En ce moment
temps °
08:47

Sur la route de Vik

le 11 novembre 2019
par Sig
Sur la route de Vik
Moyenne 0 / 5 sur 0 votes

Au réveil à 7h15, il fait nuit. Finalement, c'est la première fois qu'on se réveille en Islande et qu'il fait nuit, ça fait drôle! Après un petit déjeuner à la guesthouse, on prend tout de suite la route du sud.

Le site vedur.is est vraiment très précis et très bien fait sur la météo heure par heure et par ville sur 3 jours, je pense qu'on peut vraiment s'y fier. Ce matin, il ne nous donne pas de bonnes nouvelles par contre, il annonce gris ce matin près de Skogafoss où nous nous rendons mais surtout une très forte pluie cet après-midi, là où nous avions prévu d'aller : à Dyrholaey.

Il faudra donc trouver un plan B. C'est aussi l'avantage de redormir plusieurs nuits dans le même coin : on trouvera forcément un moment avec une météo plus favorable pour visiter ce genre de site où la météo est importante pour apprécier complètement.

Randonnée de Skogafoss

Le jour met du temps à se lever et même à 8H30, il ne fait encore pas franchement jour. On arrive à Skogafoss vers 10H. Il y a quand même pas mal de touristes sur le site, mais nous on a prévu de monter à droite de la cascade (ça grimpe vraiment beaucoup!) pour partir au dessus de Skogafoss pour faire la "randonnée des cascades".

Ca monte vraiment beaucoup au début avant d'arriver sur un plateau et on met une bonne heure avant d'arriver à la série de cascades. La randonnée est très sympa et on longe finalement la rivière qui se jette à Skogafoss. Il n'y a pas beaucoup de monde là haut et après 1h30 de marche on décide de faire demi-tour le brouillard faisant son apparition. Le retour est beaucoup plus facile car quasiment tout en descente.

En arrivant à la voiture et avant que la pluie arrive on décide de faire une halte à Kvernufoss tout près d'ici, derrière le musée de Skogar. Cette cascade n'est pas du tout indiquée, c'est d'autant plus étonnant qu'elle est très jolie et, tout comme Seljalandsfoss, on peut passer derrière la chute. On gare donc notre voiture à l'extrémité du parking de Skogar, après le dernier batiment du musée (le plus à l'est).

Kvernufoss

D'ici, une petite marche de 20 minutes (1km) mène jusqu'à la chute après avoir passé une petite échelle métallique qui permet de passer par dessus l'enclos des moutons. En arrivant près de la chute, le terrain est assez boueux et parfois un peu glissant (mais pas dangereux du tout). Un petit passage sur le côté gauche permet donc de se rapprocher de la cascade et même de passer derrière ! Du haut des 20m de Kvernufoss, l'eau qui se fracasse sur les rochers fait un bruit sourd.

Après cette matinée bien remplie, on décide d'aller manger à Vik d'autant plus que la pluie commence à faire son apparition et que le ciel est vraiment chargé. On s'arrête au Smiðjan Brugghús qui a excellente réputation notamment pour ses burgers qui son connus pour être parmi les meilleurs d'Islande et leur bière artisanale.

Alors autant le dire tout de suite, on a rarement mangé de si bons burgers et je confirme que la bière est également excellente. L'établissement propose également des planches de dégustations de bières pour les indécis qui souhaitent tout gouter.

La pluie redouble d'intensité et nous n'allons pas pouvoir partir à Dyrholaey comme prévu. On décide donc de revoir nos plans : faire les courses pour nos petits déjeuner des jours suivants et ensuite d'aller faire un tour à quelques mètres de là au "Vik Lava Show" qui nous a été conseillé par le barman. Beaucoup de monde a la même idée vu le temps qu'il fait et nous décidons donc de réserver pour le "show" de 17H.

Vik Lava Show

Ce soir et pour 3 nuits, nous dormons donc tout près d'ici, dans une très jolie guesthouse à Reynisfjara : "Vik black Beach suites". On se dit tout de suite que la vue de la baie vitrée, par temps clair doit être incroyable. Malheureusement ce n'est donc pas pour aujourd'hui! Une fois les valises déposées, on retourne donc au Vik Lava show qui va bientôt commencer.

On apprend que le concept est très récent et date de l'an dernier, il s'agit en fait du seul show de lave en fusion au monde. Après 15 minutes de présentation sur l'origine du projet et l'histoire du grand père du présentateur qui a été coincé par la dernière éruption de Katla en 1918, on suit pendant 10 minutes une vidéo très bien faite sur l'histoire des éruptions dans la région.

La vidéo est très sympa et plonge vraiment dans l'ambiance. C'est là que la démonstration commence avec de la lave qui coule d'un gros tube pour arriver à 2 mètres de nous, c'est vraiment impressionant et il fait vite très très chaud. Le présentateur est très sympa et fait participer les gens pour manipuler la lave avec une grande barre en métal.

Le show dure 1H et on repart même avec un bout de lave du show de la veille! Je conseille d'arriver quelques minutes en avance pour se placer au premier rang, c'est beaucoup plus pratique pour les photos!

Vik Lava Show

On rentre ensuite à Reynisfjara pour profiter de notre suite et préparer notre jour 3, car demain, vedur prévoit un temps beaucoup plus clément!