En ce moment
temps 11°
04:59

La région d'Egilsstadir

le 01 juillet 2006
par I.A.
La région d'Egilsstadir

La région d'Egilsstadir

Jour : Samedi 1er Juillet

Temps : Gris, 9 ° puis très beau 17°

Distance en kilomètres : 400 km

Nous débutons notre journée par un petit tour du côté du fameux site de Kárahnjúkar, nous avions envie de voir par nous même les travaux et l’avancée du chantier qui créé tant de polémique dans le pays.

Beaucoup de routes ne sont pas accessibles, interdites au public alors nous nous sommes approchés le plus possible en suivant la route autorisée. A voir le ballet incessant des tractopelles qui détruisent tout sur leur passage, on comprend mieux la réaction des habitants de l’île…ça fait vraiment mal au cœur.

Fjord de l'Est

Pour nous remonter le moral nous décidons de nous rendre, non loin de là à Snaefell, après avoir passé plusieurs gués nous nous sommes retrouvés dans un paysage superbe au milieu de montagnes encore partiellement enneigées et recouvertes de mousse bien verte..

Puis, nous nous sommes rendu au plus près de la cascade Hengifoss. Pour y arriver il faut compter une bonne heure ½ voire plus car tout le chemin (environ 5km aller retour) est uniquement en montée ! Cette fine cascade est haute de 118 mètres, la falaise de laquelle elle se jette est en basalte et parsemée de strates d’argile rouge.

Hengifoss

Après cette marche, nous nous arrêtons à Egilsstaðir pour faire quelques courses et manger un peu, le beau temps réapparaît et les températures remontent. La venue du soleil est une vraie chance car il restera avec nous pendant toute notre traversée des fjords de l’est. En effet, avec le beau temps les fjords et notamment les flancs de la montagne Dyrfjöll paraissent encore plus somptueux, révélant des palettes de couleurs incroyables passant par différents tons de vert et de marrons, qui contrastent avec le bleu vif du ciel et de la mer.

Dans ce décor féerique nous décidons de faire une halte à Seyðisfjörður, petit village charmant et très vivant. Même s’il n’y a pas grand-chose à y faire, une balade dans les rues suffit à apprécier l’atmosphère paisible de ce village. Nous rentrons ensuite tranquillement à notre Guesthouse d'Hallormsstaður où nous en profitons pour faire une dernière ballade dans la forêt.