En ce moment
temps
23:23

Hùsavik Jökulsàrgljùfur

le 30 juin 2006
par I.A.
Hùsavik Jökulsàrgljùfur

Hùsavik Jökulsàrgljùfur


Jour : Vendredi 30 Juin

Temps : Soleil, 14 °

Distance en kilomètres : 365 km

Nous nous mettons en route pour l’est et la région d’Egilssatðir, nous ne le savons pas encore mais cette journée va être une des plus longues… Nous commençons par les maisons typiques de Grenjaðarstaður, on ne se lasse pas de ces charmantes maisonnettes islandaises aux toits en tourbe et en herbe.

Puis, nous continuons notre chemin vers Húsavík, cette charmante ville est réputée pour être la capitale européenne de l’observation des baleines. Il y a deux ans cet à cet endroit même que nous avions embarqué pour un de ces fameux « whale watching » et que nous avions pu admirer (avec beaucoup d’émotion) plusieurs espèces de cétacés dont des baleines de Minke.

Jökulsàrgljùfur

Cette année, faute de temps, nous abandonnons l’idée de repartir à la rencontre de ces magnifiques mammifères marins, avec quelques regrets tout de même (mais c’est sûr nous reviendrons !). Mis à part les baleines, il y a aussi à Húsavík, une église qui fait partie des plus belles d’Islande. Elle a récemment été rénovée et ne faillit pas à sa réputation.

Un plus tard, en tout début d’après-midi nous arrivons dans le parc national du Jökulsárgljúfur. Après avoir récupéré un plan (en français) à l’office de tourisme du parc (à côté du camping) nous décidons de commencer par une petite mise en jambe avec le parcours intitulé « Eyjan à Vesturdalur » (Voir le plan).

Raudholar

Il s’agit d’une balade facile et assez courte qui débute au terrain de camping et qui nous mène au point le plus au nord d’Eyjan, « l’île ». Le point de vue est plutôt impressionnant.

Nous enchaînons ensuite avec un autre parcours : « Karl og Kerling », qui débute cette fois-ci au parking de Hljóðaklettar. Karl og Kerling : « l’homme et la sorcière » sont deux grandes formations rocheuses vraiment surprenantes qui se trouvent dans le fleuve. Il faut environ 40 minutes de marche pour arriver sur un bon point de vue. Nous décidons ensuite de faire le tour intitulé : « Hljóðaklettar – Rauðhólar », il faut compter environ 2 heures pour faire les 5km, sachant que le début de la balade nous fait passer par des endroits un peu escarpés.

Dettifoss

Durant cette marche nous rencontrons des paysages superbes et très variés, des formations rocheuses étonnantes, comme la caverne Kirkjan, et des points de vues splendides. La marche nous mène jusqu’au mont Rauðhólar où le vent souffle très fort (on a même du mal à tenir debout !) mais l’effort en vaut vraiment la peine car ce sommet est magnifique, les couleurs qui le composent sont exceptionnelles avec un peu de noir par endroit et surtout un rouge très vif vraiment étonnant…

Il est environ 18h quand nous revenons de notre balade, mais la journée n’est pas finie ! Il nous reste encore Dettifoss que nous voulons absolument revoir et il nous reste surtout beaucoup de route à faire pour rejoindre notre guesthouse qui se trouve vers Egilsstaðir (à Hallormsstaður plus exactement).

Nous passons donc un petit coup de fil à la guesthouse pour les prévenir de notre retard, ce qui n’est pas chose facile quand on est dans les environs de Dettifoss : « je capte là…ah non, je capte plus… » les joies du téléphone portable.Nous arrivons à Dettifoss par le côté ouest. Cette impressionnante cascade à un débit spectaculaire, l’eau se déverse dans un vacarme assourdissant.

Rennes

La route pour y parvenir (F 862) est tout aussi spectaculaire...elle est réputée pour être une des pires, en tout cas aussi près d’un lieu si touristique.

Une fois que nous regagnons la route normale (goudronnée) nous filons tout droit vers Egilsstaðir, nous avons beaucoup de kilomètres à faire mais ce n’est pas pour cela que nous n’allons pas profiter des superbes paysages que nous offre cette région. En entrant dans la région de l’Est nous avons même la chance de croiser un troupeau de rennes nonchalamment allongés dans un pré, profitant de la clarté tardive qu’offre l’été. Puis nous arrivons enfin à notre Guesthouse située en plein cœur de la forêt d’ Hallormsstaður !