du vieux port. C'est vers le vieux port que nous mangerons ce soir : au menu spécialités locales, mouton pour madame et fletan du Groenland pour moi. Le soleil qui ne nous a pas quitté se couche et plonge la capitale dans le noir de l'hiver, c'est la fin de notre WE, demain l'avion part de Kelfavik à 6H.

Bilan & mon avis sur l'Islande en hiver

Thingvellir

Je pense qu'on a eu énormement de chance déjà d'avoir un temps pareil pour un mois de mars, c'était absolument impensable. Nous avons particulièrement aimé l'hiver en Islande.
Déjà, je pense que le mois de Mars est un bon choix car en effet c'est le compromis pour voir le côté hivernal, les journées sont encore longue, les touristes ne sont pas là, les tarifs sont également plus abordables.

Alors bien sur, le mois de juin et ses journées à rallonges, ses contrastes, sa faune est pour moi le mois idéal pour l'Islande mais j'ai vraiment aimé l'hiver et je le referai sans hésiter. Le pays parait encore plus sauvage à cette époque même si nous avions choisi pour ces 3 jours des lieux particulièrement touristiques, l'hiver nous permet de les voir sous un autre angle.

La seule contrainte finalement est celle du temps, car si le temps est mauvais dans votre séjour hivernal, pas mal de musées et autres sites sont fermés et vous ne pourrez donc plus difficilement réorganiser votre journée. Si vous choisissez un mois comme Janvier ou Février uen autre contrainte sera celle de la longueur des journée car vous n'aurez que quelques heures de luminosité ce qui ne permet pas de visiter beaucoup de choses.

Kleifarvatn

Concernant l'état des routes, vous l'aurez compris : on avait privilégié les sites faciles d'accès et la partie sud pour être un peu plus certains de maitriser cette contrainte.

La prochaine fois, si nous revenons l'hiver ce qu'on espère, je pense que nous ferons la péninsule de Snaefellsnes et Husafell.

Notre coup de coeur pour ce voyage : il y en a beaucoup mais sans doute l'arrivée à Kleifarvatn et ce décors ahurissant, seuls au milieu de rien.